Publicité
Publicité
Linxo compte développer un « assistant financier augmenté »

Linxo compte développer un « assistant financier augmenté »

0

20 millions d’€. C’est le montant de la récente levée de fonds de la plateforme d’agrégation de comptes Linxo auprès du Crédit Agricole, du Crédit Mutuel Arkéa et de la MAIF. Soit la levée la plus importante pour une FinTech ces deux dernières années – la précédente ayant été réalisée par la plateforme de crédits conso Younited Credit en juillet 2015 pour un montant de 31 millions d’€, précise La Tribune. Forte de cet argent frais, Linxo souhaite aller plus loin pour devenir un véritable « assistant financier augmenté ». Explications.

Linxo lève 20 millions d'€
Linxo lève 20 millions d'€

Passer de l’information à l’action en quelques secondes

En France, le marché de l’agrégation de comptes bancaires – c’est-à-dire de la possibilité donnée au client multibancarisé de consulter et de gérer sur une seule application ses comptes bancaires détenus dans plusieurs banques – est dominé par deux acteurs : Bankin’ et Linxo.

Grâce à une levée de fonds de 7 millions d’€ réalisée le 10 janvier 2017, Bankin’ ambitionnait de changer de cap pour passer de l’agrégation des comptes bancaires au « coach personnel ». Un changement d’orientation entériné dès fin février – moment où Bankin’ a rendu possible la réalisation de virements (internes et externes) depuis son appli.

Bankin'

A lire aussi

L’appli Bankin’ vous permet désormais de faire des virements

Lire la suite

C’est vraisemblablement la même voie que souhaite emprunter Linxo qui ambitionne de « réaliser un saut équivalent à celui réalisé entre le téléphone et le smartphone : la téléphonie est le socle technologique du smartphone mais n’en est qu’une des possibilités d’usage. L’agrégation de comptes n’est aussi qu’un des socles technologiques. C’est la capacité à créer de nouveaux usages qui en fera votre assistant financier augmenté » commente le co-fondateur.

Si « aujourd’hui, Linxo peut prédire un découvert à 30 jours sur tous vos comptes courants – poursuit-il – demain, nous permettrons à l’utilisateur de le combler par anticipation en quelques secondes et de lui assurer qu’il ne pourra pas tomber à découvert s’il a de l’argent disponible sur un autre compte. Nous pouvons appliquer cette logique à tout ce qui concerne votre argent et vos finances ».

Linxo compte aller plus loin encore et profiter de l’entrée en vigueur de la directive DSP2 – prévue en janvier 2018 – pour se déployer à l’international.

LINXO

A lire aussi

La Fintech Linxo lève 2 millions d’euros

Lire la suite

Devenir un « hub financier personnel »

En test depuis janvier 2017, Linxo Connect est une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de souscrire à un service financier en connectant ses comptes disponibles sur Linxo à des services tiers. Selon La Tribune, parmi ses services tiers, on pourrait notamment trouver des offres de crédit (conso et immo), d’assurance auto et habitation ou encore de l’assurance-vie.

« Tout en gardant une totale indépendance commerciale, la société continuera à rendre disponible sa technologie auprès de ses utilisateurs directs, via son application Linxo, et auprès de ses partenaires BtoB » souligne le communiqué.

En ce qui concerne ses partenaires BtoB, Linxo peut notamment se prévaloir d’avoir été intégré par BforBank, Fortuneo, HSBC ou encore la MAIF. L’application, qui compte plus de 1,4 million d’utilisateurs permet à ses derniers d’accéder à près de 320 banques et types de compte.

Et vous utilisez-vous déjà Linxo ? Comptez-vous vous y mettre ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez en laissant un commentaire juste sous l’article !

J. Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE