Publicité
Publicité
Lydia lance son nouveau service de trading

Lydia lance son nouveau service de trading

0

La super app financière Lydia se lance dans le trading

Après les paiements entre amis, le compte courant, l’épargne et le crédit, Lydia se lance dans le trading. Il est désormais possible d’investir dans des actions, des cryptomonnaies et des métaux précieux, directement depuis l’application, en partenariat avec Bitpanda.

Investir dans des centaines d’actifs, du CAC 40 au Bitcoin

Avec le nouveau service de trading de Lydia, les utilisateurs ont accès à plus de 1 200 actifs. Ils pourront ainsi investir dans des actions fractionnées de grandes entreprises du CAC 40 et des plus prestigieuses sociétés américaines, des produits dérivés comme les ETF, des cryptomonnaies ou encore des métaux précieux.

Pour développer cette nouvelle fonctionnalité, Lydia s’est associée à Bitpanda, une start-up autrichienne. L’entreprise viennoise a débuté avec les crypto-monnaies en 2014. Elle s’est ensuite diversifiée pour proposer d’échanger des produits boursiers, des monnaies virtuelles et des matières premières. Bitpanda a été enregistré en décembre 2020 par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) en tant que prestataire de services sur actifs numériques (PSAN). 

Et pour profiter de ce tout nouveau service, il suffit d’avoir le statut d’utilisateur vérifié, d’être majeur et résident fiscal en France. De l’ouverture du compte à la vérification de l’identité en passant par le questionnaire qui détermine le profil investisseur, tout se passe directement dans l’application. 

La bourse à la portée de tous

Il en va de même pour passer ses ordres. De la même manière que vous faites un virement à un ami pour le rembourser, vous pourrez investir dans des actions et des cryptomonnaies en utilisant l’argent présent sur votre solde et retirer les sommes investies instantanément, quand vous le souhaitez : les fonds seront directement versés sur votre solde Lydia. 

Afin de rendre ce service et le trading accessible au plus grand nombre, Lydia permet à ses utilisateurs d’investir dès 1 euro. De quoi permettre à tous les investisseurs débutants ou aguerris, et ce peu importe leurs revenus, de se lancer. 

Du côté des coûts, l’application de paiement a décidé de ne pas facturer de frais superflus mais de tout regrouper dans un spread (la différence entre la valeur à l’achat et le prix à la revente) que Lydia s’efforce de maintenir le plus serré possible.

Et si l’investissement peut parfois impressionner et sembler complexe avec les comptes-titres et autres PEA, Lydia fait donc un choix radicalement opposé des banques en ligne en misant sur la simplicité et l’accessibilité. Le trading selon Lydia, c’est une manière de démocratiser l’investissement, avec une offre intégrée dans l’application.

Pourquoi Lydia se lance dans le trading ?

Lydia compte parmi ses 5,5 millions d’utilisateurs, dont 30% de moins de 18-30 ans. Et elle a bien compris que de plus en plus de Français – particulièrement les jeunes – étaient attirés par l’investissement en bourse et dans les cryptomonnaies.

En leur offrant d’investir sur des actifs diversifiés sans devoir télécharger d’application supplémentaire ni créer de nouveau compte, elle s’assure de garder un parcours simple pour ses clients, porté par une interface fluide et efficace. Et cela, au meilleur prix.

Bref, Lydia continue de se diversifier. En véritable couteau suisse financier qui lance continuellement de nouveaux services, qu’il s’agisse de produits d’épargne, de crédits ou d’offres de cashbacks entre autres, Lydia continue son expansion à tel point qu’elle est même devenue récemment une licorne valorisée à plus de 1 milliard d’euros. En clair, que ce soit pour le trading ou l’ensemble de ses services, la fintech française est là pour durer.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE