Publicité
Publicité
Lydia lance une offre de prêt personnel avec Younited Credit

Lydia lance une offre de prêt personnel avec Younited Credit

0
Lydia
Lydia

“Tu payes pour moi et je te fais un Lydia ?”. Voilà une phrase que l’on entend de plus en plus fréquemment dans le jargon des jeunes de 18 à 30 ans. Cette population utilise, pour maintenant un quart d’entre eux, Lydia, une application mobile qui a révolutionné les méthodes de remboursement rapide entre amis. 

Sortie en 2013 pour faciliter les partages d’additions à la sortie des restaurants, Lydia s’est progressivement imposée dans l’écosystème des fintechs françaises. Aujourd’hui, elle est en passe de devenir un acteur bancaire à part entière en proposant, courant de l’été, une offre de crédit à la consommation.

Un PPE en partenariat

Le “PPE” en trois lettres. Non, il n’est pas question d’un énième acronyme relatif à un plan d’épargne, mais bien du “Petit Prêt Express” de Lydia, c’est à dire un crédit à la consommation pour des montants allant jusqu’à 3000 € et remboursables sur une période de 36 mois au maximum. 

Cette offre n’aurait pu voir le jour sans le partenariat de Lydia avec Younited Credit, l’unique plateforme de prêt aux particuliers agréée en Europe proposant des solutions technologiques de crédits instantanés. 

Sur le papier, le duo Lydia / Younited Credit semble totalement cohérent puisqu’il prend en compte les desiderata de la clientèle Lydia – friande de digital – et la force de frappe des 90 ingénieurs, développeurs et data scientists de Younited Credit. 

D’ailleurs, Younited Credit – récemment choisie par le Gouvernement pour faire partie des 40 scale-up françaises ayant le potentiel de devenir des leaders mondiaux – confirme, dans le communiqué de presse, cette synergie : “Notre avance technologique sur l’automatisation des décisions de crédit permet de répondre pleinement aux attentes d’instantanéité des utilisateurs de Lydia.” 

Dans tous les cas, les deux partenaires se connaissent bien, ils ont même fondé ensemble l’association France Fintech en 2015. De quoi rassurer la clientèle sur la fiabilité de l’infrastructure.

Dans les détails de l’offre

Les clients ont souhaité le PPE comme une fonctionnalité résolument ergonomique, ils seront servis. La possibilité d’emprunter sera totalement intégrée dans l’application afin de rendre l’expérience fluide et sans aléas.

Lydia Twitter

Dans les détails, les utilisateurs pourront emprunter entre 500 € et 3000 €, remboursables sous 6 à 36 mois. La transparence concernant les coûts supportés est une priorité pour Lydia : l’ensemble des frais variables et des frais fixes (qui dépendent du montant emprunté) seront indiqués lors de la souscription. Cerise sur le gâteau : aucun frais ne sera appliqué en cas de remboursement anticipé.

D’ailleurs, outre des coûts annoncés comme “bas”, les taux devraient eux aussi être intéressants. Comme le met en avant Cyril Chiche, le cofondateur et directeur général de Lydia, ce service sera « significativement moins cher que celui appliqué par les banques traditionnelles et les spécialistes du crédit conso”. Encore une façon de battre en brèche les modèles des banques historiques.

L’un des atouts majeurs du PPE ? La rapidité du délai de réponse : dès la demande finalisée, l’utilisateur reçoit au plus tard une réponse définitive sous 24 heures, que celle-ci soit positive ou négative. En cas de réponse positive, pour tenir compte du délai légal de rétractation, l’argent est crédité sous 7 jours sur le compte bancaire de son choix. 

Le crédit conso au coeur des besoins clients

Pourquoi avoir choisi ce type de crédit plutôt qu’un autre ? “Parce que l’argent peut être dépensé sans aucune condition, pour tout projet, qu’il s’agisse d’un bien ou d’un service” répond Lydia avec malice. Seront principalement ciblés les financements de projets d’équipements, les beaux voyages, voire l’achat de petits véhicules d’occasion. 

Difficile de ne pas aussi y voir un positionnement “post-Covid-19” : l’offre s’inscrit parfaitement dans le contexte économique actuel, compliqué pour les ménages, les jeunes actifs ou les étudiants composant la base de la clientèle de Lydia.

Lydia prêt express

Cela dit, Lydia n’en est pas à son premier coup d’essai. En 2018, l’application permettait déjà, grâce à un partenariat avec Casino Banque, d’obtenir des prêts instantanés de faible montant (1000 euros maximum) remboursables sous trois mois. 

Le PPE est donc une version améliorée de ce service de crédit automatisé. Il se combinera parfaitement avec la carte Lydia Mastercard, directement connectée à l’application et qui permettra d’effectuer l’achat une fois les fonds débloqués.

Le vent en poupe

Basée à Paris, Lydia revendique aujourd’hui 3,5 millions d’utilisateurs et souhaite faire de son application un “guichet unique” pour de prochains services bancaires. Une annonce qui promet encore des axes de croissance pour cette entreprise déjà récompensée par des levées de fonds de plus de 60 millions d’euros auprès d’investisseurs tels que Tencent, XAnge, New Alpha, CNP Assurances ou encore ODDO BHF. 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE