Publicité

Publicité
Frais sur versement en assurance vie: combien ça coute ?

Frais sur versement en assurance vie: combien ça coute ?

0

L’assurance-vie, c’est un peu le must-have de l’épargne en France. Vos amis, votre famille et surement votre banquier… tous vous recommandent de souscrire à un contrat. Ils ont probablement raison à cause du rendement, de la fiscalité avantageuse et de la possibilité de moduler le risque pris. Toutefois, lorsqu’il s’agit de choisir son assurance-vie, regarder ses performances est loin d’être suffisant. Il faut également consulter les différents frais prélevés par le distributeur, l’assureur et les sociétés de gestion qui gèrent les supports en unités de compte. Pour vous faciliter la tâche, billet de banque a décidé de passer au crible tous ces frais et de sélectionner pour vous les contrats « grand public » les moins coûteux. Sympa ! Et cette semaine, on commence par les frais sur versement. 3-2-1, c’est parti !

Calculatrice

Les frais sur versement : qu’est-ce que c’est ?

Des frais sur versement, aussi appelés frais d’entrée, vous sont prélevés lorsque vous ouvrez un contrat d’assurance-vie et à chaque fois que vous l’alimentez. Exprimés en pourcentage, ils sont plafonnés à 5 % du montant versé (article L132-22-1 du Code des assurances).

Imaginons que vous versez 1 000 € sur votre contrat et que les frais de gestion soient de 2 %. Vous allez donc payer 1 000 € x 2 %, soit 20 € de frais sur versement. Concrètement, ça signifie que ce ne sont pas 1 000 € qui vont être affectés aux supports de votre choix mais 980 €.

Sur des gros montants investis et/ou si le pourcentage prélevé est plus important, les frais sur versement peuvent représenter des sommes considérables qui peuvent amoindrir la rentabilité de votre contrat. Heureusement, tous les distributeurs d’assurance-vie ne facturent pas de frais sur versement.

Quels sont les frais prélevés en assurance vie ?

A lire aussi

Quels frais sont prélevés en assurance vie ?

Lire la suite

Quelques exemples de contrats grand public

Ces données sont extraites du comparateur d’assurances-vie de Panorabanques.com et valables à septembre 2018.

lupa

Comparez les assurances-vie

Sur Panorabanques, vous pouvez comparer gratuitement plus de contrats d’assurance-vie et trouver ainsi celui qui vous correspond.

Je compare

Notre méthodologie

Avant d’analyser ce tableau, il est important pour billet de banque de vous expliquer comment nous l’avons construit et pourquoi nous avons choisi ces données.

Un ou des frais sur versement ?

D’ordre général les frais sur versement sont les mêmes quel que soit le fonds sur lequel vous versez votre argent. Il existe toutefois quelques exceptions comme le contrat collectif d’assurance vie multisupports de l’Afer qui prélève 2 % de frais sur versement sur le fonds euros et 1 % sur les unités de compte.

Il arrive également que les frais sur versement soient dégressifs. Comprenez plus vous investissez moins vous payez ! C’est le cas concernant les contrats MMA Multisupports (MMA), Antarius Sélection (Crédit du Nord) et Compte épargne libre avenir (MIF). Les concernant nous avons pris les frais pour les « petits » versements, respectivement inférieurs à 10 000 €, 37 500 € et 20 000 €.

Vous souhaitez en savoir plus sur les contrats présentés – rendements, frais, options de pilotage etc. ? Rendez-vous sur Panorabanques, rubrique toutes les assurances-vie !

Pourquoi s’intéresser en parallèle au rendement des fonds euros ?

Car rendements et frais sont liés. Si l’on vous prélève 1 % seulement de frais sur versement, mais que votre contrat rapporte peu, ce n’est pas une bonne affaire. A l’inverse, un contrat qui affiche des performances élevées peut justifier des frais plus élevés.

Pour intégrer un indicateur de performance, nous avons donc choisi d’inclure les rendements des fonds euros en 2017 associés à chaque contrat. D’une, ils ont l’intérêt d’être comparables – les rendements des unités de compte étant volatiles – et de deux, les Français ont une appétence pour ces supports sécurisés.

Après ce brief nécessaire, voici nos conseils d’investissement !

Billets gagnants : les contrats sans frais et aux rendements élevés

Sont présentés ici les contrats sans frais sur versement et dont les fonds euros ont rapporté plus de 2,50 % en 2017. Pour rappel, en 2017 le rendement moyen était de 1,80 %.

  • Ethic Vie (Chatel Gestion)
  • Fortuneo Vie (Fortuneo)
  • Linxea Spirit (Linxea)

Sur ces 3 contrats, tous sont des contrats en ligne. Rien de bien surprenant, qui dit dématérialisation, dit moins de frais : de personnel, d’infrastructures et de matériel.

logo

Conseil billet de banque

Ce ne sont pas les seuls contrats sans frais de gestion. En plus, certains assureurs sont tout à fait prêts à baisser leur frais de versement pour peu que vous leur demandiez. N’hésitez donc pas à négocier ces frais.

Ces contrats ont l’avantage de mêler frais modérés et rendements attractifs. Mais attention, ça ne signifie pas que les deux font obligatoirement la paire. Dans notre sélection, le fonds euros le plus rémunérateur est Sécurité Pierre Euro du contrat Sérénipierre. Avec ses 3,40 % d’intérêt nets de frais de gestion en 2017, il surpasse de loin les autres fonds euros. Mais Sérénipierre a des frais sur versement (1,50%). A l’opposé, aucun frais d’entrée ne sera prélevé aux détenteurs du contrat Multi Vie (Matmut). Mais c’est celui qui, dans notre sélection, a le fonds euros le moins rentable (1,20% en 2017).

Assurance-vie

A lire aussi

Assurance-vie 2017 : les fonds euros résistent mieux que prévu !

Lire la suite

Billets perdants : les contrats aux frais sur versement élevés et aux rendements en berne

Comprenez les contrats dont le fonds euros a rapporté moins que 1,80 % en 2017 et qui ont des frais sur versement.

  • Antarius Sélection (Crédit du Nord)
  • Predissime 9 (Crédit Agricole)
  • Lionvie Vert Equateur Série 2 (LCL)
  • MMA Multisupport (MMA)
  • Multi Vie (Matmut)
  • Vivaccio (La Banque Postale)
  • Nuances 3D (Caisse d’Epargne)
  • Previ-options (Crédt Mutuel)

Que remarquez-vous ? Ce sont des contrats très couramment souscrits car commercialisés par les banques traditionnelles. Historiquement, ce sont en effet les contrats commercialisés par les grandes banques qui sont les plus couteux et les moins performants…. Bilan, si vous souhaitez souscrire à une assurance-vie, on vous conseille de ne pas souscrire à un de ces contrats. On espère que le message est passé 😉

Le diagnostic billet de banque

Des frais sur versement – ou frais d’entrée – trop élevés peuvent amoindrir la rentabilité de votre contrat d’assurance-vie. Il est donc important de s’y intéresser. D’autant plus que ces dernières années, le rendement des fonds euros ne cesse de diminuer. Leur rendement était en moyenne de 2,3 % en 2016, de 1,90 % en 2016, et 1,80 % en 2017
En pratique, on vous déconseille de souscrire à une assurance-vie présentant des frais sur versement supérieurs à 3 %. Et si c’est trop tard, sachez que le montant de ces frais est souvent négociable, notamment si vous effectuez de gros versements.
Mais, dans les faits, les assureurs imposant des frais de versement élevés vont probablement devoir revoir leur politique tarifaire. Car les banques en ligne et les fintechs comme Yomoni ou WeSave entendent bien se faire une place sur le marché de l’assurance-vie, à coup de contrats low cost…
C’en est fini pour cet article dédié aux frais sur versement ! La prochaine fois, on se donne rendez-vous pour parler des tickets d’entrée des assurances-vie, c’est-à-dire le minimum à placer pour ouvrir un contrat. Et là encore, tous les contrats ne se valent pas.

 

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE