Publicité

Publicité
Épargnez tôt pour maintenir une bonne qualité de vie à la retraite...

Épargnez tôt pour maintenir une bonne qualité de vie à la retraite !

0

Cette injonction ne vient pas de billet de banque mais de l’assureur britannique Aviva qui, dans la 2e édition de son étude « Mind the gap* » – la précédente ayant été publiée en 2010 – s’est intéressé au déficit de l’épargne retraite en Europe en 2016. En gros, le déficit de l’épargne retraite c’est, nous dit Aviva, l’écart entre les sommes nécessaires aux retraités pour maintenir une bonne qualité de vie et les sommes qu’ils recevront effectivement. Histoire de vous donner le vertige, l’Europe aurait besoin de 2010 milliards d’€ supplémentaires pour combler cet écart. En France, le déficit d’épargne s’élève en 2016 à 241 milliards d’€, soit 7 300 € par an et par habitant ! Décryptage – personnes sensibles s’abstenir, l’étude fait (un peu) peur.

Retraite/Senior

D’ici 2060, 28 % des Européens auront plus de 65 ans

Pour bien installer la peur dans nos esprits, l’étude commence par un chiffre choc. D’ici 2060, le vieux continent n’aura pas volé son nom puisque plus d’un quart de la population européenne sera âgée de plus de 65 ans.

Conséquence : les personnes qui partiront à la retraite entre 2017 et 2057 doivent épargner dès maintenant pour combler l’écart vertigineux entre les sommes qu’elles peuvent espérer obtenir et les sommes dont elles auront effectivement besoin pour ne rien sacrifier à leur qualité de vie.

Les différents modèles d'épargne retraite

A lire aussi

Les différents modèles d’épargne retraite

Lire la suite

Critère à prendre en compte : le taux de remplacement

Le maintien d’une bonne qualité de vie à la retraite peut se mesurer en prenant en compte le taux de remplacement, poursuit l’étude. Le taux de remplacement, c’est le rapport entre le dernier salaire perçu (avant de partir à la retraite donc) et la première pension de retraite reçue.

Selon Aviva, la plupart des retraités n’ont pas besoin de toucher 100 % de leur dernier salaire. En effet, au stade de la retraite, ils n’épargneraient plus pour leur retraite – c’est logique – et ils auraient en général fini de rembourser leurs crédits.

Ainsi, pour calculer le taux de remplacement, Aviva retient le niveau de salaire touché avant la retraite :

  • Les salaires bas devraient « idéalement » bénéficier d’un taux de remplacement à 90 %
  • Les salariés à revenus intermédiaires obtiendront idéalement 65 % de leur dernier revenu
  • Les salariés à hauts revenus toucheront idéalement 55 % de leur dernier salaire

Sur la question du financement des retraites, les gouvernements européens « sont aux prises avec leur dette publique », comprenez ils ont d’autres soucis à gérer. Cette problématique incomberait donc de plus en plus aux individus. D’ailleurs, la moitié des actifs européens craindrait de ne pas disposer de ressources financières suffisantes pour partir à la retraite. Or, seulement un tiers anticipe en mettant de l’argent de côté.

Aviva n’accable pas pour autant les autres. L’assureur met plutôt ça sur le compte des situations financières difficiles qui ne permettent pas aux Européens d’épargner suffisamment en vue de la retraite, ou encore de leur manque d’information.

En France, mieux vaudrait commencer à épargner beaucoup dès 20 ans ?

Dans l’hexagone, le déficit d’épargne est de 241 milliards d’€. En d’autres termes, le déficit par an et par Français est de 7 300 €.

Pour le combler, il faudrait que les Français se mettent à épargner le plus tôt possible. Ainsi :

  • A 20 ans : il faudrait épargner 1 200 €/an
  • A 30 ans : il faudrait épargner 1 600 €/an
  • A 40 ans : 3 800 €/an
  • A 50 : 7 800 €/an

Rassurez-vous, en Irlande, c’est pire ! Un jeune irlandais de 20 ans devrait épargner 4 400 € par an pour sa retraite ! Parallèlement, en Italie c’est beaucoup mieux puisqu’un italien de 20 ans n’aurait pas à se soucier d’épargner le moindre kopeck et à 30 ans il se contenterait de mettre 200 € par an de côté…

Epargne retraite

A lire aussi

L’épargne-retraite à la rescousse de nos vieux jours !

Lire la suite

Bon maintenant qu’on a bien la trouille, on fait quoi ?

Pas de panique ! Qu’elles émanent d’Aviva ou de billet de banque, des solutions existent. On commence par celles d’Aviva :

1/ Les gouvernements doivent « améliorer ou maintenir les mesures incitant à l’épargne dans les systèmes de retraite », en permettant notamment aux épargnants et aux assureurs de bénéficier de déductions fiscales.

Niveau de faisabilité : galère. Ici, ce sont les pouvoirs publics qui sont directement interpellés.

2/ Les gouvernements devraient accroître l’accès aux régimes de retraite et encourager les Européens à épargner.

Niveau de faisabilité : même remarque qu’au-dessus.

3/ Les Européens doivent améliorer leur culture financière pour qu’ils soient capables de prendre de meilleures décisions concernant leur budget.

Niveau de faisabilité : facile. Pour être au top sur l’univers de l’épargne et des finances en général, retrouvez toutes les infos pratiques et actus de billet de banque. Promis, vous apprendrez plein de choses.

Les recommandations billet de banque

Si vous le pouvez :

  • pensez à mettre en place des virements permanents entre votre compte courant et vos produits d’épargne
  • optez pour l’épargne des arrondis. Le principe est qu’à chaque dépense que vous réalisez par CB, cette dépense est arrondie à l’euro ou à la dizaine d’euros supérieurs. Les centimes ou les euros excédentaires sont alors soit hébergés sur une tirelire numérique (Piggou, BirdyCent) soit sur un livret d’épargne (Option System’ Epargne de LCL, carte qui épargne de monabanq)

Pour épargner sans y penser vraiment, croyez-nous, ces solutions sont efficaces !

Et vous, dans quel état d’esprit êtes-vous concernant votre départ à la retraite ? L’anticipez-vous ? Si oui, comment ? Dites-nous tout en laissant un commentaire juste en bas de la page !

* Littéralement, Mind the gap signifie « attention à la marche », mais il convient d’adapter la traduction. On retiendra « attention au décalage ».

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE