Publicité
Publicité
Les solutions de paiement mobile : état des lieux

Les solutions de paiement mobile : état des lieux

0

Payer avec son smartphone chez un commerçant juste en approchant son mobile du terminal de paiement ou en lui présentant un QR Code. C’est précisément ce qu’on appelle le paiement mobile. Entre les arrivées prochaines sur le marché français (PayPal, Android Pay ou encore Samsung Pay), ce qui vient tout juste de sortir (Paylib) et ce qui existe déjà, billet de banque a jugé bon de remettre un peu les choses au clair. Pas sûr que ce moyen de paiement soit le préféré des consommateurs français mais banques, opérateurs télécoms et géants du web y travaillent sérieusement. Il doit bien y avoir une raison. Focus.

Paiement mobile
Paiement mobile

Paiement sans contact mobile : les différentes offres du marché

Selon l’observatoire du NFC et du Sans Contact, on recensait en France 11,5 millions de possesseurs de mobiles NFC compatibles en juin 2016. A la même période, 408 700 commerçants étaient équipés en terminaux de paiement sans contact dans l’hexagone.

Pour autant, selon l’Observatoire du paiement digital de l’institut Future Thinking, en 2015 seuls 7 % des Français réglaient leurs achats avec leur smartphone chaque mois. En 2014, ils étaient 5 %… Une progression peu fulgurante qui laisse penser que les Français ne sont pas plus intéressés que ça par cette nouvelle manière de payer.

Aucune importance pour les banques et d’autres acteurs (start-ups, opérateurs téléphoniques ou même Apple) qui ne cessent de développer – ou d’annoncer le lancement – de nouvelles solutions de paiement sans contact.

*La solution Kix de BNP Paribas est facturée 1 € par mois au lieu de 2 € par mois (pour les détenteurs d’une CB BNP Paribas). Elle est gratuite pour les moins de 18 ans.

**Le service M-carte du Crédit Mutuel est facturé 12 €/an aux clients de l’opérateur téléphonique Euro Information (EI) Telecom, 18 €/an pour les clients d’autres réseaux. Méfiance là-dessus parce que beaucoup de clients ont fait savoir que seuls les forfaits Crédit Mutuel Mobile seraient compatibles avec M-carte.

Payer avec son téléphone portable

A lire aussi

Payer avec son téléphone portable

Lire la suite

Focus sur Orange Cash

Conçu avec Visa et Wirecard, le service de paiement mobile sans contact de l’opérateur téléphonique Orange – Orange Cash – fonctionne comme un portefeuille prépayé et rechargeable.

Les utilisateurs d’une ligne téléphonique Orange, Sosh et Orange Business Services peuvent l’utiliser. De la même manière, il faut posséder un smartphone fonctionnant sous Android ou Windows Phone.

Les détenteurs d’un mobile fonctionnant sous iOS doivent associer leur compte au wallet Apple Pay pour payer avec Orange Cash.

Liste des mobiles compatibles 

Si vous remplissez ces conditions, vous pouvez donc utiliser Orange Cash et régler vos dépenses chez les commerçants :

  • Jusqu’à 20 € en approchant simplement votre smartphone du terminal de paiement
  • Jusqu’à 300 € en saisissant un code personnel

Orange Cash en frais

Si l’application et l’inscription au service de Orange Cash sont gratuites, l’utilisation du wallet s’accompagne de frais. Ainsi :

  • Transaction dans une autre devise que l’euro : 3 % de l’opération
  • Frais de rechargement par CB : 0,79 €
  • Frais de rechargement du compte par un tiers : 0,79 €
  • Frais de gestion en cas de dépassement du solde disponible sur le compte Orange Cash : 5 €

Les avis des utilisateurs sur Orange Cash

Sur Google Play Store, l’appli Orange Cash obtient la note de 3,6 sur 5 sur la base de 1 292 avis. Au 1er février 2017, l’appli a été téléchargée entre 500 000 et 1 million de fois.

orange

A lire aussi

Orange Cash simplifie l’argent de poche

Lire la suite

Focus sur Kix de BNP Paribas

Dès février 2014 – soit 8 mois avant le lancement d’Apple Pay aux USA – BNP Paribas a commercialisé sa solution de m-payment : Kix.

Kix est une application Visa compatible avec les mobiles sous Android et Windows Phone, disposant d’une carte SIM NFC. Pour l’utiliser, il faut être titulaire d’un forfait téléphonique Orange (Sosh inclus), SFR (RED inclus) ou BNP Paribas mobile.

Les mobiles sous iOS ne sont pas éligibles.

Pour souscrire l’appli en agence ou directement en ligne, il faut être client BNP Paribas. Une fois l’application chargée et le service souscrit, vous pouvez utiliser Kix pour régler vos achats dans les magasins :

  • Jusqu’à 20 € en approchant votre mobile du terminal de paiement NFC
  • Au-delà de 20 € (et jusqu’à 300 €) en saisissant votre code secret sur mobile
Kix est compatible seulement avec des mobiles Cityzi achetés auprès d’Orange. Vous pouvez retrouver la liste des mobiles compatibles ici

Kix en frais

Au-delà de la seule cotisation annuelle – 12 € par an pour les détenteurs d’une CB BNP Paribas, au lieu de 24 € par an – des frais liés à l’utilisation de Kix sont à prendre en compte.

Pour les moins de 18 ans, le service est gratuit.

Ainsi, si vos paiements réalisés avec Kix en zone UE restent gratuits, hors zone UE, chaque paiement Kix est facturé 2,90 % du montant de la transaction + 0,80 € !

Les avis des utilisateurs sur Kix

Sur Google Play Store, l’appli Kix obtient la note de 3,1 sur 5 sur la base de 66 avis. L’appli a été téléchargée entre 1 000 et 5 000 fois. (Au 18/11/2016)

Au 1er février 2017, l’application Kix a mystérieusement disparu du Google Play Store… Signe que BNP Paribas va activer Paylib sans contact ? Peut-être bien !

Focus sur Apple Pay

Apple Pay – la solution de paiement mobile du géant du web Apple – est arrivée en France le 19 juillet 2016. Pour pouvoir l’utiliser, il faut :

  • Détenir un iPhone SE, 6, 6 Plus, 6s, 6s Plus et ultérieurs fonctionnant avec la dernière version iOS

Hors smartphone, l’Apple Watch – nécessairement jumelée à un iPhone 5 (ou plus récent) est également compatible.

  • Etre client d’une des Banques Populaires, des Caisses d’Epargne ou de Carrefour Banque
  • Détenir une carte Visa (Banque Populaire et Caisse d’Epargne) ou MasterCard (Carrefour Banque) émise par l’une de ces banques

Logo Apple Pay

A lire aussi

Apple Pay : quand les internautes s’impatientent !

Lire la suite

Pas mal de conditions à remplir pour utiliser la solution… Si vous les remplissez, vous pouvez alors télécharger l’appli et payer avec votre iPhone chez les commerçants en mode sans contact.

  • Pour ça, il vous suffit de poser le doigt sur le capteur Touch ID ou de saisir votre code secret et de placer votre iPhone à 2,5 cm environ du lecteur sans contact jusqu’à l’apparition de la mention « Terminé » sur l’écran.
  • Les achats d’un montant maximum de 300 € peuvent également être réglés de cette manière.
Apple Pay est gratuit.

Focus sur le service Paiement Mobile de Société Générale

Paiement Mobile de Société Générale est la solution de paiement mobile sans contact de la Société Générale. Pour pouvoir l’utiliser :

  • Vous devez être client de la Société Générale
  • Vous devez détenir un smartphone Android NFC (Liste des téléphones compatibles)
  • Etre titulaire d’un forfait téléphonique Orange (Sosh inclus) ou SFR (RED)

Si vous respectez ces conditions, vous pouvez souscrire le service et télécharger l’appli. Vous pourrez alors régler vos achats en magasin jusqu’à 300 € – en saisissant votre code personnel.

Paiement Mobile de Société Générale en frais

Le service en lui-même est facturé 18 € par an. Les paiements par mobile que vous effectuez en zone euro sont gratuits. Hors zone euro, les frais prélevés sur les paiements mobiles sont les mêmes que pour le paiement par carte. C’est-à-dire :

  • Pour un paiement inférieur à 10 € : gratuit
  • Pour un paiement supérieur à 10 € : 1 € + 2,70 %

Les avis des utilisateurs sur Paiement Mobile

Sur Google Play Store, l’appli de la Société Générale obtient la note de 2,5 sur 5 sur la base de 75 avis. Au 1er février 2017, l’appli a été installée entre 5 000 et 10 000 fois.

Focus sur m-carte du Crédit Mutuel

Les clients du Crédit Mutuel peuvent également souscrire une solution de paiement mobile maison : le service m-carte. Les détenteurs d’un téléphone portable disposant de la technologie « sans contact » NFC seraient éligibles.

Comme précisé plus haut, plusieurs avis d’utilisateurs font état de la nécessité d’acheter le téléphone au Crédit Mutuel et d’y souscrire son forfait mobile pour utiliser l’application. Pour la liste des mobiles compatibles, Crédit Mutuel vous invite à vous rendre dans votre caisse de Crédit Mutuel.

En respectant ces conditions, vous pourrez régler vos achats en magasin avec le service m-carte :

  • Jusqu’à 20 € sans saisie de code secret
  • Au-delà de 20 € et jusqu’à 300 € en saisissant votre code

Le service m-carte en frais

Au niveau de la cotisation, Crédit Mutuel nous dit sur sa plaquette que le service m-carte coûte 12 € par an aux clients détenant un forfait mobile El Télécom. Les clients d’autres réseaux auront à régler une cotisation annuelle de 18 €.

Sur les frais liés aux paiements réalisés avec m-carte hors zone euro, on ne trouve rien… Du coup, on se dit qu’il est possible que Crédit Mutuel facture ce paiement de la même manière que le paiement par CB hors zone euro. Ainsi, il faudrait compter 0,33 € + 2,25 % du montant du paiement…

Les avis des utilisateurs sur m-carte

Sur Google Play Store, l’appli m-carte est notée 1,5 sur 5 sur la base de 71 avis. Au 29 novembre 2016, l’appli a été installée entre 5 000 et 10 000 fois.

Focus sur Lydia

Lydia, la solution de paiement mobile développée par la start-up du même nom, est une solution sans contrainte. Compatible avec 85 % des smartphones du marché, il n’est pas utile d’être client d’une banque en particulier ni de détenir un forfait mobile donné, pour utiliser Lydia.

Il suffit de :

  • télécharger gratuitement l’appli depuis son téléphone iPhone ou Android
  • créer un compte avec son numéro de téléphone et un mot de passe
  • renseigner ses numéros de carte bancaire

Vous pouvez alors l’utiliser pour régler vos achats en magasin, simplement en montrant le QR Code qui s’affiche sur votre écran au commerçant.

Le paiement à un commerçant via l’appli Lydia est gratuit.

Les avis des utilisateurs sur Lydia

Sur Google Play Store, l’appli Lydia obtient la note de 4,7 sur 5 sur la base de 2 427 avis. Au 1er février 2017, l’appli a été installée entre 100 000 et 500 000 fois.

Focus sur Fivory

Fivory est une solution de paiement mobile sans contact lancée par le Crédit Mutuel-CIC. Pour utiliser Fivory, il suffit de :

  • présenter votre téléphone – sur lequel un QR Code s’affiche – au commerçant
  • laisser le commerçant scanner le QR Code

Payer un commerçant avec Fivory est gratuit !

Fivory

A lire aussi

Le portefeuille électronique Fivory disponible chez Auchan début 2017 !

Lire la suite

Les avis des utilisateurs de Fivory 

Sur Google Play Store, Fivory obtient la note de 3,6 sur 5 sur la base de 254 avis. Au 1er février 2017, l’appli Fivory a été installée entre 10 000 et 50 000 fois.

Début 2017, Fivory et Wa! – le portefeuille électronique de BNP Paribas et du groupe Carrefour – vont fusionner pour devenir une seule et même appli !

Focus sur Paylib

On y croyait plus du tout mais ça y est, Paylib permet de faire autre chose que de payer des achats en ligne ! La Société Générale a annoncé le 25 janvier que ses clients pouvaient désormais utiliser Paylib sans contact pour régler leurs achats en magasin. Visiblement, on n’était pas les seuls à l’attendre :

Pour utiliser Paylib sans contact, il suffit donc :

  • d’être client de la Société Générale. Pour l’instant parce qu’on vous rappelle qu’elle n’est pas la seule banque à porter la solution de paiement Paylib depuis sa création en 2013. A ses côtés, il y a BNP Paribas, La Banque Postale, Crédit Agricole et Crédit Mutuel Arkéa
  • de détenir un smartphone NFC fonctionnant sous Android 4.4 (au moins)
  • d’activer le service Paylib

Vos achats d’un montant même supérieur à 20 € peuvent être réglés avec Paylib sans contact. L’application Paylib est gratuite.

Paylib

A lire aussi

Faut-il croire en Paylib ?

Lire la suite

Les avis des utilisateurs sur Paylib

Sur Google Play Store, l’appli Paylib sans contact obtient la note de 3,8 sur 5 sur la base de 55 avis (en même temps, elle vient d’être lancée par la Société Générale…)

Au 1er février 2017, l’appli a été installé entre 1 000 et 5 000 fois.

Points communs des solutions de paiement mobile

Toutes les solutions présentées ici fonctionnent sur un principe similaire :

  • Votre smartphone doit être équipé d’une carte SIM dotée de la technologie NFC
  • Vous devez avoir souscrit et téléchargé une application de paiement mobile
  • Enregistrer votre CB dans l’application
  • Recharger votre portefeuille électronique (wallet) – sauf pour Lydia et les solutions des banques (liées à des comptes bancaires)
  • Détenir un forfait mobile adapté – sauf pour Lydia et Fivory

Technologies utilisées : NFC contre QR Code

La majorité des solutions de paiement sans contact passe par la technologie du NFC, le Near Field Communication, soit la communication en champ proche. Grâce à cette technologie, l’échange d’informations est rendu possible entre 2 appareils compatibles (un téléphone et un TPE en l’occurrence) situés à moins de 3 à 4 centimètres de distance. Ainsi, les mobiles compatibles NFC intègrent une carte à puce spécifique. Dans la pratique, il suffit d’approcher votre téléphone mobile NFC du terminal de paiement sans contact pour régler vos achats de moins de 20 €.

Pour des montants supérieurs, la saisie d’un code secret est requise – ceci pour sécuriser la transaction. Aujourd’hui, il existe 90 modèles de mobiles NFC compatibles et 11,5 millions de Français en posséderaient un.

Tous les smartphones disponibles sur le marché ne sont pas équipés de la technologie NFC. L’iPhone – mis à part l’iPhone 6 et 6 Plus – ne l’est par exemple pas. Et même sur ces deux modèles, Apple n’autorise pas les développeurs tiers à utiliser la puce NFC présente dans l’iPhone, dont l’usage reste cantonné à Apple Pay.

Fonctionnant sur un principe similaire, la technologie du QR Code – code barre 2 dimensions ou Flash code – est également utilisée pour les paiements mobiles. Pas de paiement « sans contact » à proprement parler avec le QR Code puisque le commerçant doit scanner celui-ci avec une douchette. L’avantage du QR Code est qu’il peut a priori être lu par tous les smartphones.

Diagnostic billet de banque

Vous le voyez, le marché du paiement mobile commence à s’encombrer. Par manque de recul et parce que toutes les solutions présentées ici ne peuvent pas être utilisées par tous, on a choisi de ne pas procéder à un classement. On a préféré vous délivrer les infos qu’on avait et y ajouter l’avis des utilisateurs des applis en question pour que vous vous fassiez une idée.

Si vous vous demandez pourquoi on n’a pas fait figurer la solution de paiement mobile sans contact de La Banque Postale – Paiement Mobile Sans Contact – eh bien, c’est tout simplement parce qu’on pense qu’elle n’est plus disponible… ou qu’elle ne l’a jamais été ?

En septembre 2016, PayPal annonçait un partenariat avec MasterCard pour permettre aux Français de payer en magasin avec leur smartphone, en mode sans contact. Mais aucune date de lancement n’a été divulguée. Enfin, on n’en sait pas plus sur les lancements de Samsung Pay ni de Android Pay… mais on veille aux grains 🙂

D’après certains bruits de couloir, Samsung Pay pourrait débarquer en France en septembre 2017 !

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE