Assurance-vie : quels rendements pour 2018 ? - billet de banque
Publicité

Publicité
Assurance-vie : quels rendements pour 2018 ?

Assurance-vie : quels rendements pour 2018 ?

0

Après une première bonne surprise en 2017 – le rendement moyen des fonds euros affichait 1,8% au lieu des 1,5% initialement annoncés par la Fédération Française des Assureurs (FFA) – l’assurance-vie pourrait reprendre des couleurs en 2018. Selon un article du site spécialisé Le Revenu, plusieurs observateurs s’accorderaient ainsi sur une possible remontée des rendements des fonds en euros, et ce dès l’année prochaine !

Assurance-vie
Assurance-vie

1,8% de rendements en 2017

Produit d’épargne préféré des Français, avec un encours de 1 701 milliards d’euros à fin juin 2018, en hausse de 3% sur un an, l’assurance-vie souffre depuis plusieurs années d’une érosion progressive des rendements de son support phare : les fonds en euros.

Mais en 2017, la dégringolade des rendements des fonds euros avait connu un net ralentissement. Porté par la bonne tenue de la Bourse et de l’immobilier, le rendement moyen s’était stabilisé à 1,8%. Juste en dessous des 1,9% affichés en 2016.

Une tendance baissière qui pourrait s’inverser d’ici la fin de l’année, estiment certains acteurs.  « Je partage le sentiment général qu’en 2017 nous sommes arrivés à la fin de la baisse des rendements des fonds en euros », confirme Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkéa.

Une bonne nouvelle en perspective pour les 53% de Français qui – selon les chiffres de la FFA – détiennent un contrat d’assurance-vie. Mais il est encore un peu tôt pour se réjouir. Le point sur les éléments susceptibles de soutenir ou freiner les rendements de vos fonds euros durant l’année à venir.

Assurance-vie

A lire aussi

Assurance-vie 2017 : les fonds euros résistent mieux que prévu !

Lire la suite

Assurance-vie : une collecte négative pour les fonds euros… et c’est tant mieux !

Premier point en faveur d’une possible hausse des rendements de votre contrat d’assurance-vie à l’horizon 2018 : le désamour des Français pour les fonds euros.

Alors oui, ça peut paraître paradoxal à première vue. Mais comme le souligne Le Revenu, « moins les assureurs ont de capitaux à investir à des taux d’intérêt toujours très bas, meilleur le rendement de leur support en euros se porte ».

Sous l’effet croisé de l’érosion des rendements, de la bonne tenue du marché boursier et des efforts des assureurs pour orienter les épargnants vers les supports en unités de compte plutôt que vers les fonds euros, l’année 2017 a vu davantage de sorties que d’entrées de capitaux sur les fonds euros.

Au total, la décollecte nette sur les fonds en euros a atteint 12,8 milliards d’euros en 2017, tandis que les unités de compte enregistraient dans le même temps une collecte positive de 20 milliards d’euros. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2018… et pourrait donc tirer le rendement moyen des fonds euros vers le haut !

lupa L’assurance-vie est le placement idéal pour diversifier votre épargne et pour préparer l’avenir. Mais avant de choisir un contrat, pensez à comparer les rendements sur Panorabanques ! Je compare

La Bourse et le marché de l’immobilier au cœur des enjeux

Deuxième inconnue (et sans doute la plus importante) dans la grande équation des rendements 2018 auxquels vous pourrez prétendre : les performances futures des marchés financiers et de l’immobilier. En 2017, les bons résultats de ces leviers avaient limité la baisse des rendements. En sera-t-il de même cette année ?

Si Bernard Le Bras semble optimiste au sujet de l’immobilier, qui « apporte une bonne visibilité et contribuera une nouvelle fois à la dynamisation du rendement en 2018 », impossible de dire si la Bourse maintiendra sa tendance haussière au cours des prochains mois. A moins d’être un proche parent de Madame Irma.

Rendement fonds euros

A lire aussi

Comment obtenir plus de rendement sur son fonds euros ?

Lire la suite

La lente valse des taux d’intérêts

L’évolution des taux d’intérêts pourrait également influer dans le bon sens sur les performances futures de votre contrat en fonds euros.

Longtemps grevé par les politiques de rachat d’actifs de la Banque Centrale Européenne (BCE), les taux d’intérêts pourraient remonter légèrement à mesure que la banque des banques réajuste sa politique monétaire. Or, les fonds en euros sont généralement composés de 80% de titres obligataires.

Un paramètre qui jouera indéniablement sa part dans l’évolution des rendements des fonds en euros, mais qu’il convient de nuancer puisque la nouvelle politique monétaire ne se met en place que très progressivement et que ses effets ne seront sans doute pas immédiatement perceptibles.

Souscrire une assurance-vieA lire aussi

Souscrire une assurance-vie

Lire la suite

Les réserves de rendements, filet de sécurité des assureurs

Last but not least, Le Revenu évoque le possible impact des réserves de rendements constituées au fil du temps par certains assureurs pour satisfaire aux exigences de l’Autorité de contrôlé prudentiel et de résolution (ACPR).

Ces réserves de rendements, conçues pour soutenir les rendements d’un contrat d’assurance-vie dans le temps, doivent être utilisées dans les 8 ans.

Les assureurs commenceront-ils à piocher dans ces vastes réserves pour redresser la courbe de rendements des fonds euros ? Rien n’est moins sûr. Mais, le cas échéant, votre contrat d’assurance-vie pourrait bien reprendre du poil de la bête en 2018.

D’ici là, on croise les doigts !

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE