Publicité
Publicité
Je change de banque : que deviennent mes livrets ?

Je change de banque : que deviennent mes livrets ?

0

Changer de banque aujourd’hui, c’est chose courante. Les démarches sont souvent prises en charge par la nouvelle banque. Finies les formalités longues et contraignantes. Mais qu’allez-vous faire de vos livrets d’épargne ? Les conserver ? Les fermer ? Les transférer ? On vous explique les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Je change de banque
Je change de banque

Solution n°1 : conserver ses livrets

Si vous clôturez votre compte courant dans votre banque actuelle au profit d’une autre banque, rien ne vous empêche de conserver vos livrets d’épargne. 0 frais. Les frais de tenue de compte inactif pour les livrets d’épargne ne s’appliquent que si votre compte épargne n’a connu aucun mouvement pendant 5 ans et que vous détenez un autre compte dans le même établissement. Or, vous l’avez fermé. 0 formalités. Rien ne change pour vous ni pour votre banque actuelle. Vous aurez désormais une banque pour votre compte courant et une autre pour vos comptes épargne.

Conséquences d'une clôture de mon compte courant sur mon compte épargne ?

A lire aussi

Conséquences d’une clôture de mon compte courant sur mon compte épargne ?

Lire la suite

Solution n°2 : les fermer

Si vous voulez tout avoir au même endroit, vous pouvez décider de fermer vos livrets d’épargne et en ouvrir de nouveaux dans votre nouvelle banque. C’est d’ailleurs la seule solution pour les livrets non réglementés qui sont spécifiques à chaque banque. Aucun problème non plus pour vos livrets réglementés, comme le Livret A, le LDD, le LEP ou le livret Jeune. Et aucun impact sur la fiscalité. La seule chose à retenir, c’est que vous perdrez, très certainement, une quinzaine d’intérêts entre la fermeture de votre compte actuel et l’ouverture du nouveau. Les conséquences sont donc minimes.

Solution n°3 : les transférer

Si vous souhaitez à tout prix transférer vos livrets, sachez que les délais de transfert sont souvent longs. Les procédures administratives, ce n’est pas le fort des établissements bancaires. Mais ça reste possible. Un conseil : armez-vous de patience !

Néanmoins, pour votre PEL, la solution du transfert peut être vraiment avantageuse. Tout dépend du taux de votre PEL à l’ouverture de votre compte et le taux actuel du marché. On vous explique : le taux d’intérêt du PEL est fixé à l’ouverture du compte. Vous le conservez pendant toute la durée de votre placement. Il ne fluctue pas avec le marché. Imaginez avoir souscrit un PEL en début d’année 2003 à 4,5 %… Ne faites pas l’erreur de clôturer celui-ci et en ouvrir un nouveau avec, cette fois-ci, un taux de 1,5 % (depuis le 01/02/2016). Mieux vaut le transférer. C’est peut-être un peu long, mais au moins, vous conserverez votre taux d’intérêt d’origine plus intéressant.

Depuis le 1er janvier 2012, il est impossible de transférer un livret A d’une banque à l’autre. Vous devrez forcément clôturer le livret puis en ouvrir un nouveau dans la banque choisie.

Les livrets complémentaires

A lire aussi

Les livrets complémentaires

Lire la suite

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE