Publicité
Publicité
Pourquoi dit-on carte bleue ?

Pourquoi dit-on carte bleue ?

0

Pourquoi dit-on carte bleue ?

Vous êtes-vous seulement déjà posé la question ? Dans le langage commun, on évoque souvent la dénomination carte bleue pour désigner sa carte bancaire. Bien qu’impropre aujourd’hui, elle tient à son histoire…

Vous possédez sûrement une carte bancaire sur laquelle s’inscrit le sigle CB. En fait, ce sigle équivaut à carte bancaire et non à carte bleue comme beaucoup le pensent encore. C’est malgré tout lié à l’histoire de la carte bancaire.

Carte de crédit ou carte de débit ?

A lire aussi

Carte de crédit ou carte de débit ?

Lire la suite

De Carte bleue

C’est en 1967, sous l’égide de quelques grandes banques françaises (BNP, CCF, CIC, Crédit du Nord, Crédit Lyonnais et Société Générale) qu’apparaît la première carte bancaire. Elle se nomme alors Carte Bleue. Quelques années plus tard, la carte se modernise, se dotant de pistes magnétiques.

Ce progrès permet l’installation des premiers distributeurs automatiques de billets (DAB). Un énorme progrès puisque tout porteur de carte peut désormais retirer de l’argent via un distributeur et ce, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les banques émettrices de la Carte Bleue s’organisent alors en GIE (groupement d’intérêt économique).

A carte bancaire Visa

Mais, le GIE Carte Bleue n’en reste pas là et s’allie à Bank of America pour franchir une nouvelle étape. C’est à ce moment-là qu’apparaît, en effet, la marque Visa qui permet à tout porteur de carte Visa d’effectuer des paiements et des retraits en France et à l’étranger.

En 1984, les choses bougent encore avec la création du Groupement des cartes bancaires CB regroupant non seulement les banques historiques de Carte Bleue mais aussi le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel.

Outre les retraits DAB, les usagers de ces banques peuvent désormais payer leurs achats avec leur carte chez tous les commerçants affiliés au réseau CB. Deux ans plus tard, apparaît la première carte Visa Premier destinée aux CSP+ (la carte n’est attribuée qu’à une clientèle à hauts revenus).

Puis, au début des années 90, la carte à puce naît qui procure davantage de sécurité. En 2010, Carte Bleue et Visa Europe fusionnent.

Aujourd’hui 40 % de la consommation domestique est réglée avec une carte CB. C’est dire l’importance du moyen de paiement par carte bancaire en France. Et si certains lui prédisent une fin proche, une chose est sûre : « sa forme est en train d’évoluer et de se dématérialiser dans les téléphones mobiles, les wallets sur internet et dans d’autres supports connectés ou non », indique le Groupement des cartes bancaires CB.

Pour preuve, le paiement sans contact, lancé en 2014.

Idées reçues

A lire aussi

Idées reçues sur les cartes bancaires

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE