Publicité
Publicité
Crédit immobilier : le refus de prêt

Crédit immobilier : le refus de prêt

0
Refus de prêt
Refus de prêt

Les banques sont exigeantes dans l’octroi d’un crédit immobilier. Si on refuse votre demande de prêt, c’est que vous n’apportez pas les garanties demandées, mais c’est aussi un signal à prendre en compte avant de revoir votre dossier pour le présenter à un autre organisme. Explications.

Quelles sont les raisons d’un refus de prêt ?

Quand vous demandez un prêt à une banque, votre dossier est examiné pour évaluer le risque que vous représentez. D’autant plus pour un crédit immobilier qui engage souvent une durée longue et des sommes importantes.

Un risque élevé implique en général un taux d’intérêt supérieur, voire un refus de financement en fonction de certains critères :

Crédit immobilier quelles sont vos chances

A lire aussi

Crédit immobilier : quelles sont vos chances ?

Lire la suite

Certains établissements ont durci leur politique de prêt dans certains cas :

  • Manque de stabilité professionnelle, par exemple si vous êtes intérimaire ou en contrat à durée déterminée (CDD)
  • Si votre patrimoine est jugé insuffisant, notamment si vous n’êtes pas propriétaire de votre résidence principale
  • Si votre demande concerne un projet d’investissement locatif, souvent peu soutenu par les banques

Les organismes spécialisés sont souvent plus chers que les banques de réseau, mais ils sont plus souples et permettent généralement d’emprunter sur une durée plus longue.

Que faire en cas de refus de prêt ?

En cas de refus, la banque n’a pas à se justifier, mais n’hésitez pas à solliciter votre interlocuteur pour obtenir un retour précis qui vous permettra de revoir le dossier de financement, en vue :

  • D’une seconde présentation, ou
  • D’une candidature auprès d’un autre organisme

Selon la situation, vous pouvez agir sur les leviers suivants :

lupa

Comparer les prêts immobilier

En quelques clics seulement, renseignez les informations de votre projet immobilier sur Panorabanques pour comparer les offres et trouver celle qu’il vous faut !

Je compare

  • Diminuer votre endettement en soldant des crédits
  • Maîtriser vos dépenses pendant 3 mois consécutifs
  • Vous engager pour une durée de remboursement supérieure, si l’établissement prêteur le permet
  • Opter pour un crédit immobilier à taux variable, dont l’indice est revu périodiquement
  • S’appuyer sur un courtier professionnel qui pourra vous conseiller et vous faire bénéficier de son réseau
logo

Conseil billet de banque

Vous risquez des pénalités si votre demande de prêt échoue au stade du compromis de vente, sauf si vous avez inclus une clause suspensive de non obtention de crédit qui permet d’annuler l’achat sans frais en cas d’échec de financement.

Peut-on contester son dossier de crédit immobilier ?

A lire aussi

Peut-on contester son dossier de crédit immobilier ?

Lire la suite

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE