Assurance-vie : des frais de versement élevés - billet de banque
Publicité

Publicité
Assurance-vie : des frais de versement élevés

Assurance-vie : des frais de versement élevés

0

En 2017, le taux des frais sur les versements pratiqués sur les 100 premiers contrats d’assurance-vie était en moyenne de 3,33 %. C’est ce qui ressort d’une étude faite par Meilleurplacement.com en juin 2018.

Emprunter avec un dossier difficile
Emprunter avec un dossier difficile

État des lieux 2017

Avant de tout vous expliquer, petit rappel sur ce qu’on entend par frais de versement. Il s’agit des frais d’entrée c’est-à-dire les frais prélevés lorsqu’on ouvre un contrat d’assurance-vie mais également lorsqu’on l’alimente.

Le taux des frais de versement équivaut à un coût de 2,3 milliards d’euros pour les épargnants qui détiennent les 100 premiers contrats d’assurance-vie. Ces contrats représentent tout de même 52 % des versements qui sont réalisés sur les contrats d’assurance-vie, soit 131,5 milliards d’euros. En appliquant ce chiffre à l’ensemble des versements, cela revient à dire qu’un épargnant a payé 110 euros par contrat d’assurance-vie en 2017.

Bilan : les banques trouvent toujours le moyen de nous faire payer des frais cachés !

Banques traditionnelles : le rendement diminue mais les frais restent inchangés

L’étude souligne également que les banques traditionnelles pratiquent un taux plus élevé que les autres bancassureurs : 10 points de plus que la moyenne. Elles prélèvent plus mais sans vous proposer un meilleur rendement. En effet, Maxime Chipoy (responsable de Meilleurplacement.com) estime que « ce surcoût ne correspond pas à des contrats plus performants. Au contraire, le rendement moyen qu’ils ont servi en 2017 était de 1,52 %, sensiblement inférieur au taux de 1,72 % versé par la moyenne des cent premiers contrats ».

Cela s’explique par le fait que les fonds euros sont bien moins performants depuis 2010, mais le niveau des frais est, lui, resté est le même ou quasiment. C’est ce qu’explique le responsable, Maxime Chipoy : « Ainsi, de 2010 à 2017, la rémunération des 20 premiers contrats bancaires a baissé de 55 %, mais les frais sur versements n’ont, eux, baissé que de 9 % ! ».

Il faut cependant relativiser car généralement il y a une marge de négociation avec les banques où les frais peuvent alors être réduits. Maître mot : négociez et sans aucune culpabilité !

lupa Les rendements d’une assurance-vie varient grandement d’un contrat à l’autre, y compris chez un même assureur. Alors avant de vous engager, pensez à comparer les offres sur Panorabanques pour bénéficier des meilleurs taux ! Je compare

Pour ne pas vous faire avoir, n’hésitez donc pas à négocier vos frais ou même à aller faire un tour du côté des organismes en ligne. En effet, les banques en ligne, associations et mutuelles sont bien meilleures, exception faite de Hello bank! qui prélève des frais (4,75 %).

Assurance-vie : les contrats sans frais de versement

À lire aussi

Assurance-vie : les contrats sans frais de versement

Lire la suite

D’autres frais auxquels il faut faire attention

Vous voilà informé sur les frais prélevés sur les versements ! Mais il y en a malheureusement beaucoup d’autres : frais de gestion, frais d’arbitrage, ou encore frais de sortie.

La suite au prochain épisode 😉

 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE