Publicité
Publicité
Néo banques : votre argent est-il en sécurité ?

Néo banques : votre argent est-il en sécurité ?

0

Armées d’offres très avantageuses, les néo banques font de plus en plus parler d’elles. Pourtant, un sondage révélait récemment que 6 Français sur 10 ne se sentent pas prêts à ouvrir un compte dans l’un de ces établissements. En cause ? Un manque de confiance face à ces acteurs fraîchement débarqués sur le marché de la banque de détail. Alors existe-t-il des garanties pour protéger l’argent que vous déposez dans ces établissements ? C’est la question que s’est posé Capital dans un récent article. Zoom.

Placements

6 Français sur 10 n’ont pas confiance dans les néo banques

Orange Bank, N26, Compte Nickel, EKO… autant de nouveaux acteurs qui semblent s’être donné le mot pour bousculer le monde de la banque. Avec au menu, des services innovants et des tarifs agressifs ! Une formule qui semble plaire, puisque vous êtes de plus en plus nombreux à vous tourner vers ces offres alternatives. Un an à peine après avoir posé ses valises dans l’Hexagone, la néo banque berlinoise N26 annonce ainsi avoir dépassé le cap des 200 000 clients !

Pourtant, un récent sondage conduit par OpinonWay pour le compte de Ferratum Bank révèle que 6 Français sur 10 ne se sentent pas prêts à ouvrir un compte auprès de ces banques d’un nouveau genre. Outre vos interrogations sur la solidité et la fiabilité de ces acteurs, vous êtes nombreux à vous demander si votre argent est en sécurité dans une néo banque.

Crédit amortissable et crédit renouvelableA lire aussi

Néo-banque et banque en ligne : quelles différences ?

Lire la suite

Alors si vous avez ouvert un compte dans une néo banque ou que vous comptez le faire prochainement, Capital s’est penché sur la question qui vous taraude : qu’arrivera-t-il à mon argent en cas de faillite ? En d’autres mots, les sommes déposées sur mes comptes sont-elles garanties ?

Pour rappel, si vous avez un compte dans une banque traditionnelle, vos dépôts sont garantis par le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR) à hauteur de 100 000€. Et ce, par client et par établissement, pour les sommes déposées sur votre compte courant ou vos produits d’épargne.

Toutefois, cette garantie ne s’applique qu’aux acteurs qui disposent d’un agrément d’établissement de crédit. La majorité des néo banques n’entrant pas dans cette catégorie, les règles du jeu sont un peu différentes. En voici les grandes lignes.

InnovationsA lire aussi

Confiance & innovation bancaire en France : un équilibre subtil

Lire la suite

Orange Bank : banque en ligne ou banque mobile ?

Lancée en novembre 2017, l’offre d’Orange Bank se situe à mi-chemin entre la banque en ligne et les néo banques : pas de conditions de revenus, une offre bancaire pour l’instant incomplète (elle ne propose pas de crédit, par exemple), des services innovants et axés sur le mobile (carte bancaire paramétrable à distance).

Mais sur le papier Orange Bank est bel et bien une banque au sens traditionnelle du terme, puisqu’elle détient un agrément d’établissement de crédit. Comme c’est le cas dans les banques traditionnelles et en ligne, vos dépôts sont donc bien garantis à hauteur de 100 000€. Vous pouvez donc dormir sur vos 2 oreilles.

N26 : les dépôts couverts par le fonds de garantie allemand

Pas d’inquiétude non plus du côté de la néo banque berlinoise N26. Elle dispose également d’un agrément d’établissement de crédit, mais en Allemagne. Là encore, votre argent est donc bien couvert à hauteur de 100 000€ en cas de faillite. Seule différence, le fonds de garantie est d’origine allemande.

EKO & C-zam : une garantie de 100 000€ sur l’ensemble des sommes déposées chez la banque qui détient la marque

Autre cas légèrement différent, celui des offres EKO et C-zam. Souvent comparées aux néo banques en raison de la nature de leurs prestations, ces 2 offres ne sont pas des banques à proprement parler. Il s’agit plutôt de marques commerciales rattachées à la banque qui les a créées.

Autrement dit, C-zam dépend de Carrefour Banque, tandis qu’EKO appartient au Crédit Agricole. Ces banques disposant toutes 2 d’un agrément d’établissement de crédit, les fonds déposés sur vos comptes C-zam ou EKO bénéficient du fonds de garantie des dépôts français. En revanche, la garantie étant de 100 000€ par banque, elle vaut pour l’ensemble de vos dépôts dans les banques d’une même marque. A titre d’exemple, si vous détenez 40 000€ chez C-zam et 90 000€ chez Carrefour Banque, vos fonds ne seront assurés qu’à hauteur de 100 000€. Cela vous laisse quand même une bonne marge de manœuvre !

Banque en ligneA lire aussi

C-zam, N26, Compte-Nickel… : des comptes vraiment low cost ?

Lire la suite

Compte Nickel & Morning : les fonds cantonnés

Dernier cas de figure : celui des néo banques Morning et Compte Nickel. Ces 2 établissements ne disposant pas d’un agrément d’établissement de crédit, les fonds que vous déposerez chez eux ne seront pas couverts par la garantie des dépôts.

Cela ne veut pas pour autant dire que votre argent est en danger en cas de faillite de ces établissements puisqu’il existe un autre mécanisme dit de « fonds cantonnés ». Pour faire simple, Morning et Compte Nickel ont l’obligation de « cantonner » (comprenez mettre de côté) les sommes que vous déposez au sein d’un autre établissement de crédit. “L’intégralité de ces sommes reste mobilisable à tout moment. En cas de faillite, les clients seraient donc assurés de récupérer l’intégralité de leurs dépôts, qui ne pourraient pas être utilisés, par exemple, pour éponger des dettes”, résume Jérôme Calot, directeur marketing de Compte-Nickel.

lupa

Trouver la banque qui vous convient aux meilleurs prix n’a jamais été aussi facile ! Comparez les offres en 3 minutes montre en main grâce au comparateur de frais bancaires Panorabanques.

Je compare

Le respect de ces obligations est régulièrement contrôlé par l’Autorité de contrôle et prudentiel et de résolution (ACPR). Morning avait d’ailleurs été sanctionné fin 2016 après avoir puisé 500 000€ dans son compte de cantonnement « dans la perspective du lancement envisagé d’une nouvelle activité », notait l’ACPR. Une bévue rapidement corrigée, mais qui avait valu à la jeune pousse 29 jours de suspension de ses activités.

Quant à la question de savoir ce qu’il adviendrait de votre argent si la banque tierce qui héberge le compte de cantonnement devait faire faillite, elle n’a pas encore été tranchée. Pas de quoi s’inquiéter, mais restez donc prudents pour éviter les mauvaises surprises.

Pour savoir si votre banque est couverte ou non par le fonds de garantie des dépôts français, il vous suffit de vous rendre sur le site de l’institution et de vérifier si le nom de votre banque y figure. Et dans le cas d’une marque, comme EKO, cherchez le nom de la banque qui à laquelle l’offre est rattachée (en l’occurrence Crédit Agricole).

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE