Publicité
Publicité
Rachat de crédit : les risques à connaître

Rachat de crédit : les risques à connaître

0
Rachat de crédit les risques à connaître

Si vous remboursez différents crédits, vous devez payer plusieurs mensualités simultanément, ce qui peut plomber votre budget quotidien. Le rachat de crédit permet de regrouper vos créances en une mensualité unique, plus réduite mais sur une durée plus longue. L’opération a des avantages, mais elle n’est pas dénuée de risques et de pièges à éviter.

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Une opération de rachat de crédit permet de regrouper les différents crédits que vous remboursez en une mensualité unique. Le nouveau prêt contracté intégrera les crédits rachetés, avec deux caractéristiques principales :

  • Une mensualité unique, inférieure à la somme des échéances cumulées avant le rachat
  • Un allongement de la durée de remboursement, avec un coût total du crédit supérieur

L’objectif est d’étaler vos dettes sur une période plus longue pour alléger la charge mensuelle des échéances à court terme. Le rachat de crédit permet aussi de se débarrasser d’un crédit renouvelable devenu trop envahissant.

Le rachat de crédit est un moyen de réduire un endettement croissant lié à une multiplication des crédits pouvant mener au surendettement.

Quels sont les risques du rachat de crédit ?

Le rachat de crédit permet de faire face aux difficultés financières à court terme, mais l’allongement de la durée de remboursement se paye sur le long terme.

En remboursant votre crédit plus longtemps, vous payez des intérêts sur une durée plus longue, ce qui impacte directement le coût total du crédit.

Combien puis-je gagner sur mes mensualités avec un rachat de crédit ?

A lire aussi

Combien puis-je gagner sur mes mensualités avec un rachat de crédit ?

Lire la suite

Le rachat de crédit implique aussi d’autres risques :

  • Des frais de rachat de crédit, qui peuvent être conséquents car ils concernent aussi bien les frais de dossier que les garanties, ou encore les assurances
  • Des conséquences sérieuses en cas d’incident de remboursement, avec notamment des frais de rejet et des agios élevés
  • Des garanties supplémentaires peuvent être demandées, comme une hypothèque sur un bien immobilier intégralement financé ou sur une acquisition en cours
  • Dans certaines situations, la perte d’avantages fiscaux, puisque :
    • Vous n’êtes plus éligible au crédit d’impôt pour l’achat de votre résidence principale,
    • Vous ne bénéficiez plus des avantages relatifs aux investissements locatifs

Avantages et inconvénients du rachat de crédit

A lire aussi

Avantages et inconvénients du rachat de crédit

Lire la suite

Nos conseils pour optimiser votre rachat de crédit

Un rachat de crédit est une décision qui se mûrit. Avant de passer à l’action, prenez le temps de la réflexion :

  • Contactez plusieurs organismes et faites jouer la concurrence
  • Comparez les propositions que vous recevez, n’acceptez pas la première offre venue et calculez le coût total du crédit en intégrant l’ensemble des données (taux, durée, montant des mensualités)
  • Négociez et n’hésitez pas à utiliser les offres d’établissements concurrents pour soutenir vos arguments
  • Ne cédez pas à une contre-proposition de votre banque actuelle sans en avoir mesuré toutes les conséquences, notamment si on vous fait une offre à taux variable
  • Méfiez-vous des offres commerciales avec des taux d’appels très bas et préférez les établissements connus et fiables
  • Conservez précieusement vos documents originaux et fournissez des photocopies à vos interlocuteurs

Faire appel à un courtier qui négocie à votre place peut également vous permettre d’accéder à une offre plus large. Dans ce cas, notez que :

  • Le mandat de recherche de capitaux remis au courtier ne lui donne pas de pouvoir de décision
  • Un courtier ne peut percevoir des honoraires que si le rachat est effectif et les fonds débloqués
logo

Conseil billet de banque

Vous pouvez réaliser des simulations de rachat de crédit sur Panorabanques, rapidement et sans engagement.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE