Publicité

Publicité
Pourquoi détenir plusieurs contrats d’assurance-vie ?

Pourquoi détenir plusieurs contrats d’assurance-vie ?

0

Détenir plusieurs contrats d'assurance vie

La loi, sachez-le, vous autorise à détenir autant d’assurances-vie que vous le souhaitez. Et ça tombe bien, car les raisons de multiplier les contrats ne manquent pas !

Assurance-vie : une totale liberté de souscription pour l’épargnant

A la différence d’autres produits d’épargne défiscalisés, comme le livret A ou le plan d’épargne en actions (PEA), il est parfaitement possible de détenir simultanément plusieurs contrats d’assurance-vie. Le nombre de contrats au nom d’une seule personne n’est pas limité. Chacun de ces contrats, en outre, vous permet de placer autant d’argent que vous le souhaitez puisqu’il n’existe aucun plafond !

Par souci de simplicité, beaucoup d’épargnants préfèreront s’en tenir à un unique contrat, surtout si leurs économies ne dépassent pas quelques dizaines de milliers d’euros. Pourtant la détention d’une pluralité d’assurances-vie est clairement à privilégier dans certaines situations.

Un contrat pour chaque projet de vie

Les contrats d’assurance-vie sont des produits très polyvalents, et les raisons qui motivent leur souscription ont donc tendance à varier fortement d’un épargnant à un autre. Un premier y verra le meilleur outil pour se constituer, à son rythme, un apport pour l’achat d’une résidence principale ou une provision pour les études de ses enfants.

Un autre, à une dizaine d’années de son départ à la retraite, souhaitera investir massivement dans des fonds en unités de compte pour s’aménager plus tard un complément de revenu confortable. Un dernier, enfin, aura à cœur d’organiser au mieux les conditions de sa succession pour ses enfants et ses petits-enfants.

Souscrire une assurance vie pour préparer sa retraite

A lire aussi

Souscrire une assurance-vie pour préparer sa retraite

Lire la suite

Plutôt que de détenir une seule assurance-vie et de la gérer tant bien que mal pour tenir compte de ces différentes priorités, pourquoi ne pas souscrire un contrat pour chaque projet ? Votre gestion patrimoniale y gagnera en lisibilité et en efficacité !

Un contrat pour chaque bénéficiaire

Vous souhaitez que votre assurance-vie, à votre décès, profite à plusieurs bénéficiaires ? Certes, il est possible de désigner plusieurs personnes dans la clause bénéficiaire d’un unique contrat, sous réserve toutefois de bien soigner sa rédaction.

Pourtant cette solution n’est pas la plus optimale : en souscrivant autant de contrats que vous souhaitez de bénéficiaires, vous vous réservez la possibilité de moduler le niveau de risque du montant épargné pour chacun (fonds euros, unités de compte…). En outre, chaque bénéficiaire n’aura pas ainsi à connaître le montant légué aux autres, ce qui peut éviter des tensions et des jalousies inutiles.

lupa

Comparer les assurances vie

Grâce au comparateur de Panorabanques, apprenez-en plus sur le marché de l’assurance-vie en comparant plusieurs offres.

Je compare

Cumuler performances et avantages fiscaux

Difficile de prédire les performances futures d’un contrat récent d’assurance-vie ! Que faire par exemple si le fonds en euros, autrefois imbattable, ne sert plus qu’un rendement famélique au regard de la concurrence ?

En souscrivant plusieurs contrats (de préférence auprès d’assureurs différents), vous lissez ce risque et pourrez effectuer au besoin des arbitrages entre eux lorsqu’ils seront parvenus à maturité fiscale. Vous pourrez même retirer de l’argent d’un vieux contrat, en bénéficiant au passage d’une défiscalisation totale, pour le replacer dans un contrat plus récent et plus performant, et ainsi optimiser le rendement de votre épargne.

logo

Conseil billet de banque

Sans donner dans l’excès, la souscription d’au moins deux ou trois contrats d’assurance-vie différents constitue une règle de gestion saine pour tout épargnant avisé !

Comparatif des performances des assurances-vie

A lire aussi

Comparatif des performances des assurances-vie

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE