Prêt immobilier : Vite! Profitez de la clause de transférabilité avant qu’elle...

Prêt immobilier : Vite! Profitez de la clause de transférabilité avant qu’elle ne disparaisse!

0

La Banque Postale vient de suspendre la clause de transférabilité dans le cadre d’un crédit immobilier. Transférabilité, qu’est-ce que c’est ? On vous explique tout ça un peu plus bas mais ce que vous devez retenir c’est que cela pourrait bien vous faire économiser beaucoup d’argent… Intéressé ?

Prêt immo
Prêt immo

Lorsque vous souhaitez souscrire un crédit afin d’acheter un bien immobilier, vous avez deux solutions si vous aviez déjà acheté auparavant : vendre votre ancien bien et vous servir de la somme pour rembourser votre prêt immobilier ou conserver votre crédit en cours et le transférer sur l’acquisition de votre futur bien, plus grand.

Cette deuxième option pourrait vous faire économiser sur le coût global de votre crédit immobilier et vos mensualités. Les banques sont de plus en plus nombreuses à ne plus proposer cette option à leurs clients. La Banque Postale est la dernière en date à l’avoir suspendu pour les crédits souscrits après le 13 décembre 2017, rapporte Le Figaro dans un article.

La clause de transférabilité : kesako ?

Prêts immobiliers

A lire aussi

Crédit immobilier : les emprunteurs se font moins timides en octobre

Lire la suite

Concrètement voici ce que cela peut donner : un couple souscrit un crédit de 200.000 euros sur 20 ans, à 1,5%, en 2017, pour s’acheter un logement. Sept ans plus tard, il désire en acheter un plus grand. Grâce à la clause de transférabilité, le couple peut espérer entre 10 000 et 35 000 euros d’économies sur son crédit. Evidemment, cette économie se reflètera également sur ses mensualités.

De plus, la clause de transférabilité peut vous permettre de garder votre assurance souscrite lors du premier prêt. Elle était moins chère et la garder pourrait vous faire économiser 10 000 euros sur la durée d’un prêt. Et c’est une clause particulièrement avantageuse lorsque les taux sont bas !

Offre de crédit immobilier

A lire aussi

Tout savoir sur l’offre de crédit immobilier

Lire la suite

Mais cette clause répond à certaines conditions : le délai entre la vente du bien immobilier et l’achat d’un autre doit être inférieur à six mois. Le nouveau logement faisant l’objet du second prêt doit avoir le même usage. Vous ne pouvez donc pas transférer un prêt de votre résidence principale pour l’achat d’un bien destiné à être loué. Enfin, le prix du nouveau logement doit être supérieur au capital restant dû à transférer.

Moins avantageuse pour les banques, la clause de transférabilité est très peu souvent proposée par les banques. La Banque Postale vient de suspendre cette option mais ce n’est pas la première. En effet, le Crédit agricole Ile-de-France et Société générale l’avaient fait avant elle. Seules BNP Paribas, les caisses régionales Caisse d’Épargne, ING ou encore Axa Bank continuent de proposer à leurs clients des prêts transférables.

Piqure de rappel : ce que vous pouvez négocier pour un prêt immobilier

lupa Crédit immobilier : Pour faire votre choix et être prêt à négocier, n’hésitez pas à comparer les offres des banques et des courtiers ! Je compare

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier, il existe plusieurs conditions sur lesquelles vous pouvez négocier :

  • Les taux
  • L’assurance
  • Prêt modulable ou non : c’est en fait la possibilité d’augmenter votre mensualité pour raccourcir la durée de votre crédit et donc en réduire le coût. Ou que vous pouvez l’abaisser si vous avez un problème financier ponctuel.
  • Les frais de dossier

Alors, si vous pensez à acheter, n’oubliez pas de vous renseigner sur cette clause !

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE