Publicité

Publicité
Quelles actions acheter en 2016 ?

Quelles actions acheter en 2016 ?

0

Après les courses de Noël, les courses du Nouvel an, nous vous proposons les courses boursières pour 2016. Crédit Suisse a en effet identifié les 16 actions d’entreprises européennes à détenir absolument cette année.

Cours du CAC 40 fluctuant, manque de temps et de connaissances, en bourse il est souvent judicieux de faire confiance aux experts des marchés financiers.

Car, les anticipations faites par ces spécialistes sont fréquemment « auto-réalisatrices ». On vous conseille d’acheter telle action, donc vous l’achetez. Et comme vous êtes nombreux à faire pareil, ces achats massifs font augmenter le cours de l’action.

Cette petite pause théorique terminée, revenons au vif du sujet : la collection 2016 de titres à acquérir, signée Crédit Suisse. Ses analystes ont identifié 16 entreprises européennes capables de tirer leur épingle du jeu l’année prochaine.

Voici le top 10 de la banque suisse

  • International Airlines Group qui regroupe les compagnies aériennes British Airlines et Iberia. Ce groupe devrait surfer sur un retour d’investissement estimé à 10 milliards d’euros dans les 5 ans à venir.
  • Fiat Chrysler Auto qui, si les rumeurs se vérifient, devrait fusionner avec le géant américain General Motors. A la clef, des profits plus stables.
  • Lafarge Holcim, qui, selon la banque suisse, va massivement investir en 2016. Pour un investissement de court terme, passez donc votre chemin.
  • Rentokil. Quèsaco ? Un groupe britannique spécialisé dans les services d’hygiène (un dératiseur quoi !) qui gagnerait à vendre son activité textile pour se concentrer sur la chasse aux nuisibles.
  • Philips, le fabricant d’électronique grand public allie bilan prometteur en 2015 et perspectives de croissance favorables pour 2016.
  • Unilever, holding qui regroupe aussi bien Signal, Dove, Monsavon que Lipton, Amora et Alsa. Crédit Suisse prédit qu’en se focalisant sur les produits d’hygiène et de soin du corps l’année prochaine, le conglomérat néerlandais devrait doper son activité.
  • Aviva, qui après avoir acquis en 2014 le groupe d’assurance-vie Friends Life et subi d’importants coûts liés à cette intégration, devrait profiter en 2016 de la forte croissance de ce secteur.
  • Nokia qui a annoncé en octobre dernier son intention de verser 4 milliards d’euros à ses actionnaires au titre des exercices 2015 et 2016.
  • Glencore, l’entreprise de négoce et d’extraction de matières premières s’est engagée à réduire son endettement et diverses dépenses (marketing notamment).
  • Royal Dutch Shell. Un groupe pétrolier, dans le contexte de baisse des prix de l’or noir ! Les experts du Crédit Suisse sont-ils devenus fous ? On l’ignore, mais selon eux « le groupe gagne en efficacité et en discipline financière, et le rapprochement en cours avec BG [entreprise spécialisée dans l’exploration et l’extraction du gaz naturel et du gaz naturel liquéfié] contribue au changement de culture positif ».

Vous connaissez désormais quelques valeurs sur lesquelles miser en 2016. Et n’oubliez pas notre conseil : avant de confier votre épargne à un courtier en Bourse, comparez les frais de courtage.

lupa Comparer les courtiers en ligne

Panorabanques met à votre disposition son comparateur de courtiers en ligne : 10 prestataires sont comparés selon les tarifs pratiqués et en fonction de vos préférences de placements. Je compare

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE