Publicité

Publicité
Financer un projet immobilier professionnel

Financer un projet immobilier professionnel

0

Financer un projet immobilier professionnel
Financer un projet immobilier professionnel

Devenir propriétaire de vos locaux professionnels, ça vous tente ? Payer un loyer tous les mois, c’est un peu dommage. C’est de l’argent jeté par les fenêtres. Quels sont les prêts bancaires qui vous sont proposés, comment fonctionnent-ils et à qui s’adresser ? On vous dit tout.

Acheter ses murs professionnels : à quoi ça sert ?

Si aujourd’hui, pour vos locaux d’entreprise, vous payez régulièrement votre loyer et sans défaut de paiement, pourquoi ne pas devenir propriétaire ? Vous vous constituez un patrimoine immobilier et faites supporter les charges par votre entreprise. En plus, dans les faits, il est possible que votre loyer vous coûte plus cher que vos remboursements de prêt immobilier… Reste à savoir si votre propriétaire est intéressé.

Un autre avantage. Fiscal celui-ci. Vous pouvez déduire les intérêts de votre prêt immobilier professionnel de votre bénéfice imposable. Vous faites donc des économies d’impôts.

Et, cerise sur le gâteau, vous n’êtes plus lié à un bail commercial (bail 3-6-9) et à l’épée de Damoclès qui peut peser sur votre entreprise si votre propriétaire décide un jour (après les 9 ans obligatoires) de ne pas renouveler votre bail… C’est l’assurance de ne pas devoir retrouver un autre local et perdre éventuellement sa clientèle.

Comment acheter les murs de mon entreprise ?

A lire aussi

Comment acheter les murs de mon entreprise ?

Lire la suite

Comment faire ? A qui s’adresser ?

Toutes les grandes banques françaises proposent des prêts immobiliers pour les professionnels. Vous pouvez financer tout type de local professionnel : votre boutique, votre entrepôt, votre cabinet médical, votre local d’artisan… tout dépend de votre activité professionnelle.

logo

Conseil billet de banque

Saviez-vous que vous pouvez aussi financer une partie de votre logement privé qui serait dédiée à votre activité professionnelle ? Il peut s’agir d’une simple pièce réservée comme un bureau, un garage, un lieu d’entreposage de votre matériel professionnel… Une bonne solution pour financer votre logement personnel par le biais de votre entreprise. Rien d’illégal là-dedans. Renseignez-vous auprès d’un expert pour en savoir plus.

Prenez rendez-vous avec un conseiller professionnel. Il étudiera vos bilans comptables clôturés et prévisionnels pour déterminer la faisabilité financière de cette opération. Logiquement votre CAF (Capacité d’Auto Financement) ne devrait pas changer et si elle vous permet aujourd’hui de payer vos loyers, elle vous permettra sûrement de payer vos remboursements de prêt immobilier…

lupa

Comparer les offres de crédits professionnels

Un petit conseil. Pour obtenir une vision large du marché, passez par le comparateur d’offres de crédits pro de Panorabanques ! Rendez-vous sur le formulaire où vous serez invité à renseigner votre projet (montant sollicité, durée de remboursement, nature du projet…). Découvrez alors instantanément des solutions de financement provenant des banques et des plateformes de crowdlending, adaptées à votre projet !

Je compare

Rien ne vous empêche de faire le tour des banques pour obtenir la meilleure offre du marché. C’est d’ailleurs conseillé, compte tenu de l’enjeu pour votre entreprise et du montant d’un prêt immobilier. Vous pouvez aussi très bien passer par un courtier. Par exemple la Cafpi ou encore le Projet Expert Finances pour ne citer que ces deux-là, peuvent vous aider à constituer votre dossier financier et faire le tour du marché pour vous.

Autofinancer ou faire un crédit

A lire aussi

Autofinancer ou faire un crédit ?

Lire la suite

Quel type de prêt ?

Vous pouvez choisir entre un prêt immobilier amortissable ou un crédit-bail immobilier. Les conditions d’accès sont différentes et les incidences fiscales aussi. Pour en savoir plus, demandez de l’aide à votre conseiller professionnel qui sera à même de vous dire si vous pouvez en bénéficier ou non, en fonction de la structure de votre entreprise et de la nature de votre projet immobilier.

Généralement, vous pouvez rembourser votre prêt immobilier professionnel sur une durée variant de 8 ans à 15 ans (et même dans certains cas, notamment en crédit-bail immobilier jusqu’à 20 ans). Les garanties prises sont souvent similaires à un prêt immobilier pour les particuliers. Rien de bien original. Il s’agit en principe de l’hypothèque ou le PPD (Privilège de Prêteur de Deniers).

Notez que l’apport personnel demandé par votre banque peut dépendre de la structure de votre entreprise, de votre objectif d’optimisation fiscale et du type de prêt que vous sollicitez (prêt amortissable ou crédit-bail immobilier).

logo

Conseil billet de banque

Pour optimiser l’impôts sur vos bénéfices, préférez le crédit-bail immobilier si vous en avez la possibilité. Vous pouvez déduire la totalité de vos loyers et pas seulement les intérêts de votre emprunt. A noter cependant : l’usage exclusivement professionnel est souvent requis. Renseignez-vous auprès de votre banquier ou de la filiale partenaire experte en crédit-bail de votre banque.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE