Publicité

Publicité
La renégociation de crédit immobilier bat son plein !

La renégociation de crédit immobilier bat son plein !

0

Avec des taux d’intérêt passant successivement de 2,34 % en décembre 2015 à 2,10 % en avril 2016, puis à 1,98 % en mai 2016, il était évident que la période était particulièrement propice au rachat de crédit immobilier. Ça, les Français l’ont bien compris puisqu’en mai 2016, la part des renégociations a atteint 35,1 % des crédits nouveaux à l’habitat, selon les derniers chiffres publiés par la Banque de France sur les crédits aux particuliers. Focus.

Crédits
Crédits
logo

Conseil billet de banque

Vous avez un crédit immobilier en cours ? Au risque de nous répéter encore et encore mais c’est pour votre bien, sachez que c’est le moment de renégocier le taux de votre emprunt. Pour mémoire, sur le mois de juin 2016, les taux des prêts immobiliers étaient de 1,60 % en moyenne. Du jamais vu !

Progression de tous les types de crédit

Au mois de mai 2016, les crédits aux particuliers, tout type de crédit confondu, ont progressé de +3,8 %, contre une hausse de +3,6 % en avril 2016.

Dans le détail, les crédits à la consommation ont progressé de +5,9 % en mai (contre +5,2 % en avril) et les crédits immobiliers ont connu une augmentation de +3,4 % (contre +3,2 % en avril).

La production des crédits immobiliers s’élève ainsi à 16,9 milliards d’euros sur le mois de mai 2016, contre 15,5 milliards d’euros un mois plus tôt, largement portée par les renégociations de crédit, comme précisé plus haut.

La production des crédits à la consommation atteint quant à elle 4,7 milliards d’euros en mai 2016 contre 4,6 milliards en avril.

lupa

Comparer les crédits immobiliers

La souscription d’un crédit immobilier à des conditions avantageuses vous intéresse ? Comparez les prêts immobiliers sur Panorabanques et trouvez l’offre qu’il vous faut !

Je compare

Crédit immo : mini guide du « renégociateur »

L’opération de rachat ou de renégociation de crédit immobilier est généralement plus intéressante :

  • si vous êtes dans le premier tiers de votre période de remboursement
  • si l’écart entre le taux de votre ancien crédit et le nouveau taux proposé est de 0,5 % à 1 %

Très concrètement, c’est sans doute le cas vu la faiblesse des taux d’intérêt du moment.

Enfin, n’ayez pas peur de négocier, même les éventuels frais liés à votre opération. Votre banquier peut tout à fait refuser donc vous n’avez rien à perdre ! N’oubliez pas que c’est le jeu !

Jihane Bensouda

Conseils pour renégocier son prêt immobilier

A lire aussi

Conseils pour renégocier son prêt immobilier

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE