Publicité

Publicité
1, 2, 3 nous irons au bois

1, 2, 3 nous irons au bois

0

La forêt est à la mode ! C’est que qui ressort de l’étude « les marchés des forêts en France en 2017 » faite par Safer. Le marché atteint quasiment 1,5 milliard d’€, soit une hausse de 3,3 %. Si vous cherchez un placement différent, investir dans quelques hectares peut être intéressant. La fiscalité est en plus attractive.

Rendement Generali Epargne 2015

Quelques chiffres

Le prix d’une forêt est quasiment le même qu’en 2016, à 4 110 €par hectare (+0,2 %). Pourtant le nombre d’achat a fortement augmenté en 2017. Qui a dit qu’on ne pouvait pas allier placement financier et plaisir ?! Il y a 5,5 % de transactions en plus et une progression de 9,1 % de surface acquise. Cette évolution s’explique par l’attrait des acquéreurs pour les forêts de 1 à 10 hectares comportant du bâti. À l’inverse, on assiste à une stagnation du marché des forêts de plus de 100 hectares non bâties depuis 3 ans.

À noter que le prix oscille entre 630 et 12 200 € par hectare ! Cette variation s’explique par une certaine disparité entre les régions : qualité du sol, des arbres, des allées, être proche ou non d’une grande ville, etc.

Toute cette surface acquise a placé les personnes morales privées en première position des acquéreurs du marché. Mais ça n’empêche pas les particuliers de continuer à acheter.

Les placements atypiquesÀ lire aussi

Les placements atypiques

Lire la suite

Pourquoi investir ?

Le rendement est assez faible, de 1 à 2 % selon les années. Mais il peut également être plus élevé, cela dépend des régions.

Investir dans le bois est un bon moyen de transmettre un patrimoine matériel à vos enfants ! C’est un investissement à long terme qui vous permet en plus d’accéder à un matériau écologique et renouvelable, le bois.

Depuis la loi Serot de 1930, la fiscalité sur les placements forestiers est allégée et spécifique à chacune des étapes : acquisition, détention et transmission.

Acquisition

En acquérant des parts de groupements forestiers vous profitez d’une réduction de 25 % de l’impôt sur le revenu pour les versements effectués jusqu’au 31 décembre 2018 et applicable seulement cette année. Réduction qui était à 18 % en 2017. Il y a quand même quelques petites conditions à respecter : conserver les parts pendant 5 ans au minimum + acquérir les parts à l’occasion d’une augmentation de capital.

Un décret doit préciser la date d’application de cette majoration.

Attention, vous ne pouvez pas effectuer un versement de plus de 50 000 € par an si vous êtes seul ou de 100 000 € si vous êtes en couple.

Détention

Les forêts que vous détenez directement sont soumises à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) après un abattement de 75 % de leur valeur.

Si vous bénéficiez de parts de groupements forestiers, vous êtes également soumis à l’IFI après le même abattement de 75 % sur la valeur des forêts détenus par le groupement forestier. A charge pour le groupement de gérer les forêts pendant 30 ans.

Transmission

En cas de donation ou de succession, 75 % des droits de mutation sont également exonérés, sous condition que le défunt ait détenu les parts pendant au moins 2 ans.

Alors, vous vous laissez tenter ?

L’investissement en SOFICA

À lire aussi

L’investissement en SOFICA

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE