Publicité

Publicité
Conseils pour renégocier son prêt immobilier

Conseils pour renégocier son prêt immobilier

0

Conseils pour renégocier son prêt immobilier

Vous avez souscrit votre prêt immobilier à une période où les taux étaient plutôt élevés et vous pensez ne rien pouvoir y faire ? Détrompez-vous… vous pouvez très bien négocier avec votre banque actuelle pour profiter d’un taux plus bas et plus proche des taux constatés du moment. C’est ce que l’on appelle la renégociation de prêt. Explications.

Pourquoi demander une renégociation ?

Pourquoi s’en priver ? Les démarches sont simples, vous avez juste à prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire et lui expliquer votre demande. Montrez-lui les avantages qu’il a de ne pas vous laisser partir dans une autre banque. Avec un peu de chance et de réactivité de la part de votre banquier, vous pouvez bénéficier rapidement d’un nouveau taux pour votre crédit immobilier, sans y avoir passé des heures.

Faire des économies si facilement, ce n’est pas courant. Bien sûr, la prestation n’est pas gratuite, mais elle n’est pas non plus hors de prix. Les frais de renégociation peuvent être eux-mêmes négociés !

A quel moment renégocier son prêt immo ?

A lire aussi

A quel moment renégocier son prêt ?

Lire la suite

Existe-t-il une règle pour calculer votre nouveau taux ?

Sachez tout d’abord que votre banque n’a aucune obligation d’accepter votre demande de renégociation. Les conditions de renégociation varient d’ailleurs d’un client à l’autre. Si vous êtes un très bon client, vous avez plus de chance d’avoir une décote de taux plus importante qu’un client « lambda ».

Pour résumer, votre banque va mettre en parallèle le coût de votre départ, le revenu que vous lui rapportez et la perte liée à la baisse de votre taux de prêt immobilier. Si le résultat est positif pour elle, elle fera un effort pour ne pas vous perdre, sinon elle vous laissera sûrement partir sans regret…

Ne vous attendez pas non plus à obtenir le taux actuel du marché comme pour une nouvelle demande de prêt ! Même si vous lui soumettez une offre concurrente, votre banque se basera sur le taux actuel du marché, majoré des frais de remboursement anticipé, des nouveaux frais de dossier et frais de garantie. Au mieux, elle essaiera de s’aligner sur la concurrence, sans pour autant perdre de l’argent.

lupa

Comparer les rachats de crédit immobilier

La proposition de votre banquier ne vous convient pas ? Sachez qu’il est possible de vous faire racheter votre emprunt immobilier par une banque concurrente. Comme pour la renégociation, vous pourrez obtenir la réduction du taux d’intérêt ou de la durée du remboursement. Pour estimer le montant économisé, vous pouvez utiliser gratuitement le comparateur de rachats de crédit immobilier de Panorabanques.

Je compare

A partir de quand est-ce vraiment intéressant ?

Renégocier votre prêt immobilier dans votre banque actuelle contrairement au rachat de prêt par la concurrence est souvent intéressant.  Evidemment, l’impact de la baisse de votre taux sera moins conséquent si vous avez presque terminé vos remboursements car vos mensualités seraient composées principalement de capital et non d’intérêts.

En règle générale, on estime qu’il faut cependant un écart de taux de 0,5 % à 1 % pour rentabiliser les frais de renégociation (entre 500 € et 1 000 €) et être dans le premier tiers de votre période de remboursement. Mais tout dépend évidemment aussi du montant que vous avez emprunté et qu’il vous reste à rembourser.

A priori, vous pouvez tout négocier : votre taux et les frais de renégociation. Les conseillers bancaires apprécient les contreparties financières qui leur donnent du poids pour négocier auprès de leur direction : ouverture de compte pour vos enfants, ouverture du compte de votre société, placements à venir… Pensez-y, ça peut peser dans la balance !

Peut-on négocier les frais liés au rachat de crédit ?

A lire aussi

Peut-on négocier les frais liés au rachat de crédit ?

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE