Publicité

Publicité
Assurance-vie : le web en première en ligne

Assurance-vie : le web en première en ligne

0

Altaprofits Vie soufflera le 2 décembre prochain ses 17 bougies. Et pour fêter ça, le pionnier des contrats d’assurance-vie commercialisés sur le web a commandé au cabinet Facts & Figures une nouvelle étude sur les rendements de l’assurance-vie. L’occasion pour Altaprofits de mettre en avant les écarts de performance des contrats d’assurance-vie selon le canal de distribution choisi. Web, banques, agents généraux d’assurance, conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) et courtiers indépendants, mutuelles, associations d’épargnants, grande distribution : tout y passe ! Et les résultats peuvent laisser… perplexe. Focus.

Palmarès/classement

Une étude sur le long terme

L’étude compare les rendements d’Altaprofits Vie, un contrat en ligne, et ceux de contrats distribués par les autres canaux. Pour chaque type de réseau, 4 contrats représentatifs ont été retenus (sauf pour la grande distribution ou seuls 2 ont été jugés pertinents). Leur niveau de rentabilité nette de prélèvements sociaux a ensuite été calculé par Facts & Figures. Pour ce faire, le cabinet spécialisé a imaginé – pour chaque contrat – le cas d’un épargnant procédant à un versement périodique de 100 € entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2016. La répartition entre fonds euros et unités de compte des versements reprend la clé de répartition du marché.

Assurance-vieA lire aussi

Top 15 des fonds best-sellers en assurance-vie

Lire la suite

Les banques en queue de peloton

Bilan, la catégorie web – en l’occurrence représentée par Altraprofits Vie – l’emporte largement. Par opposition les contrats souscrits auprès des banques se placent en queue de peloton. Ces derniers sont cependant de très loin les plus commercialisés. Ils représentent ainsi près de 53 % du marché ! De même, les contrats distribués par les CGPI et les courtiers indépendants présentent la 2ème plus faible rentabilité sur la période évaluée et sont pourtant choisis dans 29 % des cas.

Et les écarts ne sont pas négligeables ! Entre le contrat 100% web Altaprofits Vie et les contrats bancaires, l’écart de rentabilité annuelle sur 16 ans est ainsi de 1,05 % selon Facts & Figures. Une différence essentiellement due aux performances des fonds en euros et au niveau des frais d’entrée sur les versements.

D’un canal de distribution à l’autre, tous les contrats d’assurance-vie ne se valent donc pas. Alors… pensez-y avant de signer le votre 😉

lupa

Trouvez le meilleur contrat en assurance-vie

Je compare

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE