Publicité

Publicité
La défiscalisation des investissements immobiliers

La défiscalisation des investissements immobiliers

0

La défiscalisation des investissements immobiliers
La défiscalisation des investissements immobiliers

Se construire un petit patrimoine locatif tout en payant moins d’impôts ? C’est tout l’attrait des dispositifs de défiscalisation immobilière. Encore faut-il monter l’opération avec soin !

Défiscalisation immobilière : de quoi parle-t-on ?

Depuis déjà plusieurs décennies, l’État français cherche à dynamiser l’offre de logements neufs ou anciens en titillant la corde fiscale des propriétaires ! Robien, Scellier, Duflot, Pinel… Les noms de ministre se succèdent mais le principe de base reste exactement le même : investir dans un bien immobilier et le louer dans des conditions aménagées, en échange d’une réduction de l’impôt sur le revenu pendant plusieurs années.

Les lois de défiscalisation immobilière

A lire aussi

Les lois de défiscalisation immobilière

Lire la suite

Une défiscalisation immobilière peut se révéler extrêmement profitable pour l’investisseur, à condition bien sûr que ce dernier procède avec la même prudence que pour l’achat d’un bien locatif classique. Vérifiez notamment que le secteur du logement connaît une forte demande locative, et que vous ne surpayez pas le bien par rapport au prix du marché !

Loi Pinel : un dispositif en plein déploiement

La loi Pinel est le principal dispositif de défiscalisation immobilière en vigueur actuellement. Il remplace le Duflot et se montre plus souple. Un investisseur peut ainsi récupérer en réductions d’impôt 12, 18 ou 21 % du coût de revient du bien (plafonné à 300 000 €), en étalant respectivement cette réduction sur 6, 9 ou 12 ans.

Il peut louer à n’importe qui, y compris à des proches. En échange, le propriétaire devra s’engager pour la même durée non seulement à maintenir son loyer sous un plafond, mais aussi à louer le bien à des locataires dont les ressources ne devront pas dépasser un autre plafond. Ces différents plafonds varient enfin en fonction de la région et du degré de tension sur le marché immobilier (zones A, A+, B…).

Emprunter pour investir dans l'immobilier

A lire aussi

Emprunter pour investir dans l’immobilier

Lire la suite

Et à part le Pinel ?

La loi Censi-Bouvard permet encore, jusqu’au 31 décembre 2016, de bénéficier de réductions d’impôts en investissant dans un logement meublé au sein d’une résidence avec services, comme une cité universitaire ou une résidence pour seniors. A noter enfin la loi Malraux, toujours d’actualité, qui permet quant à elle une défiscalisation suite à l’engagement de travaux dans un logement ancien pour le mettre en location.

La réduction peut aller jusqu’à 30 % du montant des travaux (plafonné à 100 000 €) en secteur sauvegardé, ou 22 % dans les autres cas !

La défiscalisation immobilière ouvre des pistes intéressantes pour diversifier son patrimoine et réduire sa fiscalité.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE