Publicité
Publicité
Envoyer des espèces à l’étranger depuis son Compte Nickel, c’est possible !

Envoyer des espèces à l’étranger depuis son Compte Nickel, c’est possible !

0
Nickel
Nickel

Nickel s’associe avec le spécialiste du transfert de fonds internationaux Ria et la start-up française Monisnap pour permettre à ses clients d’envoyer des espèces à leurs proches dans plus de cent-cinquante pays.

Un transfert sans sortir de chez soi

Nickel Ria
Nickel Ria

Depuis le 20 octobre, les détenteurs d’un compte Nickel n’ont plus besoin de se rendre à la poste ou dans une agence spécialisée pour expédier de l’argent liquide à leur famille ou à leurs amis à l’étranger. Ils peuvent le faire depuis l’application ou sur le site Internet de la banque, sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Dans son espace personnel, le client choisit l’option « envoyer de l’argent avec Ria ». Il renseigne le pays de destination, l’identité du bénéficiaire et la somme à transférer. Le montant est directement prélevé sur son compte bancaire. Une fois le virement validé, Nickel lui transmet un code de retrait confidentiel à communiquer au destinataire pour authentifier l’échange. Il est possible de le partager directement depuis l’application par SMS ou par mail.

Le bénéficiaire n’a plus qu’à se rendre dans un des points de retraits partenaires de Ria (épiceries, bureaux de poste, stations-services…) avec le code et une pièce d’identité pour retirer le montant en espèces. Il n’a aucun frais à régler. L’expéditeur reçoit une notification quand la transaction est achevée.

C’est Monisnap qui a été choisie pour développer une interface utilisateur simple et sécurisée. Une fois connecté grâce à son identifiant et son mot de passe, il faut valider l’opération « envoyer de l’argent avec Ria » en répondant à une question secrète, préalablement définie. Les informations et l’exécution du virement sont soumises à un système d’authentification forte : le client reçoit pour ces deux étapes un code par SMS qu’il doit entrer pour autoriser la transaction.

Enfin une solution économique pour les transferts d’argent ?

Pour fêter le lancement du service, le premier transfert est gratuit. La néobanque n’a pas publié de grille tarifaire détaillée mais elle annonce un coût moyen ne dépassant pas 5% de la transaction. Une part inférieure à celle relevée par la Banque mondiale dans son étude de 2017. D’après elle, le montant total d’un transfert de fonds depuis la France vers l’étranger représentait en moyenne 6,5% de la somme expédiée.

Nickel Ria

Ces 5% comportent une commission variable, liée au taux de change, et des frais fixes en fonction du pays de réception. Une pratique courante pour ce type d’opération. Deux des leaders du marché, Western Union et MoneyGram appliquent des frais fixes (1 euro pour Western Union et 1,99 euro pour MoneyGram) à chaque envoi. Ils intègrent aussi une commission dans le taux de change. Et c’est justement ce qui augmente le coût de la transaction pour les clients.

Pour faire des économies et profiter d’un taux de change au réel, il faut passer par une plateforme spécialisée comme TransferWise ou par la banque en ligne britannique Revolut. Mais elles n’effectuent que des virements de compte à compte. Une solution certes peu onéreuse mais pas toujours adaptée à l’envoi d’argent dans certains pays d’Asie ou d’Afrique où plus de la moitié des adultes ne possèdent pas de compte bancaire.

Nickel reste fidèle à ses valeurs

Application Nickel Ria
Application Nickel Ria

Avec le retrait d’espèces chez un commerçant partenaire, Nickel permet à ces 1,7 milliard de personnes non-bancarisées de recevoir du liquide de façon immédiate et sécurisée. Un choix logique pour une entreprise qui œuvre pour l’inclusion bancaire. Depuis son lancement, en 2014, le compte Nickel s’adresse en priorité à ceux qui n’ont pas accès au système bancaire (les interdits bancaires et les personnes sans revenus stables) ou à ceux qui ne veulent pas y recourir comme les ménages modestes à la recherche de frais peu élevés.

Aujourd’hui, la banque revendique 1,7 millions de clients séduits par sa simplicité et ses coûts maitrisés. Pour vingt euros par an, les utilisateurs ont accès à un compte bancaire, un RIB et une Mastercard à autorisation systématique et maintenant à des transferts d’argent à des tarifs négociés. Une solution sans risque pour ouvrir un compte à son enfant ou pour les consommateurs qui veulent profiter d’une deuxième carte pour leurs achats en ligne ou à l’étranger sans passer par une agence ni un site Internet.

Car pour faciliter l’accès à son service, Nickel a préféré construire un réseau de proximité. Elle s’est associée aux buralistes pour vendre et activer ses comptes. C’est également eux qui réalisent certaines opérations comme le dépôt ou le retrait d’espèces. Ils sont aujourd’hui 6 000 dans toute la France. En choisissant Ria, la néobanque étend sa toile et profite de plus de 435 000 points de retrait dans le monde.

Et le réseau de la filiale de BNP Paribas devrait encore s’accroitre. Un lancement est prévu en Espagne pour 2020 en partenariat avec les bureaux de tabac et de loterie. Objectif ? L’ouverture de 700 000 comptes d’ici 2024.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE