Publicité

Publicité
Crédit immobilier : Les taux baissent et les prix continuent d’augmenter

Crédit immobilier : Les taux baissent et les prix continuent d’augmenter

0

L’Observatoire Crédit Logement /CSA a (comme chaque mois) publié les données du mois de février. Verdict: les taux du crédit immobilier sont en baisse… Mais cela ne compense pas la hausse des prix ! Explications.

Crédit immobilier : les taux au plus bas depuis la Libération

Au mois de février, les taux des crédit étaient de 1,47 % en moyenne. Selon l’Observatoire Crédit Logement /CSA, il s’agit du même taux qu’en février 2017. En décembre 2017 et janvier 2018, il s’élevait en moyenne à respectivement 1,49 % et 1,51 % ! Cela semble être une bonne nouvelle. Pourtant cette baisse ne compense pas assez la hausse des prix de l’immobilier dans l’Hexagone.

Pas assez de baisse pour absorber la hausse des prix

La capacité des ménages à emprunter elle aussi s’affaiblit. « La dégradation de la solvabilité due à la hausse des prix constatée depuis six mois a été quatre fois plus forte que ce que la seule baisse des taux aurait pu absorber », analyse toujours l’Observatoire.

En février, la durée des prêts s’est maintenue à 218 mois en moyenne (225 pour le neuf et 233 pour l’ancien). Les durées des prêts ne fait d’ailleurs que s’allonger. En effet, depuis 2014, elles ont augmenté de 14 mois.

22e observatoire crédit immobilier Meilleurtaux

A lire aussi

Prêt à taux zéro (PTZ) : les nouvelles règles du jeu en 2018 !

Lire la suite

Par ailleurs, les dispositifs Pinel et Prêt à Taux Zéro (PTZ) qui devaient disparaître le 31 décembre 2017 ont été reconduits jusqu’en 2021…. Mais pas partout !

Et seulement sous certaines conditions. le gouvernement estime ainsi que le coût pour les finances publiques « ne devrait pas excéder 1,42 milliard d’euros » si 108 000 PTZ sont distribués. A titre de comparaison, en 2016, c’est près de 115 000 PTZ qui avaient été distribués pour un montant avoisinant 1,5 milliard d’euros.

La concurrence à l’origine de la baisse des taux ?

Alors comment peut-on expliquer cette baisse des taux en ce début d’année 2018 ? Tout d’abord, grâce à la Banque centrale européenne (BCE) qui a décidé de réduire son soutien à l’économie. Après une légère hausse en début d’année 2017, les taux avaient donc diminué de nouveau.

lupa Comparez les crédits immobiliers avant de vous lancer ! Je compare

Mais ce n’est pas la seule explication. En effet, selon l’Observatoire, cette baisse est aussi due à la « concurrence par les taux toujours très vive entre établissements de crédit d’autant que face à une demande qui s’affaisse depuis plusieurs mois, nombre d’établissements ont maintenu des objectifs de production élevés pour l’année en cours ».

 

 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE