Publicité
Publicité
Revolut : des cartes éphémères pour lutter contre la fraude en ligne

Revolut : des cartes éphémères pour lutter contre la fraude en ligne

0

Alors que le fléau de la fraude en ligne sévit plus que jamais, la néo-banque britannique Revolut annonce le lancement de cartes virtuelles éphémères pour sécuriser les paiements en ligne de ses abonnés premium. Après l’ajout des prélèvements automatiques en début de mois, la jeune pousse maintient la cadence avec cette innovation qui pourrait en rassurer plus d’un !

Fraude CB
Fraude CB

Inspirer confiance : le grand défi des néo-banques

1 500 000 utilisateurs en Europe et plus de 70 millions de transactions : en l’espace de 2 ans Revolut s’est imposé comme l’un des poids-lourds de la néo-banque sur la scène bancaire. Si ces acteurs d’un nouveau genre inspirent parfois de la méfiance ou du scepticisme, vous êtes en effet de plus en plus nombreux à vous laisser convaincre.

Il faut dire que les trublions du monde de la banque tels que Revolut ne ménagent pas leurs efforts pour vous rassurer et combler vos moindres demandes. Et parmi les points d’interrogation qui reviennent le plus régulièrement se pose bien entendu la question de la sécurité de votre argent dans les néo-banques. « Même si les fintechs offrent généralement un meilleur service que les banques traditionnelles, elles ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour gagner la confiance des consommateurs », reconnait Vlad Yatsenko, le co-fondateur de Revolut.

Avec le lancement de cartes virtuelles éphémères, Revolut effectue une nouvelle avancée sur ce volet de la sécurité et espère ainsi rassurer davantage ses clients de demain. Le principe de ces cartes est simple : en quelques secondes à peine, vous pouvez générer un numéro de carte virtuelle et l’utiliser pour effectuer votre achat en ligne. Dès que vous avez terminé la transaction, ce numéro se renouvelle automatiquement, ce qui limite les risques de fraude.

A lire aussi

Une assurance sur mesure avec la néo-banque Revolut

Lire la suite

Un service réservé aux clients premium

Avec le boom du e-commerce, la sécurisation des moyens de paiement en ligne s’est rapidement imposée comme l’un des défis majeurs auxquels les banques et les nouveaux acteurs doivent faire face.

La réponse qu’apporte Revolut à ce challenge n’est d’ailleurs pas sans rappeler les propositions d’autres banques : Virtualis chez le Crédit Mutuel Arkéa, la carte à cryptogramme dynamique de Société Générale ou encore les e-cartes bleues du côté de La Banque Postale, Caisse d’Epargne ou encore Banque Populaire.

lupa Votre banque ne répond pas à vos besoins ? Vous souhaitez réduire vos frais bancaires ? Venez comparer les offres sur Panorabanques et trouvez LA banque qui vous convient ! Je compare

De quoi donner du fil à retordre aux éventuels hackers malintentionnés : « Il faudrait à peu près 800 ans avant d’épuiser toutes les combinaisons possibles de cartes à 16 chiffres, nous voyons donc ces cartes virtuelles éphémères comme une solution viable sur le long terme pour lutter contre la fraude en ligne », détaille Vlad Yatsenko.

Seul bémol : ce nouveau service à un coût – comme c’est le cas dans la majorité des autres établissements. L’accès aux cartes virtuelles éphémères est en effet réservé aux clients ayant souscrit à l’abonnement premium de Revolut qui, moyennant 7,99€ par mois ouvre l’accès à une gamme de services étendue.

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE