Publicité

Publicité
A qui profite vraiment le rachat de crédit ?

A qui profite vraiment le rachat de crédit ?

0

A qui profite vraiment le rachat de crédit ?
A qui profite vraiment le rachat de crédit ?

La question vaut d’être posée. Certains peuvent en tirer avantage mais c’est loin d’être toujours le cas. Explications.

Le rachat de crédit consiste à demander à une banque de racheter un crédit pour le rendre moins coûteux ou d’en regrouper plusieurs (crédit immobilier et/ou à la consommation) pour n’en faire qu’un seul. Deux raisons peuvent vous pousser à ce rachat : l’envie de profiter d’un taux plus bas que celui consenti au départ ou la nécessité d’alléger une charge de remboursement trop élevée liée à trop de crédits. Dans ce dernier cas, l’opération est généralement plus coûteuse.

Peut-on négocier les frais liés au rachat de crédit ?

A lire aussi

Peut-on négocier les frais liés au rachat de crédit ?

Lire la suite

Profiter des taux bas

Certes, si vous avez un crédit immobilier en cours à un taux nettement plus élevé que ceux pratiqués aujourd’hui, vous avez peut-être intérêt à le faire racheter. Il faut que la durée restant à courir sur votre prêt soit suffisamment longue et que le capital soit encore élevé. En outre, l’écart entre le taux consenti au départ et celui espéré doit au moins être d’un point.

Toutefois, vous ne devez pas seulement vous en tenir au taux et mettre en balance tous les frais annexes qu’entraînera ce rachat. Supposons que vous ayez emprunté 150 000 € en janvier 2013 à 3,20 % sur 20 ans et qu’en décembre 2015, vous effectuiez un rachat. Vous restez devoir 133 625 € sur 17 ans et 1 mois. Avec un rachat qui s’établit sur la base d’un taux de 2 %, vous pouvez gagner, au bas mot, une année de remboursement (16 ans au lieu de 17) avec une mensualité légèrement inférieure, soit environ 10 000 €.

lupa

Comparer les rachats de crédit immobilier

Panorabanques vous fournit un moyen simple et gratuit de connaître par avance les conditions sous lesquelles une banque acceptera de racheter votre crédit immobilier : son comparateur de rachat de crédit immobilier ! N’hésitez pas, comparez les offres et faites de belles économies !

Je compare

Mais n’oubliez pas les frais ! En l’occurrence, autour de 2 000 € de pénalités de remboursement anticipé pour l’ancien prêt et 2 700 € de frais de garantie pour le nouveau crédit, soit 5 700 € au total. Sans compter les frais de dossier (900 à 1 000 €). Ce qui réduit sensiblement l’intérêt du rachat. D’autant que la configuration n’est pas toujours aussi favorable. Vérifiez bien tous les éléments avant de vous décider.

Combien puis-je gagner sur mes mensualités avec un rachat de crédit ?

A lire aussi

Combien puis-je gagner sur mes mensualités avec un rachat de crédit ?

Lire la suite

Quel intérêt pour la banque et le courtier ?

On peut aisément comprendre qu’un banquier ne soit pas très favorable à une renégociation de prêt. Car cela signifie qu’il accepte d’abaisser sa rémunération. L’opération peut toutefois vous être consentie si la banque ne veut pas vous perdre. Notamment si vos avoirs dans l’établissement sont importants (épargne importante par exemple). Mais, il vous accordera sans doute un taux moins attractif qu’ailleurs.

Le courtier, lui, a tout intérêt à capter votre clientèle car sa prestation n’est pas gratuite. Généralement, le courtier qui apporte un chiffre d’affaires à une banque perçoit une commission de sa part. En outre, si vous passez par cet intermédiaire, il vous demandera de lui concéder des honoraires équivalents aux frais de dossier que vous auriez dû verser à la banque pour monter le rachat. Il est donc rémunéré par la banque et le client ! De quoi susciter ses appétits.

Rien ne vous interdit, toutefois, de négocier cette rémunération.

Rachat de crédit : faut-il passer par un courtier ?

 

A lire aussi

Rachat de crédit : faut-il passer par un courtier ?

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE