Publicité

Publicité
Crédit immo: les taux en France sont les + bas d’Europe

Crédit immo: les taux en France sont les + bas d’Europe

0

Vous pouvez vous réjouir ! Côté crédits et achats immobiliers, les Français sont parmi les mieux lotis en Europe. Rendez-vous compte, entre 2008 et 2016, votre pouvoir d’achat immobilier a augmenté de 30% en moyenne. C’est le constat dressé par le Crédit Foncier dans une étude publiée le 16 mai 2017 et qui porte sur 28 pays de l’Union européenne. Ce gain de pouvoir d’achat est porté par la faible hausse des prix de l’immobilier et aussi par la chute des taux d’intérêt des crédits immo… En France, ces derniers ont en effet baissé de 66 % en 8 ans. Un record ! Et une très bonne nouvelle que billet de banque décrypte pour vous.

Taux crédit immobilier
Taux crédit immobilier

Crédit immo : les Français mieux lotis que leurs voisins européens ?

« Dans tous les pays européens, la baisse des taux a été très significative, rappelle le Crédit Foncier. Depuis 2008, les taux de crédit immobilier ont été divisés par deux ou trois selon les pays. »

Des taux d’intérêt très compétitifs en France

Mais tous les particuliers européens n’ont pas été impactés de la même manière. C’est en France que les taux d’intérêt ont le plus baissé. Entre 2008 et 2016, ils sont passés en moyenne de 4,8 % à 1,6 % (-66 %). A l’inverse, en Pologne, les taux d’emprunt n’ont diminué que de 45 %, passant de 8,1 % en 2008 à 4,4 % en 2016.

Résultat, l’année dernière, c’est également en France que les particuliers ont profité des meilleurs taux, comme en atteste le graphique ci-dessous.

Taux intérêt crédit immo en europe

Source : EMF (citée par le Crédit Foncier)

Une situation qui n’a rien d’exceptionnelle mais qui reste surprenante. En effet, « De façon historique la France est un des pays européens où les taux d’intérêt de crédit immobilier sont les moins élevés. Cette situation est d’autant plus remarquable que l’essentiel des crédits immobiliers sont souscrits en France avec des taux fixes (96,7 % des nouveaux crédits en 2015), ce qui n’est pas nécessairement le cas des autres Etats européens dans lesquels les taux peuvent également être variables ou fixes par périodes (et donc nécessairement moins élevés que des taux fixes) », relève le Crédit Foncier.

Relative stagnation des prix de l’immobilier dans l’Hexagone

Parallèlement à la chute des taux d’intérêt, les prix de l’immobilier (neuf et ancien confondus) n’ont augmenté que de 3 % entre 2008 et 2016 en France, contre +7 % en moyenne en Europe. Pas mal ! Mais il y a mieux. En Espagne et en Italie, les prix ont reculé de respectivement 25 % et 15 %… les pays du sud de l’Europe ayant été plus touchés par la crise économique.

Conséquence, c’est aussi dans ces deux pays que le pouvoir d’achat immobilier a le plus augmenté. Pour une même mensualité et une même durée d’emprunt, les Espagnols ont pu acquérir 84 % de plus en 2016 qu’en 2008. Le gain de surface est de 53 % en Italie. Mais les Français ne sont pas en reste. En 8 ans, leur pouvoir d’achat immobilier a tout de même progressé de 30 % en moyenne.

22e observatoire crédit immobilier Meilleurtaux

A lire aussi

Quelles sont les villes où il fait bon devenir propriétaire ?

Lire la suite

Et les Français ont su profiter de ces conditions exceptionnelles !

La France se situe en effet au 9ème rang européen des pays dans lesquels les particuliers sont les plus endettés. En moyenne, un ménage propriétaire français est endetté – au titre de son crédit immobilier – à hauteur de 49 870 € fin 2016. A titre de comparaison, en Union européenne, l’encours moyen est de 40 700 €.

Mais nous ne sommes pas les champions européens. Les habitants du nord de l’Europe nous devancent largement. En Danemark, en Finlande, en Irlande, au Royaume-Uni et en Suède, les propriétaires ont une dette immobilière de 80 164 € en moyenne, près du double de la France donc…

lupa

Comparez les crédits immo

Vous avez besoin d’un crédit immobilier. Pour comparer gratuitement et facilement les offres des banques, vous pouvez utiliser le comparateur de crédits immo de Panorabanques.

Je compare

Et en 2017 ?

Les prix de l’immobilier commencent à augmenter sensiblement. Augmentation qui se fait nettement sentir dans des villes comme Paris, Nice ou Lyon. Les taux des crédits immobiliers eux-aussi augmentent à nouveau. Mais, les concernant, ils sont encore à des niveaux très faibles. D’après l’Observatoire du Crédit Logement/CSA, le taux moyen des nouveaux prêts immobiliers était de 1,55 % (hors assurances) en avril 2017, contre 1,81 % en avril 2016. Alors, si vous avez un projet immobilier en tête ou si vous souhaitez renégocier votre crédit immobilier, il est encore temps d’agir !

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE