Publicité
Publicité
« Points Conseils Budget » : vers un meilleur accompagnement des personnes...

« Points Conseils Budget » : vers un meilleur accompagnement des personnes surendettées

0

Le projet « Points Conseils Budget », une super initiative qui vise à prévenir et lutter contre le surendettement, sera expérimenté à partir de février. billet de banque adore et vous explique tout : fonctionnement et objectifs  !

« Points Conseils Budget » pour aider les personnes endettées

Le projet « Points Conseils Budget » (PCB), en maturation depuis plus de deux ans, est sur le point de se concrétiser. Après l’appel à candidature lancé en septembre 2015 pour déterminer les structures d’accueil et l’officialisation jeudi 21 janvier des lauréats, l’expérience débutera début février pour 12 mois dans quatre régions : Ile de France, Nord Pas de Calais Picardie, Alsace Lorraine Champagne Ardennes et Midi Pyrénées Languedoc Roussillon.

Surendettement : que faire ?

A lire aussi

Surendettement: que faire ?

Lire la suite

Une ribambelle d’acteurs se coordonnent pour le meilleur et éviter le pire !

L’objectif des PCB est clair : accueillir les personnes en difficultés financières, faire un bilan budgétaire et leur proposer des solutions. En fait, l’innovation réelle du projet provient de la coordination des parties-prenantes : réunir l’État, les personnes fragiles financièrement, les services sociaux et les associations qui leur viennent en aide.

Selon Jean-Baptiste Delaforge, responsable du « Point Solutions Surendettement » du Crédit Municipal de Paris, « actuellement, les créanciers, à l’instar des établissements bancaires qui sont tenus de détecter la clientèle en difficulté, ne savent pas à qui adresser leurs clients en difficulté ».

Dans les faits, le dispositif comprend deux stades de prise en charge : les PCB 1 et PCB 2, ce sont leur petit nom ! Les PCB 1 comprennent les centres communaux d’action sociale, les associations familiales ou encore la Fondation Agir contre l’Exclusion. Il s’agit d’acteurs proches des ménages en difficultés, d’acteurs qui ont parfois tissé avec eux une relation de confiance, donc qui sont tout à fait à même de les aiguiller.

Viennent ensuite les PCB 2. Leur but : s’attaquer au vif du problème et améliorer concrètement la situation budgétaire des concernés. En effet, ils sont chargés d’analyser les dossiers les plus difficiles et complexes, de contacter les créanciers (opérateurs téléphoniques, fournisseurs d’énergie, organismes de crédit, banques…) et de négocier directement avec eux.

Concrètement, « si le Point Conseils Budget de niveau 1 détecte une créance qui peut être renégociée, le dossier passe au niveau 2. Un plan d’amortissement est alors proposé aux créanciers concernés qui décident ou non de l’accepter. Cette procédure permet à la personne en difficulté de ne pas multiplier les interlocuteurs et de prévenir le dépôt d’un dossier de surendettement », explique Jean-Baptiste Delaforge.

Pour être PCB 2, il faut donc avoir des compétences techniques spécifiques – connaître le secteur, le langage et les contraintes des banques. Des acteurs comme le Crédit Municipal de Paris et la fondation Crésus (association spécialisée dans l’aide aux personnes surendettées) étaient tout à fait légitimes dans ce rôle.

Le Crédit Municipal de Paris prévoit ainsi de traiter 500 dossiers de type 2 pour 2016.

Et tordre le cou aux idées reçues !

Selon la dernière enquête typologique de la Banque de France (organe majeur dans la prise en charge du surendettement) portant sur 2014 et paru en juin dernier, les personnes surendettées ne sont pas forcément celles auxquelles on pense a priori. En effet, 30,3 % des surendettés étaient en CDI en 2014, contre 28,7 % au chômage. Plus significatif peut-être, presque 1 personne surendettée sur 4 (23,8 %) gagnait plus de 2 000 € par mois.

Idées reçues sur le surendettement

A lire aussi

Idées reçues sur le surendettement

Lire la suite

Vous commencez à comprendre ce que les pouvoirs publics avaient en tête en créant les PCB : l’action et surtout la prévention. Le but n’est pas juste de traiter a posteriori les problèmes budgétaires mais bien de prévenir et prendre en charge le plus en amont possible les ménages qui risquent de basculer, à coup de conseils et d’astuces pour mieux gérer son budget.

L’UFC Que Choisir alerte sur la responsabilité des crédits immobiliers dans le surendettement

A lire aussi

L’UFC Que Choisir alerte sur la responsabilité des crédits immobiliers dans le surendettement

Lire la suite


Découvrez Carte Zero, la carte sans frais autres que ceux liés au crédit. Une Gold Mastercard qui vous permet de payer au comptant ou avec votre réserve de crédit personnel. Ainsi, vous gagnez en flexibilité au quotidien. Commandez votre carte en moins de 5 minutes !
Carte Gold durablement gratuite - Pas de montant d'achat minimum - Jusqu'à 7 semaines sans payer d'intérêts Cliquez ici pour en savoir plus.

Découvrez Carte Zero, la carte sans frais autres que ceux liés au crédit. Une Gold Mastercard qui vous permet de payer au comptant ou avec votre réserve de crédit personnel. Ainsi, vous gagnez en flexibilité au quotidien. Commandez votre carte en moins de 5 minutes !
Carte Gold durablement gratuite - Pas de montant d'achat minimum - Jusqu'à 7 semaines sans payer d'intérêts Cliquez ici pour en savoir plus.

Découvrez Carte Zero, la carte sans frais autres que ceux liés au crédit. Une Gold Mastercard qui vous permet de payer au comptant ou avec votre réserve de crédit personnel. Ainsi, vous gagnez en flexibilité au quotidien. Commandez votre carte en moins de 5 minutes !
Carte Gold durablement gratuite - Pas de montant d'achat minimum - Jusqu'à 7 semaines sans payer d'intérêts Cliquez ici pour en savoir plus.

Découvrez Carte Zero, la carte sans frais autres que ceux liés au crédit. Une Gold Mastercard qui vous permet de payer au comptant ou avec votre réserve de crédit personnel. Ainsi, vous gagnez en flexibilité au quotidien. Commandez votre carte en moins de 5 minutes !
Carte Gold durablement gratuite - Pas de montant d'achat minimum - Jusqu'à 7 semaines sans payer d'intérêts Cliquez ici pour en savoir plus.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE