Publicité

Publicité
La garantie incapacité de travail ou invalidité

La garantie incapacité de travail ou invalidité

0

La garantie incapacité de travail ou invalidité

Contracter un crédit engage sur de nombreuses années. Parce que nul n’est à l’abri d’un accident de la vie, des garanties essentielles permettent de pallier les conséquences de ces accidents sur la capacité de l’emprunteur à rembourser ses dettes. Focus sur la garantie incapacité/invalidité de l’assurance emprunteur.

Garantir un prêt : à quoi ça sert ?

Lors de la souscription d’un crédit, la loi ne vous oblige pas à garantir ce prêt au moyen d’une assurance emprunteur. La loi non, mais le prêteur si ! En d’autres termes, si vous comptez obtenir le crédit, il faudra vous plier aux exigences de la banque prêteuse.

Parmi ces exigences, figure donc l’assurance emprunteur qui couvre les risques de décès et de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Ainsi, dans le cas où ils surviendraient, l’assurance déclenchera le remboursement, en totalité ou partie, des échéances du prêt.

Il arrive souvent dans les contrats d’assurance emprunteur de voir figurer la garantie incapacité de travail/invalidité, soit en option soit dans les garanties incluses.

La garantie décès en assurance crédit

A lire aussi

La garantie décès en assurance crédit

Lire la suite

Que couvre la garantie incapacité de travail – invalidité ?

Précisément, ces assurances couvrent les risques d’invalidité permanente et totale (IPT) ou partielle (IPP), d’incapacité temporaire et totale de travail (ITT) à la suite d’un accident ou d’une maladie. Concrètement, l’incapacité de travail signifie que l’état de santé dans lequel l’assuré se trouve ne lui permet absolument pas de travailler.

Un délai de carence est généralement observé pour la mise en jeu des garanties incapacité de travail/invalidité. Par ailleurs, l’emprunteur n’est en principe plus couvert par ces garanties lorsqu’il atteint 65 ans.

Crédit immo seniors

A lire aussi

Le crédit immobilier pour les seniors

Lire la suite

Comment faire jouer une garantie ?

En cas d’incapacité de travail ou d’invalidité, l’assuré doit en faire la déclaration à son assureur dans les délais prévus aux conditions générales de son contrat. Ce dernier adresse alors un dossier à remplir par l’assuré et met en place une expertise médicale qui déterminera son état de santé, ses différentes inaptitudes et son éventuel degré d’invalidité pour confirmer que l’état constaté correspond aux notions précisées au contrat.

Les risques exclus de la garantie incapacité/invalidité

Les risques liés à des faits volontaires de l’assuré (délit, crime, rixe sauf à être reconnu en légitime défense, escroquerie, usage de stupéfiant, d’alcool ou de médicaments non prescrits) ne sont pas couverts.

De même sont exclus les conséquences des faits de guerre, civile comme étrangère, d’émeutes, des actes de sabotage ou terroristes, d’explosions nucléaires et le suicide.

Les sports à risque et le prêt immo

A lire aussi

Les sports à risque et le prêt immobilier

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE