Publicité
Publicité
Boursorama Banque offre les frais bancaires à l’étranger

Boursorama Banque offre les frais bancaires à l’étranger

0
Logo Boursorama Banque
Logo Boursorama Banque

Si comme 16% des Français vous avez décidé de quitter la France cet été, Boursorama Banque vous offre les frais bancaires à l’étranger pendant vos vacances.

Payer et retirer de l’argent gratuitement partout dans le monde

Pendant les mois de juillet et août, Boursorama ne facturera pas de frais sur les paiements et les retraits à l’étranger, y compris en dehors de la zone euro. Cette disposition s’applique à l’ensemble des titulaires d’une carte Visa, qu’il s’agisse d’un abonnement Welcome, Ultim ou Ultim Métal.

Ce geste commercial concerne particulièrement les touristes se rendant dans un pays situé hors de la zone euro, comme la Grande-Bretagne, le Maroc, la Croatie ou Dubaï. En effet, depuis le 13 janvier 2018, les retraits et les paiements en euros ne génèrent aucun frais supplémentaire lorsqu’ils sont émis depuis un compte tenu euros.

Carte Welcome Boursorama Banque
Carte Welcome Boursorama Banque

La promotion sera surtout appréciée des personnes ayant souscrit au programme Welcome. La carte Visa gratuite ne génère pas de commission sur les paiements à l’étranger en devise ni sur le premier retrait hors zone euro. Les suivants coûtent 1,69% du montant de la transaction.

Les adhérents Ultim pourront aussi réaliser quelques économies : habituellement, ils doivent s’acquitter de 1,69% de frais à partir du troisième retrait dans une monnaie étrangère. Pas de changement en revanche pour les clients Ultim Métal : retraits et paiements illimités sont compris dans leur cotisation mensuelle (9,90 euros).

Voyager en toute tranquillité grâce aux fonctionnalités de sa carte Visa

En dehors de cette opération limitée à la période estivale, la banque en ligne propose à tous ses membres des services bancaires pour les accompagner lors de leurs voyages à l’étranger.

Afin de lutter contre l’utilisation frauduleuse de sa carte, il est possible de prévenir Boursorama des dates et des lieux de son voyage depuis son espace personnel en ligne. La banque envoie également à ses usagers un SMS à la première transaction réalisée hors de France. Si le titulaire du compte n’est pas à l’origine de l’opération, il peut bloquer sa carte ou faire opposition sans attendre.

Carte Ultim Boursorama Banque
Carte Ultim Boursorama Banque

Restaurants, visites, souvenirs, voiture de location… Les Français dépensent en moyenne 1 500 euros pour leurs vacances. Pour leur permettre de régler leurs achats sans encombre, Boursorama donne à ses clients la possibilité de relever leurs plafonds de retrait et de paiement temporairement.

Ils bénéficient enfin de l’assurance et de l’assistance fournies par leur carte bancaire Visa Classic ou Visa Premier. S’ils ont souscrit à l’offre Ultim Métal, ils auront le droit à une garantie supplémentaire, en cas de retour anticipé ou de bagages perdus par exemple. Et si leur vol est retardé, ils pourront attendre le décollage avec leurs proches dans l’un des salons de l’aéroport grâce au dispositif Smart Delay.

Boursorama Banque s’invite sur le terrain des néobanques

En offrant temporairement les frais bancaires à ses abonnés, Boursorama fait mieux que N26 et Revolut. Chez la première, il faut avoir souscrit à N26 You (9,90 euros par mois) ou N26 Metal (16,90 euros par mois) pour avoir accès à des paiements et des retraits illimités sans frais dans les devises étrangères. Et les retraits en euro gratuits sont limités à 5 (N26 You) ou 8 (N26 Metal) par mois. La seconde facture toujours des frais sur les paiements à l’étranger, à l’exception d’une opération (Revolut Premium) ou de 3 paiements mensuels (Revolut Metal). Les retraits sont eux limités chaque mois à :

Carte Ultim Métal Boursorama Banque
Carte Ultim Métal Boursorama Banque
  • 200 euros (Revolut Standard et Plus) ;
  • 400 euros (Revolut Premium) ;
  • 800 euros (Revolut Metal).

Pourtant, les services bancaires à l’étranger sont la marque de fabrique de ces néobanques. Depuis leur création, elles ciblent particulièrement les grands voyageurs et les expatriés en leur offrant notamment un taux de change au réel et des tarifs avantageux pour leurs opérations à l’étranger, y compris les virements.

Bien que l’offre soit circonscrite aux mois de juillet et d’août, elle permet à la filiale de la Société Générale d’étendre sa gamme de services. Une façon d’asseoir sa position de leader dans le domaine des services bancaires en ligne. Si Boursorama Banque est aujourd’hui la banque en ligne la plus importante avec 2,5 millions de clients, l’écart avec ses concurrentes se réduit peu à peu :  l’allemande N26 a annoncé en juin avoir atteint 2 millions d’abonnés en France

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE