Publicité
Publicité
Tout savoir sur les cartes bancaires prépayées

Tout savoir sur les cartes bancaires prépayées

0

Cartes bancaires prépayées
Cartes bancaires prépayées

La carte bancaire prépayée trouve ses origines dans la téléphonie mobile. L’offre actuelle étant de plus en plus riche, billet de banque vous dit tout ce qu’il faut savoir pour vous y retrouver et choisir une carte bancaire prépayée vraiment adaptée à vos besoins.

Qu’est-ce qu’une carte bancaire prépayée ?

Une carte bancaire prépayée est un moyen de paiement qui se distingue de la carte de débit. La différence principale est qu’elle n’est pas nominative et qu’elle fonctionne sans connexion avec le compte bancaire du porteur.

Sans compte bancaire et sans engagement, une carte bancaire prépayée vous permet :

  • De payer dans les magasins et sur internet comme avec une carte bancaire classique
  • D’effectuer des retraits d’espèces dans les distributeurs automatiques de billets

Il n’y a pas de possibilité de dépassement de dépenses, ni aucun risque de devoir payer des intérêts débiteurs puisque la carte cesse de fonctionner quand les sommes chargées ont été dépensées.

Tout savoir sur les cartes Mastercard prépayées

A lire aussi

Tout savoir sur les cartes Mastercard prépayées

Lire la suite

Les frais varient selon la carte, mais le principe de fonctionnement et les coûts sont proches des cartes téléphoniques prépayées.

lupa

Comparez les banques

On y pense peu mais la cotisation de la carte bancaire pèse lourd sur le budget. Grâce à Panorabanques, comparez les frais bancaires et réduisez vos frais. Je compare

Cartes bancaires prépayées : l’offre actuelle

Depuis 2010, l’offre de cartes bancaires prépayées est en nette progression sur le marché français. On peut citer : Anytime, Corpedia, Ecocard, La Banque Postale, Neocash, Neteller, Nickel, Nobanco, Payoneer, Paysafecard, Paytop, PCS, Regliss, Skrill, Transcash, Travelex Cash Passport, Toneo First, Ukash, Vectron, Veracarte, Veritas ou encore Weswap.

La plupart de ces cartes sont disponibles dans les commerces de proximité, en grande surface ou sur internet. Pour en faire l’acquisition, vous devez être domicilié en France et être majeur.

Les cartes prépayées se rechargent par virement, carte de crédit ou en espèces via des coupons. Si vous créditez plus de 1 000 euros sur la carte, l’organisme émetteur vous demandera de présenter un justificatif d’identité et de domicile.

Quels sont les avantages des cartes bancaires prépayées ?

Encore marginale, l’utilisation des cartes bancaires prépayées a pourtant des atouts :

  • Plus de sécurité sur internet puisque votre compte bancaire n’est pas sollicité pendant le paiement en ligne, vous rendant moins sujet à la fraude
  • La maîtrise des dépenses car la carte se bloque dès que la réserve chargée est épuisée, pratique pour l’argent de poche des ados, par exemple
  • La possibilité de l’offrir comme carte-cadeau
  • Pas d’étude de solvabilité nécessaire à l’acquisition d’une telle carte : n’importe qui peut en acheter une et l’utiliser, même interdit bancaire
logo

Conseil billet de banque

Les cartes bancaires prépayées facilitent le transfert d’argent entre proches, notamment depuis l’étranger… mais soyez vigilant aux coûts spécifiques liés à ce type d’utilisation !

Quels sont les inconvénients des cartes bancaires prépayées ?

Si vous destinez l’usage de votre carte aux achats chez des commerçants, préférez une carte bancaire française, il y aura alors moins de risque de restriction ou de refus de leur part.

commerçants

A lire aussi

Les moyens de paiement acceptés chez les commerçants

Lire la suite

Si vous souhaitez payer en ligne ou effectuer des retraits aux distributeurs automatiques de billets, une VISA ou une MasterCard sera valable partout.

Pour vos achats sur internet, vérifiez que votre carte prépayée gère le système de sécurité 3D Secure, de plus en plus utilisé par les e-commerçants afin de réduire les risques de fraude sur le réseau.

Pour garantir le succès des transactions sécurisées, il faut que votre carte bancaire comporte :

  • Une puce électronique au standard EMV pour les transactions en Europe (cette puce n’est pas encore utilisée aux États-Unis)
  • L’obligation de saisie d’un code PIN à chaque transaction
  • La présence d’une piste magnétique standard de base dans les pays où les puces ne sont pas encore gérées

cartes bancaires

A lire aussi

Le prix des cartes bancaires classiques

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE