Publicité

Publicité
Rachat de crédit : faut-il passer par un courtier ?

Rachat de crédit : faut-il passer par un courtier ?

0

courtier crédit immobilier
courtier crédit immobilier

Un rachat de crédit peut réduire votre taux d’endettement en allégeant vos échéances mensuelles, ou vous permettre d’éviter le surendettement. Faire appel à un courtier peut améliorer vos chances de décrocher un accord en plus de vous épargner la négociation, mais ce service a un coût et il ne présente pas que des avantages. On fait le point.

Le rachat de crédit et le rôle du courtier

Le courtier est un intermédiaire en opérations de banques et en services de paiement (IOBSP). Il est chargé d’obtenir des conditions de prêt favorables auprès des établissements bancaires. Les courtiers sont organisés en :

  • Réseaux de courtier
  • Courtiers sur internet
  • Courtiers indépendants

Les courtiers sont compétents dans différents domaines, notamment le rachat de crédit qui vise le regroupement de plusieurs emprunts en une mensualité unique ou une renégociation d’un crédit à un taux plus avantageux.

A qui profite vraiment le rachat de crédit ?

A lire aussi

A qui profite vraiment le rachat de crédit ?

Lire la suite

Une opération de rachat de crédit vise généralement à bénéficier d’une échéance mensuelle réduite, au prix d’une augmentation du coût total de l’emprunt. Un rachat permet de répondre à un besoin à court terme, par exemple :

  • Alléger le montant de vos mensualités, notamment en cas de multiplication des crédits à la consommation
  • Réduire votre taux d’endettement et pouvoir accéder à l’emprunt, par exemple si vous cherchez un prêt immobilier
  • Éviter le surendettement, si le montant de vos échéances mensuelles est trop élevé et que vous risquez des incidents de remboursement

Un rachat de crédit implique un nouveau contrat et des nouvelles garanties.

logo

Conseil billet de banque

Selon votre situation financière, le dossier peut être difficile à monter avec un risque important de refus des établissements de prêt. Dans ce cas, passer par un courtier peut vous aider à décrocher un accord plus rapidement ou bénéficier de meilleures conditions d’emprunt.

Quels sont les avantages d’un rachat de crédit par courtier ?

Faire appel à un courtier présente plusieurs avantages :

  • Des conditions de crédit négociées : les courtiers regroupent les dossiers de leurs clients pour démarcher les établissements de prêt avec plus de poids de négociation qu’un emprunteur individuel pour accéder à des taux réduits
  • L’accès à des offres réservées aux professionnels : les courtiers ne sont pas dépendants des offres proposées par les conseillers en agence, puisqu’ils s’adressent directement aux sièges des banques
  • La connaissance du marché : les courtiers bénéficient de compétences techniques qui leur permettent d’évaluer votre situation, de fournir des conseils personnalisés et de vous aider à monter votre dossier de rachat
Les différentes étapes du rachat de crédit

A lire aussi

Les différentes étapes du rachat de crédit

Lire la suite

  • La négociation déléguée : les courtiers négocient en direct avec les établissements de crédit. Vous leur donnez mandat pour vous représenter, ce qui vous évite de vous en occuper personnellement
  • Le gain de temps : puisque passer par un courtier vous épargne le temps passé à démarcher les banques
logo

Conseil billet de banque

Si vous décidez de faire appel à un courtier, faites jouer la concurrence et ne vous laissez pas influencer par le discours commercial de certains professionnels.

Quels sont les inconvénients de l’intermédiation d’un courtier ?

Faire appel à un courtier ne présente pas que des avantages. Avant de vous lancer, consultez toujours votre banquier puisque le courtier négociera généralement avec d’autres établissements que le vôtre.

Vous aurez une base de comparaison qui vous sera utile pour évaluer les offres du courtier en appréciant les taux d’intérêt et d’assurance proposés. Les autres points qui doivent être pris en considération sont :

  • Les frais de courtage : ils sont variables et ne sont pas systématiques puisque certains courtiers ne les facturent pas, tandis que d’autres les substituent aux frais de dossier

Les courtiers sont toujours rémunérés par l’établissement prêteur, d’environ 1 % du montant de l’opération.

  • L’objectivité : certains courtiers proposent principalement des offres provenant des banques qui les rémunèrent le plus, ce qui peut réduire leur neutralité et avoir une influence sur les propositions qui vous sont faites
  • La clarté du service : votre courtier doit établir clairement les conditions de sa prestation. Le mandat que vous signez doit être compris et validé intégralement. Si ce n’est pas le cas, exigez la clarté ou changez de courtier
  • La multiplication des sociétés de courtage : c’est un inconvénient dans la mesure où il est possible d’être perdu devant l’abondance des services de courtage, notamment sur internet
  • Les conditions de rémunération : votre courtier a l’interdiction de vous demander une avance des frais. Aucun versement ne doit être exigé avant que l’accord de rachat ne soit signé. De même, vous demander un chèque pour encaissement ultérieur est illégal

Dans cette situation, vous pouvez saisir la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE). De plus, l’article L321-2 du code de la consommation protège le consommateur des intermédiaires qui voudraient être payés trop tôt. Cette disposition est reprise dans l’article L519-6 du code monétaire et financier.

Avantages et inconvénients du rachat de crédit

A lire aussi

Avantages et inconvénients du rachat de crédit

Lire la suite

Pensez aux comparateurs en ligne

Depuis quelques temps, les comparateurs en ligne se multiplient. On peut comparer les prix des billets d’avion, des chambres d’hôtel, des tarifs bancaires, les taux des crédits immobiliers et même les rachats de crédit immobilier. Leur plus, l’absence de frais de courtage ! Donc avant de faire appel à un courtier traditionnel, prenez le temps de vous renseigner sur internet et de tester les comparateurs. Nous, on recommande l’usage du simulateur en ligne de Panorabanques. Il permet d’envoyer une demande d’étude sans engagement à trois organismes différents.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE