Publicité
Publicité
Assurance-vie : comment sécuriser les plus-values de son contrat ?

Assurance-vie : comment sécuriser les plus-values de son contrat ?

0
Assurance vie comment sécuriser les plus-values

Sécuriser les plus-values de votre contrat d’assurance-vie est capital pour assurer la rentabilité de votre investissement. Les contrats multisupports autorisent de nombreuses options d’arbitrages, et des mécanismes de sécurité permettent de définir un niveau de risque pour optimiser le rendement des rémunérations. Explications.

Qu’est-ce qu’une plus-value ?

Une plus-value est un bénéfice. Dans le cadre de votre assurance-vie, elle représente l’écart entre le montant des versements effectués et le capital en sortie de contrat, c’est-à-dire :

  • Lors d’un rachat partiel, en cas de retrait d’une partie du capital investi ;
  • Lors d’un rachat total, qui met fin au contrat.

La plus-value s’oppose à la « moins-value », qui représente une perte de provision, c’est-à-dire une diminution du capital disponible sur votre assurance-vie.

La sécurisation des plus-values est une question qui se pose dans le cadre d’un contrat multisupports, permettant de diversifier vos investissements sur des unités de compte soumises aux variations des marchés financiers. Risque augmenté mais gains supérieurs, puisque les fonds en euros sont peu rémunérateurs.

Contrat assurance vie

A lire aussi

Focus sur les options des contrats en assurance-vie

Lire la suite

Quels arbitrages permettent de sécuriser les plus-values ?

Vous avez la possibilité de réaliser des arbitrages pour adapter la répartition de vos placements en fonction de la conjoncture. La sécurisation des plus-values permet de déplacer vos gains depuis des supports en unité de compte vers des fonds en euros garantis.

lupa

Comparer les assurances vie

En quelques minutes seulement sur Panorabanques, vous pouvez procéder à une comparaison des contrats d’assurance vie afin de trouver celui qui correspond précisément à votre projet.

Je compare

Cette option s’oppose à la dynamisation des plus-values, qui fonctionne à l’inverse, en transférant les intérêts générés sur des fonds en euros vers des supports en unités de compte.

Ces options d’arbitrage permettent de gérer vos investissements de façon active, en adaptant la distribution de vos placements selon vos souhaits.

Qu’est-ce que la sécurisation automatique des plus-values ?

Vous pouvez opter pour l’arbitrage automatique de sécurisation des plus-values, qui permet de définir contractuellement un palier à partir duquel vos gains sur des unités de compte sont mécaniquement transférés sur un fonds en euros sécurisé.

Les meilleurs rendements en assurance vie

A lire aussi

Les meilleurs rendements en assurance-vie

Lire la suite

Il vous est possible de moduler ce palier, pour ajuster le rapport bénéfices-risques. Votre assureur ou un courtier peuvent vous conseiller pour trouver le meilleur ratio en fonction de vos moyens et de la conjoncture des marchés.

logo

Conseil billet de banque

Si vous optez pour la sécurisation automatique, consultez votre contrat car ce service peut être facturé par votre assureur.

Qu’est-ce que la limitation des moins-values ?

La sécurisation des plus-values protège vos gains (« stop-win »), mais un autre mécanisme permet à l’inverse de limiter les pertes éventuelles (« stop-loss »). Ces outils sont complémentaires pour assurer une gestion optimisée de vos placements.

La limitation des moins-values permet de définir un seuil de perte au-delà duquel vos investissements sont dirigés vers des fonds en euros, ce qui stoppe mécaniquement les moins-values. Le stop-loss peut-être :

  • Absolu, calculé par rapport au prix d’acquisition des unités de comptes ;
  • Relatif, indexé à la plus haute valeur atteinte sur le fonds concerné.

La limitation des moins-values est un « désinvestissement ». Tout comme l’option de sécurisation des plus-values, ce service peut être facturé selon l’établissement.

Assurance-vie : quel est l’objectif de votre épargne ?

A lire aussi

Assurance-vie : quel est l’objectif de votre épargne ?

Lire la suite

Quelles sont les autres options de sécurisation ?

D’autres options peuvent être souscrites :

  • Le rééquilibrage de portefeuille, qui permet de réorganiser périodiquement les volumes selon une répartition souhaitée ;
  • L’investissement progressif, qui permet d’investir votre épargne en effectuant des versements réguliers, qui sont ensuite positionnables sur les supports souhaités.
logo

Conseil billet de banque

Le bien-fondé d’une option de sécurisation des plus-values dépend de votre profil d’investisseur, de votre capacité de gestion et de votre rapport au risque. Les frais varient d’un établissement à l’autre, renseignez-vous avant de vous engager et utilisez des comparateurs en ligne pour évaluer les offres.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE