Publicité

Publicité
Comment financer votre véhicule pro ?

Comment financer votre véhicule pro ?

0

Comment financer votre véhicule pro ?
Comment financer votre véhicule pro ?

La voiture ou l’utilitaire sont bien souvent des outils indispensables pour les professionnels. Qu’il s’agisse de se déplacer lors d’un rendez-vous client, de transporter de la marchandise, voire en faire un atelier mobile… une société doit pouvoir compter sur un véhicule adapté et disponible. A chaque acquisition ou renouvellement, se pose immanquablement la question du financement. Examinons à la loupe les différentes options possibles, leurs avantages et leurs inconvénients pour vous aider à choisir la meilleure pour vous !

L’achat par crédit classique

Comme tout crédit, il permet d’étaler la dépense dans le temps (2 à 5 ans en général) avec des échéances fixes et de devenir pleinement propriétaire du véhicule.

lupa

Comparer les offres de crédit pour les pros

Sur Panorabanques, il vous est désormais possible de comparer les solutions de financement dédiées aux professionnels. Quelques minutes suffisent pour remplir le formulaire de comparaison et prendre connaissance des conditions auxquelles vous pourrez emprunter !

Je compare

Le crédit est inscrit au bilan de l’entreprise. Le professionnel peut donc déduire les intérêts d’emprunt et les amortissements du véhicule. Ces derniers sont plafonnés à 18 300 € TTC ou 9 900 € TTC en fonction du taux d’émission de CO²/km du véhicule concerné (pour une voiture particulière). Les banques et organismes de crédit proposent en outre des crédits auto adaptés aux exigences des professionnels.

Crédit-bail ou crédit amortissable ?

A lire aussi

Crédit-bail ou crédit amortissable ?

Lire la suite

Le crédit-bail (ou leasing)

Le crédit-bail vous permet de confier l’achat du véhicule à une société spécialisée qui vous le loue. Vous en n’êtes donc pas propriétaire mais locataire. A l’issue du contrat de location (qui n’excède pas 5 ans) vous pouvez racheter le véhicule au prix de sa valeur résiduelle. Cette formule s’effectue avec ou sans apport personnel. Les loyers versés sont déductibles au titre de frais généraux selon les mêmes plafonnements que précédemment pour une voiture particulière. La TVA est récupérable uniquement sur les véhicules utilitaires.

La Location Longue Durée (LLD)

La LLD est une location simple, c’est-à-dire non assortie d’une option d’achat. Elle porte sur une durée de 24 à 60 mois et comprend un service global qui s’apparente pour le professionnel à une externalisation de ce poste de dépense et de gestion. Le contrat LLD comprend en effet, l’assistance, l’assurance, la maintenance, le véhicule de remplacement et même les cartes carburant et autoroute. Les loyers versés sont eux aussi déductibles et la TVA est récupérable sur les véhicules utilitaires.

Financer sa voiture la location longue durée

A lire aussi

Financer sa voiture : la location longue durée

Lire la suite

Le paiement au comptant

Le paiement cash d’un véhicule professionnel évite tout endettement ou engagement auprès d’un tiers. Il n’implique aucun frais supplémentaire mais impacte nettement la trésorerie disponible. Pour l’achat d’un véhicule utilitaire, la TVA doit être avancée avant de pouvoir réclamer son remboursement. Cette solution n’est clairement pas adaptée en cas de politique d’optimisation fiscale.

A ce jour de plus en plus de société optent pour une LLD. L’externalisation du poste véhicule permet de disposer en permanence d’un moyen de transport en bon état sans supporter les contraintes d’entretien et de gestion des affaires connexes. N’hésitez cependant pas à étudier toutes ces options ! Chaque cas est particulier !

Financement de votre véhicule professionnel : leasing ou crédit classique ?

A lire aussi

Financement de votre véhicule professionnel : leasing ou crédit classique ?

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE