Publicité
Publicité
Smart de N26, un nouvel abonnement pour remplacer la formule gratuite ?

Smart de N26, un nouvel abonnement pour remplacer la formule gratuite ?

0
N26
N26

N26 étend sa gamme avec une troisième option payante, N26 Smart. Une première étape avant la refonte de l’ensemble de l’offre de la néobanque.

Du premium à petit prix

Smart existe pour les particuliers et pour les entreprises (N26 Business Smart). Il est facturé 4,9 euros par mois pour un engagement d’un an. Le compte courant, comme toujours chez N26, est associé à un IBAN allemand.

La carte de débit Mastercard peut être personnalisée avec cinq couleurs au choix. Elle supporte le paiement sans contact et le paiement mobile avec Apple Pay et Google Pay. Les abonnés Smart peuvent effectuer cinq retraits gratuits en euros et payer dans des devises étrangères sans frais.

En passant à Smart, les clients Standard peuvent créer jusqu’à dix sous-comptes pour gérer leur budget (contre deux sans payer), diviser leurs dépenses entre amis avec dix espaces partagés, épargner grâce à l’arrondi et profiter de réductions. Ils peuvent aussi joindre le service client via une ligne téléphonique réservée aux utilisateurs Smart et You.

Mais à la différence de N26 You (9,90 euros par mois) et N26 Metal (16,90 euros mensuels), ils ne bénéficient pas des retraits illimités hors zone euro, d’assurances voyage ou de garantie mobilité pour couvrir les dommages lors d’un trajet en voiture ou en vélo.

Nouvelles offres, nouvelle stratégie

Avec Smart, N26 présente une formule économique qui permet d’accéder aux fonctionnalités de base et à certains avantages premium pour un coût inférieur à celui pratiqué par ses concurrents. Elle se différencie ainsi de Vivid Money ou de Revolut qui ont développé des propositions plus chères (respectivement 9,90 et 7,99 euros) mais plus complètes avec carte métal, cashback, paiements illimités à l’étranger ou sous-comptes pour les adolescents.

La fintech allemande a déjà annoncé la prochaine étape de son développement renommer et redéfinir ses abonnements. N26 You s’appellera à l’avenir N26 International. Destiné aux voyageurs et aux expatriés, le pack se concentrera sur des services tournés vers l’international. Pour N26 Métal, devenu N26 Unlimited, N26 nous promet une expérience bancaire numérique haut de gamme, comprenant assurances et avantages auprès de différents partenaires.

Avec cette redéfinition de son offre, N26 amorce une seconde phase dans son développement. Après avoir séduit le plus de clients possible grâce à des fonctionnalités novatrices et des tarifs attractifs, il lui faut les convertir en utilisateurs payants.

La première phase s’est opérée avec succès. Depuis son lancement en France en janvier 2017, N26 a su convaincre 1,6 millions de personnes. Au total, ce sont 5 millions de consommateurs qui utilisent ses services partout en Europe. Des chiffres qui lui permettent aujourd’hui de se positionner comme la première néobanque en nombre d’abonnés dans l’hexagone. Et de revendiquer la rentabilité.

Vers la fin des néobanques gratuites ?

Les abonnements payants ne sont pas les seuls à évoluer. N26 a annoncé un changement majeur pour son pack gratuit en 2021 : la carte bancaire ne sera plus disponible. Ceux qui ont souscrit à Standard sous sa forme actuelle pourront conserver leur Mastercard, les autres devront obligatoirement se tourner vers une solution premium pour obtenir une carte de paiement. En effet, la commande d’une carte supplémentaire n’est pas accessible avec l’option Standard.

Avec cette offre complètement dématérialisée, la start-up berlinoise veut répondre à la demande de certains consommateurs qui ne souhaitent plus détenir de carte bancaire. Et peut-être aussi inciter tous ceux qui veulent en utiliser une à souscrire à un abonnement Smart.

Certaines néobanques sont déjà allées plus loin en choisissant de ne pas proposer la gratuité. C’est le cas de Kard, l’application dédiée aux adolescents, devenue payante un an après son lancement ou de bunq. La néerlandaise a opté pour une cotisation mensuelle ou des frais à l’ouverture d’un compte easyTravel de 9,99 euros.

N26 Banque mobile

Pour les micro entrepreneurs ou les chefs d’entreprises qui veulent ouvrir un compte professionnel sans frais, N26 et Revolut sont la seule possibilité. Shine, Qonto et bunq ne commercialisent que des forfaits payants (de 2,99 à 7,99 euros par mois selon les établissements pour l’entrée de gamme).

Avec ces changements, N26 espère convaincre 100 millions de clients dans le monde de souscrire à ses abonnements. Payants de préférence.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE