Publicité
Publicité
Professionnels, Qonto vous aide à transférer votre compte bancaire

Professionnels, Qonto vous aide à transférer votre compte bancaire

0

Longtemps chasse gardée des banques traditionnelles, le marché des comptes bancaires professionnels s’est ouvert à la concurrence des banques en ligne depuis 2016. Pour se démarquer et inciter de nouveaux clients à la rejoindre, la néobanque française Qonto propose désormais un service de transfert de compte. 

Un accompagnement personnalisé pour transférer son compte chez Qonto

Le service de transfert de compte est gratuit et s’adresse pour le moment uniquement aux utilisateurs français. Il vise à faciliter la migration entre l’ancien compte pro ou le compte principal et le compte ouvert sur Qonto. La fonctionnalité est accessible depuis son espace client sur le site ou l’application. 

Les utilisateurs commencent par lier leur autre compte à Qonto via l’agrégateur sécurisé Bridge. 165 banques sont éligibles. Qonto établit alors un tableau de bord recensant les mouvements récurrents (virements, mandats) et la liste des prestataires à prévenir du changement d’IBAN. Charge au professionnel d’identifier les opérations qui ne peuvent pas être transférées à la néobanque, d’effectuer les différentes opérations et de tenir le document à jour. 

Il peut compter sur le soutien d’un conseiller dédié. Celui-ci est joignable par téléphone ou par mail pour répondre aux questions, confirmer qu’une modification a bien été prise en compte et trouver des réponses aux besoins spécifiques du client. Qonto peut, par exemple, mettre en place l’achat d’un terminal de paiement ou des solutions pour l’export comptable et l’émission des paies. 

Ce service de transfert de compte est une initiative de Qonto. La loi n’oblige pas les banques à faciliter la mobilité bancaire de leurs abonnés professionnels. La néobanque n’a d’ailleurs pas la capacité d’agir au nom de ses clients. Ceux sont eux qui doivent clôturer leur ancien compte devenu inactif. 

Qonto mise sur l’humain

Dès leur lancement, les fintechs ont fourni aux professionnels des services de gestion comptable, d’automatisation des tâches et de conseil juridique pour se différencier de l’offre des banques traditionnelles. Ces innovations répondent en particulier aux besoins des auto-entrepreneurs, un marché en pleine croissance : en 2020, 65% des créations d’entreprises concernaient la création d’une micro-entreprise. 

Aujourd’hui, les packages d’aide à la création d’entreprise, de dépôt de capital et l’extraction automatique de la TVA sont devenus courants chez Qonto et ses challengers, Shine et Anytime. Ce service de transfert de comptes est donc pour la néobanque une façon de se démarquer et de mettre en avant son service client. 

L’alliance entre outil numérique et accompagnement humain est au cœur de sa stratégie et de ses valeurs. Le service clientèle est joignable par mail et par téléphone 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il est accessible à tous les utilisateurs. Chez Shine, les conseillers clientèle sont disponibles uniquement par mail et il faut être un utilisateur Premium d’Anytime pour utiliser la ligne téléphonique. 

Pourtant, le service client fait partie des attentes des professionnels. En 2019, ils étaient encore 65% à se rendre dans leur agence pour rencontrer leur conseiller au moins une fois par an. Au-delà des crédits de trésorerie et des prêts professionnels, les chefs d’entreprise comme les freelances attendent de leur conseiller qu’il comprenne leur activité et leur propose rapidement des solutions adaptées. 

Les pros, une clientèle fidèle

Pour le moment, les banques traditionnelles parviennent toujours à convaincre et à fidéliser les dirigeants. Grâce à leur ancienneté et à leur réseau d’agences, les banques mutualistes fédèrent à elles seules 60% de la clientèle professionnelle. Le Crédit Agricole avec ses 1,8 million de clients se présente comme la première banque des entreprises. La Banque Populaire afficherait 1,1 million d’abonnés pros et le Crédit Mutuel 500 000. 

Après seulement 4 ans d’existence, les clients de la néobanque sont de plus en plus nombreux, jusqu’à atteindre les 150 000 clients, en France mais aussi en Italie, en Allemagne et en Espagne. Elle aimerait en compter 300 000 d’ici 2023. Pour y parvenir, elle peut compter sur son développement à l’international et l’essor de l’entreprenariat en France. 

Mais elle devra aussi recruter auprès de ceux qui ont été déçus par ses concurrents. La tâche devrait être plus compliquée. Une étude de 2015 mettait en avant la fidélité des pros à leur banque. Ils n’étaient que 10% à avoir changé d’établissement bancaire au cours des 5 dernières années. Le service de transfert de compte aidera-t-il Qonto à faire de nouveaux adeptes ?

L’expérience a en tout cas montré que, quand les clients étaient accompagnés, ils changeaient plus facilement de banque. En 2019, 5,5% des particuliers avaient changé d’établissement bancaire. C’est peu mais c’est deux fois plus qu’en 2014, avant l’application de la loi sur la mobilité bancaire.

Qonto, la néobanque qui accompagne les professionnels au quotidien
Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE