Publicité
Publicité
Les primes d’un contrat d’assurance-vie

Les primes d’un contrat d’assurance-vie

0

Votre assurance-vie bénéficie d’un contrat flexible, doté de plusieurs options de versement. Vous pouvez décider d’attribuer des primes à vos supports d’investissement librement, ou préférer des contributions périodiques avec des échéances programmées en amont. Décryptage.

Offre de bienvenue

Qu’est-ce qu’une prime dans une assurance-vie ?

Dans le cadre de votre assurance-vie, les primes désignent les versements effectués par le souscripteur du contrat :

  • À l’ouverture de l’assurance-vie
  • En cours de contrat

Les primes placées sur une assurance-vie représentent l’épargne de l’assuré, mais aussi le capital que l’assureur est chargé d’investir dans des fonds en euros sécurisés ou en valeurs mobilières sur des unités de compte.

Votre assurance-vie est un outil de placement à moyen et long terme. Un premier versement doit être effectué lors de la souscription du contrat, auquel s’ajoutent les primes ultérieures versées par le titulaire. Leurs modalités de versement dépendent du type de contrat souscrit :

  • Contrat à prime périodique
  • Contrat à prime libre
  • Contrat à prime unique

Faire des versements sur l’assurance vie

A lire aussi

Faire des versements sur l’assurance vie

Lire la suite

Les versements occasionnent généralement des frais facturés par votre assureur. Il s’agit des frais sur versement, calculés en pourcentage de la somme investie sur chaque prime versée.

Les options de versement diffèrent selon les établissements et les contrats. Vérifiez bien le montant des frais facturés à chaque versement indiqué dans votre contrat.

Sur internet, certains contrats en ligne proposent la gratuité des versements en ne prélevant aucun frais sur les primes versées.

Prime périodique ou prime libre : fonctionnement et frais

Le montant et la périodicité des primes sont modifiables et programmables. Si vous êtes salarié ou que vous avez des revenus réguliers, un contrat à prime périodique permet de constituer progressivement un capital avec des versements récurrents, soit :

  • Tous les mois
  • Chaque trimestre
  • Selon une périodicité personnalisée définie en accord avec votre assureur

Un contrat à prime périodique permet d’effectuer des versements réguliers, sans avoir à s’en occuper activement. Ce type de contrat prévoit généralement des dispositions d’aménagement spécifiques en cas d’impossibilité d’honorer les échéances prévues.

logo

Conseil billet de banque

Avant de souscrire un contrat d’assurance-vie, assurez-vous que les modalités et les frais de versement correspondent à votre besoin et à l’objectif de votre épargne. Le meilleur moyen de le vérifier ? Comparer les contrats sur Panorabanques !

À l’inverse, un contrat à prime libre n’impose pas de calendrier de versement. Les versements sont libres, tant qu’ils sont supérieurs au minimum mentionné dans votre contrat. Le montant de la prime plancher varie selon les établissements, mais il est généralement compris entre 10 € et 100 €.

Un contrat d’assurance-vie à prime libre permet :

  • D’alimenter votre capital selon les variations de votre budget
  • D’investir une somme gagnée de façon exceptionnelle
  • De passer à des versements réguliers pendant quelques temps, si vous le souhaitez

Assurance-vie : quels versements minimum ?

A lire aussi

Assurance-vie : quels versements minimum ?

Lire la suite

Qu’est-ce qu’un contrat à prime unique ?

Un contrat à prime unique n’offre pas la possibilité de faire plusieurs versements. L’épargne est investie intégralement lors de la souscription du contrat. Cette formule peut être intéressante si vous disposez d’un capital à placer suite à une rentrée d’argent, puisque les frais sont moins élevés que pour d’autres types de contrat, surtout si la prime est importante.

Le contrat à prime unique ne peut pas être alimenté ultérieurement. Tout versement complémentaire donnera lieu à la souscription d’un nouveau contrat, assorti d’un nouveau blocage des fonds pendant huit ans pour bénéficier d’une fiscalité de sortie avantageuse.

Le contrat à prime unique fonctionne difficilement avec les supports dynamiques, puisque le principe d’un investissement important en un seul versement correspond mal aux unités de compte du fait de la prise de risque accrue qu’il représente.

Assurance-vie : les contrats sans frais de versement

A lire aussi

Assurance-vie : les contrats sans frais de versement

Lire la suite

 

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE