Publicité

Publicité
Crédit-bail ou crédit amortissable ?

Crédit-bail ou crédit amortissable ?

0
Crédit-bail ou crédit amortissable ?
Crédit-bail ou crédit amortissable ?

Plutôt qu’un crédit amortissable classique, le crédit-bail peut représenter une solution intéressante pour toutes les petites et moyennes entreprises souhaitant acquérir un équipement, une automobile ou encore un hangar de stockage. Quelle est la différence ?

Le crédit amortissable : un mode de financement classique

Qu’il s’agisse d’une petite entreprise ou d’un particulier, le principe du crédit amortissable reste exactement le même : le capital est prêté à un taux d’intérêt – fixe ou variable selon les cas – et remboursé progressivement au fil des mensualités jusqu’à l’échéance du prêt. A noter aussi la possibilité de souscrire un prêt « in fine », qui permet de rembourser l’intégralité du capital en une seule fois à l’échéance.

Choisir un prêt amortissable ou un prêt « in fine » ?

A lire aussi

Choisir un prêt amortissable ou un prêt « in fine » ?

Lire la suite

Dans les deux cas, l’emprunteur se sert de cet argent pour acquérir un bien dont il devient immédiatement propriétaire, à charge pour lui de rembourser son prêt par la suite.

lupa

Comparer les offres de prêt professionnel

Besoin d’en savoir plus sur les modalités et le coût d’un prêt professionnel ? Sur Panorabanques, comparer en quelques clics les solutions de financement dédiées aux professionnels et souscrivez à l’offre qui répond à vos projets !

Je compare

Le crédit-bail : un bon compromis entre location et propriété

Dans le cadre d’un crédit-bail, l’entreprise va au contraire louer ce bien à une autre entreprise en échange d’un loyer, et pour une durée déterminée à l’avance. A l’issue, l’utilisateur peut décider d’acheter le bien à sa valeur résiduelle – déterminée elle aussi dès le début du contrat – mais aussi de le rendre à son propriétaire ou encore de s’engager pour une nouvelle période de location.

L’achat en fin de location n’est donc qu’une option, ce qui distingue le crédit-bail d’une location-vente. Du point de vue d’une petite entreprise, le crédit-bail peut servir à acquérir à moindre coût de nombreux biens mobiliers (machines, voitures de fonction, ordinateurs, matériel de manutention…) ou immobiliers (ateliers, hangars).

Parmi les différentes formes de crédit-bail, on distingue le leasing financier et le leasing opérationnel. Le premier se contente de la location du bien en tant que tel : le locataire en assume la charge, l’entretien mais aussi les éventuels bénéfices. Dans le cas d’une voiture, le leasing financier laisse par exemple le carburant à la charge du locataire. Le leasing opérationnel est au contraire un contrat tout-en-un doté de nombreux services additionnels.

Financement de votre véhicule professionnel : leasing ou crédit classique ?

A lire aussi

Financement de votre véhicule professionnel : leasing ou crédit classique ?

Lire la suite

Avantages et inconvénients

Le coût total du crédit-bail tend à être légèrement plus élevé que celui du prêt amortissable classique, mais ne vous contraint pas à fournir un apport conséquent dès le départ : les frais d’entrée sont donc moins élevés, ce qui peut représenter un intérêt pour une petite entreprise qui cherche à minimiser ses coûts lorsqu’elle rentre sur un marché. De plus la valeur résiduelle très faible en fin de contrat (entre 5 et 15 % du prix d’origine) rend la levée d’option presque toujours intéressante pour l’ancien locataire.

Autre avantage non négligeable : la souscription d’un crédit-bail, à la différence d’un crédit amortissable, n’influe pas négativement sur le niveau d’endettement de l’entreprise : d’un point de vue comptable, en effet, les loyers versés sont des engagements hors bilan et non pas des emprunts. De plus ces loyers peuvent être directement déduits du résultat net de l’entreprise, alors qu’un prêt classique ne permet de déduire que les intérêts et l’amortissement, d’où un avantage fiscal.

Crédit bail : incidences fiscales et comptables

A lire aussi

Crédit-bail : incidences fiscales et comptables

Lire la suite

logo

Conseil billet de banque

Le crédit-bail engage l’entreprise vis-à-vis d’un fournisseur, mais il s’avère aussi souple et avantageux par bien des aspects. N’hésitez pas à comparer les deux options avec votre expert-comptable !

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE