Publicité
Publicité
Publicité

Publicité
Pourquoi KissKissBankBank s’associe à Orange ?

Pourquoi KissKissBankBank s’associe à Orange ?

0

KissKissBankBank vient de lever 5,3 millions d’euros auprès d’Orange Digital Ventures. Le leader français de la finance participative va pouvoir ainsi lancer une 4ème plateforme et s’immiscer progressivement dans le secteur de la banque mobile. Explications.

L’annonce a été faite par communiqué de presse le 12 février dernier. Le groupe KissKissBankBank Technologies accueille à son capital Orange Digital Ventures, fonds d’investissement de l’opérateur télécoms français Orange. Orange a ainsi investi 5,3 millions d’euros afin de soutenir le développement de KissKissBankBank. Mais quel développement ?

Orange + Groupama Banque + KissKissBankBank : un trio qui a de quoi inquiéter les acteurs de la banque mobile

De part cette levée de fonds et le partenariat induit avec Orange, KissKissBankBank ambitionne de devenir une fintech à part entière et, plus précisément, un acteur de la banque mobile. « KissKissBankBank-Orange, c’est un partenariat porteur de nombreuses synergies potentielles, notamment autour du développement d’outils de financement participatif sur mobile », commente Vincent Ricordeau.

La banque mobile : ça tombe bien, c’est le nouveau credo d’Orange !

« Cette prise de participation vient renforcer Orange Digital Ventures sur une de ses thématiques d’investissement prioritaire, la FinTech. Cela pourrait nous permettre à terme des synergies avec nos services bancaires, un des axes de diversification du groupe », s’est enthousiasmé le président d’Orange Digital Ventures et directeur délégué de l’opérateur Pierre Louette.

Rappelez-vous, en janvier dernier, Orange a annoncé être entré « en négociations exclusives » (ça signifie que « ça va se faire ! ») avec Groupama pour racheter 65 % de Groupama Banque, la filiale bancaire de l’assureur. L’objectif du rachat est (surprise !) de proposer aux consommateurs une offre de banque mobile innovante.

orange

A lire aussi :

Groupama Banque + Orange = Orange Banque

Lire la suite

Nous voulons « dépasser les applications bancaires actuellement disponibles sur les smartphones pour transformer votre mobile en véritable agence de banque et d’assurance toujours présente dans votre poche », avait lancé Thierry Martel, directeur général de Groupama, lors de l’officialisation des négociations.

Dans cette perspective, le rapprochement entre Orange et KissKissBankBank revêt tout son sens. La plateforme étant en quelques années devenu un acteur incontournable dans le financement de projets innovants, cette collaboration a de quoi faire trembler les banques déjà implantées sur le secteur mobile comme Fortuneo, Hello bank! et surtout Soon By Axa Banque.

KissKissBankBank a bien d’autres projets !

Le groupe souhaite notamment renforcer ses positions existantes en gonflant ses équipes et créer une 4ème plateforme de crowdfunding.

KissKissBankBank, c’est pour le moment 3 plateformes …

Le groupe KissKissBankBank compte actuellement 3 plateformes de financement participatif.

L’originelle KissKissBankBank.com. Surnommée « maison de créativité », la plateforme a été ouverte en 2010. Il s’agit d’un « pure player », d’une plateforme reposant sur le don et le contre don. Les internautes séduits par un projet, donnent quelques euros et reçoivent en échange des goodies.

L’un des derniers grands succès de KissKissBankBank est le financement du film « Demain » de Cyril Dion, un documentaire qui décrit des initiatives simples mais très efficaces pour lutter contre le dérèglement climatique. Les producteurs comptaient récolter 200 000 €, c’est finalement 500 000 € qui ont été levés via la plateforme de crowdfunding.

La petite sœur Hellomerci.com. Ce site permet aux particuliers, vous et moi, de faire appel à vos proches pour récolter des fonds. Il s‘agit de prêts solidaires, sans intérêt – de 200 € à 10 000 € remboursables sur 36 mois au maximum – pour aider un ami, une personne de sa famille ou un collègue à monter son projet. Les dernières initiatives financées : une Scop de commercialisation de produits équitables et écologiques, créer une savonnerie artisanale ou encore soutenir un projet de vélo électrique.

La commerciale Lendopolis.com. Il s’agit d’une plateforme de crowdlending P2B. Concrètement, elle propose simplement aux particuliers de prêter à des PME leur épargne (entre 20 € et 10 000 €), en échange d’intérêts significatifs (5 % à 12 % bruts). Il s’agit donc plus d’un placement financier que d’un acte philanthropique.

Depuis le lancement du groupe en 2009, ces trois plateformes ont collecté 50 millions d’euros, dont 21 millions seulement en 2015, témoignant ainsi de la croissance de l’activité sur les derniers mois. Une croissance de l’activité qui appellent de nouveaux investissements : les 5,3 millions apportés par Orange tombent donc à pic !

Logo Prêt d'Union

A lire aussi

Financement participatif : un marché dominé par Prêt d’Union ?

Lire la suite

Un 4ème site sera ouvert en 2017

Pour avoir un pied dans chaque segment du financement participatif, KissKissBankBank doit encore compléter son offre avec une plateforme de crowdequity. Un site qui propose aux particuliers non pas de prêter de l’argent, mais de devenir actionnaires des entreprises qu’ils financent.  Ce sera bientôt chose faite, puisqu’une partie des 5 millions récoltés va servir à financer une quatrième plateforme de ce type. Ouverture prévue mi-2017.

KissKissBankBank va recruter

KissKissBankBank Technologies prévoit en effet de recruter une vingtaine de personnes dans les 18 prochains mois et passer ainsi à 48 salariés. « Nous avons besoin de renforcer nos équipes technologiques et commerciales pour alimenter le flux des projets que nous proposons », explique Vincent Ricordeau, cofondateur de KissKissBankBank.

les investisseurs institutionnels s'intéressent au crowdfunding

A lire aussi

Et si l’esprit du crowdfunding était mort ?

Lire la suite

 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE