Publicité

Publicité
Livret A : un taux à 0,75 % jusqu’en 2020 ?

Livret A : un taux à 0,75 % jusqu’en 2020 ?

0

Le Livret A – le produit d’épargne préféré des Français – continue de faire parler de lui ! Selon plusieurs annonces gouvernementales, son taux d’intérêt actuel – le plus bas de son histoire – devrait être gelé pendant 2 ans. Gelé c’est-à-dire qu’il ne descendra pas durant cette période… mais qu’il n’augmentera pas non plus ! Amis épargnants, il est grand temps de se trouver un plan B !

Livret A vs épargne

Compenser le manque à gagner des organismes sociaux

Mardi 12 septembre au soir sur CNews, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner l’évoquait déjà. Selon lui, le gouvernement envisageait de « garantir le maintien » du taux du livret A à son taux actuel de 0,75% pendant un ou deux ans.

Le lendemain – soit mercredi 13 septembre – le premier ministre Edouard Philippe confirmais ces propos sur France 2. « Ce que nous voulons faire – a-t-il déclaré – c’est faire en sorte que le taux du Livret A soit stable […] qu’il ne bouge pas pendant une période de temps ».

Et ce en dépit du fait que le taux de l’inflation – à 0,90 % en août – lui soit supérieur. Le 1er août dernier déjà, alors que la formule de calcul du taux du livret A aurait dû avoir pour conséquence une hausse de celui-ci à 1 %, le gouvernement a choisi d’y déroger.

Le livret A en berne

A lire aussi

Le Livret A maintenu à 0,75% au 1er août…

Lire la suite

Résultat, le rendement de ce produit d’épargne réglementé devient négatif et cette situation n’est pas sur le point de s’arranger. Comme le souligne Le Parisien, l’inflation « devrait être de 1,1 % à la fin 2017 et aux alentours de 1,3 % en 2018. Dans ces conditions, même si le livret A présente des avantages fiscaux, cette perte de rémunération risque de faire tiquer de nombreux petits épargnants qui seront poussés à chercher un placement plus lucratif ».

Le blocage du taux du livret A serait destiné à compenser le manque à gagner des bailleurs sociaux après la baisse des APL (Aides personnelles au logement). Selon Le Figaro, « le gouvernement prévoirait une baisse allant jusqu’à 60 euros des aides personnalisées au logement (APL) versées directement aux bailleurs sociaux dans le cadre du projet de loi de finances 2018 et imposerait à ces derniers une diminution de leurs loyers. Le gel du taux du livret A offrirait ainsi aux organismes HLM des conditions de financement favorables ».

A lire aussi

A la recherche du livret A perdu

Lire la suite

Quelles alternatives au livret A ?

Pour tenter de faire fructifier votre épargne sans prendre de risques, il vous reste d’autres solutions :

  • Investir dans un support en euros d’un contrat d’assurance-vie : garanti en capital, le fonds en euros en assurance-vie est un placement sécurisé. En termes de rendement, ces supports d’investissement ont rapporté en moyenne 1,80 % net en 2016 – selon les estimations de la Fédération française de l’assurance. Un taux de rendement qui – bien qu’en baisse depuis plusieurs années – reste largement supérieur au taux du livret A !
lupa

Comparer les assurances vie

Décidé à ouvrir un contrat d’assurance-vie ? Pour savoir vers lequel vous tourner, comparez-les – gratuitement – sur Panorabanques. En quelques clics seulement, comparez les frais des différents contrats et leur rendement sur plusieurs années !

Je compare

  • Opter pour un livret fiscalisé à taux boosté : à la différence du livret A, les revenus de ces livrets sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux… Mais ils restent – grâce à des taux d’intérêt bonifiés sur quelques mois – bien plus rémunérateurs que le livret A. A titre d’exemple, du 13 septembre au 31 octobre 2017, le Livret Distingo de PSA Banque affiche un taux à 3,20 % bruts pendant 2 mois ! Une vraie solution pour faire fructifier son épargne !

J. Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE