Publicité
Publicité
Peut-on pirater un compte bancaire ?

Peut-on pirater un compte bancaire ?

1

Peut-on pirater un compte bancaire
Peut-on pirater un compte bancaire

Montants importants débités : achats, virements, prélèvements inconnus ? Après avoir jeté un œil sur votre relevé bancaire vous avez repéré des activités étranges dont vous n’êtes manifestement pas l’auteur… Attention, vous êtes sûrement victime d’un piratage (fraude) de compte bancaire. billet de de banque vous donne les outils pour vous sortir de cette situation.

Différents cas de figure

Dans la famille des moyens de paiement utilisés par les Français, je demande le numéro 1… Et oui, la carte bancaire ! Alors pas étonnant que la fraude la plus courante ait un lien avec votre carte. Piratages virtuels ou vols avec utilisation du code confidentiel, il suffit d’une transaction sur internet pour dérober vos informations bancaires et les données vous concernant au moyen du piratage de serveurs de sites de vente en ligne.

Parmi les techniques de vol de carte, le « collet marseillais » s’est répandu. Il consiste à retenir votre carte dans le distributeur pendant qu’un enregistrement de votre code confidentiel est effectué. Le voleur peut alors retirer de l’argent.

Skimming

A lire aussi

Le « skimming » : piratage de cartes bancaires

Lire la suite

L’arnaque à la carte SIM fait elle aussi son entrée dans la liste des techniques de piratage du compte bancaire. Vous pensez avoir à faire à un opérateur mobile, mais non… Encore un fraudeur à qui vous livrez sans méfiance des informations qui lui permettront de demander un duplicata de votre carte SIM pour prendre le contrôle de votre ligne mobile et contourner 3D Secure (protocole d’authentification et de sécurisation des paiements sur Internet). En effet, dans le cadre d’achats en ligne, la validation de l’achat grâce au code reçu par SMS est un dispositif d’identification mis en place pour sécuriser le paiement.

Le « phishing » (devenu célèbre) qui, partant d’un faux mail ramenant vers un faux site, consiste à usurper l’identité d’organismes dits « de confiance » (banques, fournisseur d’accès internet…) et pousse les internautes à entrer leurs informations bancaires et données personnelles. Cela donne suite à des achats en ligne, avec vos informations bancaires et personnelles, par les fraudeurs.

Protéger ses données bancaires sur internet

A lire aussi

Les astuces pour protéger vos données bancaires sur internet

Lire la suite

Que faire en cas de piratage du compte ?

Carte volée ou toujours en votre possession ? Afin de savoir par quel moyen le piratage a été effectué et pouvoir informer correctement votre banque, ce détail est important. La banque prendra ensuite ses dispositions le plus rapidement possible pour bloquer les opérations frauduleuses.

Face à une fraude à la carte, agir vite est impératif ! Nous vous conseillons d’alerter immédiatement votre banque par téléphone (ou de vous rendre en agence) pour faire opposition à votre carte bancaire. Cette opposition devra être suivie d’une main courante que vous déposerez auprès du commissariat ou de la gendarmerie.

Vous devrez confirmer à votre banque l’opposition sur votre carte par courrier dans les 48 heures. Ça tombe bien, billet de banque met justement à votre disposition un modèle de lettre de confirmation d’opposition sur une carte bancaire volée à télécharger !

Les numéros à retenir (service disponible 24h/24 et 7 jours/7) :

  • Centre national d’opposition : 0825 39 39 39 ou 01 43 22 69 09
  • Serveur interbancaire : 0892 705 705

En cas de fraude à la carte SIM, contactez immédiatement votre opérateur mobile.

Si vous avez été victime de phishing, il est important de faire opposition immédiatement à votre carte et de déposer plainte à la gendarmerie ou au commissariat.

L'interdit bancaire suite à l'usurpation d'identité

A lire aussi

L’interdit bancaire suite à l’usurpation d’identité

Lire la suite

Afin que votre banque vous rembourse les sommes prélevées, envoyez une contestation par courrier à laquelle vous joindrez :

  • La copie de votre main courante qui constituera une preuve (document remis par la gendarmerie ou par le commissariat lors de votre dépôt de plainte)
  • Vos relevés bancaires où les opérations frauduleuses apparaissent (que vous surlignerez)
  • Le numéro de votre carte bancaire avec sa date d’expiration

La banque s’engage à vous rembourser dès la réception de votre contestation, excepté dans deux cas :

  • Fraude de la part du client lui-même
  • Négligence grave (ex : opposition très tardive)

Dans le territoire européen, le délai de contestation est de 13 mois à partir de la date de débit du compte. Passée cette date, vous vous verrez refuser votre demande de remboursement par votre banque.

Comment anticiper ce genre de problèmes ?

La meilleure manière de prévenir des piratages de compte bancaire est de prendre certaines précautions :

  • Sécuriser son ordinateur à l’aide de pare-feu et de logiciel anti-espion
  • Installer un anti-virus
  • Changer (de temps en temps) ses mots de passe
  • Privilégier les sites sécurisés dotés de la mention « https » dans l’URL (notamment lors du règlement)
  • Ne jamais communiquer ses données personnelles à aucun site
logo

Conseil billet de banque

Et enfin, consulter régulièrement vos relevés de compte vous permettra de stopper le plus rapidement possible l’hémorragie opérée sur votre compte bancaire en cas de fraude.
Publicité
Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE