Publicité
Publicité
Cumuler 2 éco-PTZ : mode d’emploi

Cumuler 2 éco-PTZ : mode d’emploi

0

Un décret publié le 05 août 2016 au Journal Officiel (JO) permet désormais de cumuler un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) et un prêt complémentaire pour le même logement. Objectif : vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique. Focus sur les démarches à effectuer pour obtenir ces deux aides.

Travaux de rénovation énergétique : quelles aides ?
Travaux de rénovation énergétique

L’éco-PTZ, c’est quoi déjà ?

Créé en 2009, l’éco-PTZ est une aide au financement de travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements anciens utilisés comme résidence principale. Ainsi, depuis 2009, les banques proposent des prêts sans intérêts et sans condition de ressources aux propriétaires souhaitant réaliser ce type de travaux.

Pour en bénéficier, il faut que le logement où les travaux seront réalisés ait été construit avant le 1er janvier 1990 et qu’il soit utilisé en tant que résidence principale. Par ailleurs, le montant accordé au titre de l’éco-PTZ ne peut pas être supérieur à 20 000 € pour 2 postes de travaux, à 30 000 € pour 3 postes de travaux ou plus. Enfin, depuis septembre 2014, les travaux doivent nécessairement être effectués par une entreprise bénéficiant d’un signe de qualité Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Mais selon LeParisien.fr, la limite de ce dispositif est « qu’il n’est pas reconductible. Par exemple, un propriétaire qui a engagé un jour deux chantiers et profité des 20 000 € ne peut pas toucher les 10 000 € restants de l’éco-PTZ s’il lance un nouveau projet ultérieurement ».

Rénovation énergétique

A lire aussi

Travaux de transition énergétique : cumul possible de l’éco-PTZ et du crédit d’impôt pour tous

Lire la suite

Démarches pour cumuler 2 éco-PTZ

Ainsi, le décret – relatif aux offres d’avances remboursables sans intérêt complémentaires destinées au financement de travaux de rénovation afin d’améliorer la performance énergétique des logements anciens – vient changer la donne.

Infographie éco-PTZ Le Parisien
Infographie éco-PTZ Le Parisien

Désormais, pour obtenir un second prêt, il faut :

  • Que le premier éco-PTZ ait été octroyé après le 1er juillet 2016
  • Que l’emprunteur fasse sa demande de prêt complémentaire dans les 3 ans suivant l’obtention du 1er prêt
  • Encore que les travaux de rénovation énergétique soient réalisés par un professionnel possédant le label Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Toujours selon LeParisien.fr, qui cite l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), « plus de 3,5 millions de logements auraient été rénovés en 2014, pour une dépense totale de 35 milliards d’€. Les aides financières auraient permis de réduire la facture de 17 % en moyenne ».

Avant d’entamer des travaux chez vous, pensez à vérifier si vous êtes éligible à l’éco-PTZ. Et sachez que dans les 3 ans, si vous refaites de nouveaux travaux, vous pourrez de nouveau utiliser le PTZ !

Adeline Moisiard

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE