Publicité
Publicité
Jeune épargnant : quelle assurance-vie choisir ?

Jeune épargnant : quelle assurance-vie choisir ?

0

L’assurance-vie permet à un jeune épargnant de constituer un capital et de bénéficier d’une rémunération sur son épargne, tout en gardant la possibilité d’effectuer des retraits. Mais un bon placement doit correspondre au projet qu’il soutient, sans négliger la rentabilité et l’aspect fiscal. Décryptage.

Jeune épargnant
Jeune épargnant

Pourquoi souscrire un contrat d’assurance-vie pour un mineur ?

Parmi l’offre d’épargne disponible, l’assurance-vie se distingue par sa souplesse :

  • Contrairement à un plan d’épargne logement (PEL), l’assurance-vie autorise des retraits partiels, qui permettent de répondre à un besoin particulier avant la fin du contrat
  • À la différence d’un livret réglementé, rien ne vous empêche d’ouvrir autant de contrats que vous le souhaitez pour chacun de vos enfants

Le faire de manière précoce est toujours une bonne initiative, au vu de l’évolution avantageuse de la fiscalité de l’assurance-vie au bout de 8 ans.

Souscrire une assurance-vie pour un mineur nécessite la signature des deux parents, ou à défaut des représentants légaux.

Guide du parfait épargnant

A lire aussi

Guide du parfait épargnant

Lire la suite

Quel support choisir pour l’assurance-vie d’un jeune ?

Dans le cadre de l’épargne d’un mineur, l’assurance-vie bénéficie du dynamisme de ses supports, qui permettent d’adapter le placement :

  • En fonction du profil du jeune épargnant
  • En fonction du projet pour lequel l’épargne est constituée
lupa

Comparer les assurances vie

Sur Panorabanques, vous pouvez procéder à une comparaison des contrats d’assurance vie afin de choisir le vôtre tranquillement !

Je compare

Vos versements peuvent se diriger vers différents supports d’investissement qui permettent d’améliorer le rendement des intérêts en fonction de la part de risque :

  • Un contrat monosupport sur un fonds en euros, qui garantit le capital et un rendement minimum sur un support stable, sans risque, mais peu rémunérateur
  • Un contrat multisupports, qui permet d’investir une partie des capitaux dans des unités de compte en actions ou en obligations (SICAV, FCP, SCPI), plus risqué mais plus performant

Vous pouvez définir la part de votre épargne qui prend un risque distinctement du capital sécurisé grâce aux arbitrages qui permettent de faire évoluer la répartition selon la conjoncture et selon l’évolution des projets du jeune bénéficiaire.

Les unités de compte sont soumises aux mouvements des marchés financiers, ce qui n’exclut pas un risque de perte puisque ni le capital ni les plus-values ne sont garantis.

Que change l’assurance-vie en ligne pour les jeunes ?

L’assurance-vie en ligne est une option qui séduit de plus en plus les jeunes, moins frileux que leurs aînés quand il s’agit de gestion par internet. Mais ce n’est pas la seule raison, puisque ce modèle a d’autres avantages :

  • La simplicité de souscription : il suffit de remplir un questionnaire en ligne et d’envoyer les pièces justificatives par courrier
  • La rapidité de gestion, par internet muni d’un code d’accès. Pratique, efficace
  • La disponibilité des conseillers par téléphone, sur des plateformes souvent joignables en horaires décalés
  • L’absence de frais de versements, qui peut représenter jusqu’à 5 % des contrats classiques
  • Des frais de gestion réduits et des frais d’arbitrage quasi inexistants
  • Des rémunérations accrues sur les contrats en unités de compte
Assurance vie en ligne

A lire aussi

Assurance-vie en ligne : les banques en ligne contre les Fintech

Lire la suite

L’offre en ligne a les inconvénients de ses avantages, puisque l’autonomie du bénéficiaire d’une assurance-vie gérée par internet ne convient pas à tous les profils, notamment en cas de mauvaise gestion d’un jeune bénéficiaire.

logo

Conseil billet de banque

Si vous souscrivez une assurance-vie pour un mineur, veillez à la rédaction de la clause bénéficiaire, puisqu’elle désigne par défaut les héritiers du titulaire du contrat.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE