Publicité
Publicité
Jeunes : accès à la propriété immobilière

Jeunes : accès à la propriété immobilière

0
Accès à la propriété immobilière
Accès à la propriété immobilière

Nombre de moins de 35 ans rêvent d’accéder à la propriété. Ne pas avoir à dépenser de l’argent à fonds perdu dans un loyer ou profiter de l’ascenseur immobilier, constituent leurs principales motivations. Dans un marché compliqué, les offres de financement peuvent sembler inégalitaires. Entre réticence des banques et dispositifs spécifiques, petit état des lieux des pistes de l’accession à la propriété des jeunes.

Rembourser un crédit immo ou payer un loyer ?

A lire aussi

Rembourser un crédit immo ou payer un loyer ?

Lire la suite

Jeunes actifs : des offres taillées sur mesure

Toutes les banques soignent leurs offres vers les jeunes. Elles proposent ainsi des crédits immobiliers aux conditions adaptées aux jeunes actifs. Elles vérifieront notamment la possibilité d’établir votre financement en complément d’un dispositif gouvernemental. Le PTZ (Prêt à Taux Zéro), le Prêt Conventionné (PC), le Prêt d’Accession Social (PAS) ou le Prêt Accession Jeune (PAJ) peuvent vous permettre de constituer l’apport qui vous manque.

Les crédits immobiliers sans apport

A lire aussi

Les crédits immobiliers sans apport

Lire la suite

Les prêts sans apport

Il est rare quand on est un jeune actif d’avoir pu constituer un apport personnel, mais ce facteur ne vous empêche pas d’accéder à une offre. La banque est avant tout soucieuse d’être remboursée sans prise de risques excessive. Elle sera donc attentive à votre stabilité professionnelle et à la régularité de votre situation financière.

lupa

Comparer les crédits immo

Faites-vous une idée précise des offres de crédit immobilier qui vous seront faites en les comparant gratuitement sur Panorabanques.

Je compare

Démontrez simplement que la mensualité du prêt que vous sollicitez n’excède pas le montant de votre loyer actuel, que votre taux d’endettement est inférieur à 30 % et que votre reste à vivre est suffisant ! Ne présentez évidemment aucun découvert !

Garantie du prêt : plusieurs solutions pour les jeunes

Pour être sûr qu’un prêt immobilier sera remboursé, la banque peut exiger une caution solidaire familiale. Cette solution n’est pas obligatoire et avant d’accepter cette option, engageante pour le parent désigné, vérifiez auprès de votre mutuelle si celle-ci n’est pas en mesure de garantir le prêt sollicité. A défaut, si la banque ne vous le propose pas, contactez des organismes financiers spécialisés pour faire cautionner votre emprunt.

logo

Conseil billet de banque

Faites jouer la concurrence, les banques aiment les jeunes plein d’avenir !

Les banques se servent des crédits immobiliers pour attirer de nouveaux clients. Elles font donc les yeux doux aux moins de 35 ans qui présentent une situation globale saine et un bon potentiel d’évolution. Sachez vous vendre et faites jouer la concurrence pour choisir l’établissement qui, au-delà du Taux Effectif Global (TEG), vous offre les meilleures conditions notamment en termes de garanties exigées.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE