Publicité

Publicité
Une « Maison du crowdfunding » pour KissKissBankBank !

Une « Maison du crowdfunding » pour KissKissBankBank !

0

Le 17 novembre prochain, la « Maison du crowdfunding » – 1ère du nom – ouvrira ses portes rue du Paradis, dans le 10e arrondissement de Paris. Son propriétaire ? La plateforme de financement participatif KissKissBankBank qui souhaite informer les particuliers sur le crowdfunding, qu’il prenne la forme de dons ou de prêts. Afin d’échanger, les porteurs de projets seront évidemment bienvenus, nous dit LeFigaro.fr. Focus.

KIssKissBankBank
KIssKissBankBank

Un concept-store pour expliquer le financement participatif

A l’heure où le digital s’impose, il est toujours intéressant de constater que certains sites empruntent le chemin inverse. KisskissBankBank – et le 22 septembre dernier Ulule, une autre plateforme de crowdfunding – est née sur internet et poursuit son aventure 7 ans après en ouvrant une boutique !

Mais si l’ouverture d’une boutique dans le Marais par Ulule avait pour objectif de vendre des produits du crowdfunding financés grâce à la plateforme – « soins pour homme Ho Karan, sac de voyage Loupp, jeu de jokari Bloom, ou encore le jeu pour fabriquer des histoires Lunii », précise LeFigaro.fr – la Maison du crowdfunding vise autre chose.

« Dans ce concept store, nous expliquerons le crowdfunding, afin de le rendre grand public, transparent et accessible », annonce Vincent Ricordeau, PDG et cofondateur de KissKissBankBank. L’objectif de KissKissBankBank est donc avant tout pédagogique. Autour de conférences et d’expositions, les donateurs et les investisseurs – les KissBankers – seront informés sur les tenants et les aboutissants de la finance participative. Ils pourront même faire des dons ou des prêts directement dans la boutique.

Ce sera également sans doute l’occasion d’échanger entre KissBankers aguerris et KissBankers en devenir sur les motivations des particuliers à financer des entreprises notamment. La plateforme de crowdlending Lendopolis avait d’ailleurs rendu publique sur sa chaine Youtube une série de vidéos faisant intervenir sa communauté de prêteurs. Regardez plutôt :

Le lancement du blog « Crowd » avec le média Usbek et Rica

Pour sortir du cadre parisien, KissKissBankBank va aussi lancer un blog qui « permettra d’aborder l’économie sous un angle prospectif comme sait si bien le faire Usbek & Rica, avec un ton « décomplexé, pop et happy » », précise Vincent Ricordeau, cité par le site Maddyness.com.

Les 3 plateformes de KissKissBankBank

Le crowdfunding ou financement participatif prend 3 formes différentes : les dons, les prêts et les investissements au capital.

Ainsi, le groupe KissKissBankBank est à l’origine de 3 plateformes :

  • La plateforme KissKissBankBank spécialisée dans les dons, met en avant des projets à dimension créative et innovante
  • La plateforme Hello Merci spécialisée dans les prêts solidaires entre particuliers
  • La plateforme Lendopolis spécialisée dans les prêts aux TPE et PME (crowdlending)

Ainsi, la première étape sera sans doute de faire comprendre aux KissBankers que plusieurs formes de soutien aux projets existent dans le vaste monde du crowdfunding. D’ailleurs, si la boutique parisienne est un succès, « l’expérience sera étendue à la province et hors des frontières, à Bruxelles ou encore au Québec par exemple », ajoute LeFigaro.fr.

Créée en 2009, la plateforme KissKissBankBank a collecté 57 893 932 € pour 23 360 projets créatifs ou innovants grâce à 1 019 005 KissBankers, peut-on lire sur le site.

La Banque Postale prend 10 % au capital de WeShareBonds

A lire aussi

Financement PME : La Banque Postale et WeShareBonds s’associent !

Lire la suite

Crowdlending : des plafonds de prêts relevés

Depuis la parution du décret relatif aux titres et aux prêts proposés dans le cadre du financement participatif le 30 octobre dernier, un particulier peut désormais prêter à une entreprise jusqu’à 2 000 € avec intérêts par projet, contre 1 000 € auparavant.

Dans le cas des prêts sans intérêts, le plafond atteint 5 000 € par projet et par investisseur, contre 4 000 € auparavant.

Une réforme réglementaire qui pourrait bien se traduire par une augmentation des fonds collectés sur les plateformes en général, et sur celle de KissKissBankBank en particulier. Ajouté à ça l’ouverture d’une boutique physique, les particuliers désireux de se lancer dans le financement participatif n’auront plus aucune excuse.

Et vous ? Avez-vous l’intention de vous rendre dans la future Maison du crowdfunding de KissKissBankBank ? Si oui, racontez-nous votre expérience en laissant un commentaire juste sous l’article !

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE