Publicité
Publicité
Les livrets d’épargne pour les enfants

Les livrets d’épargne pour les enfants

0

Epargner pour ses enfants et dès leur naissance, c’est une démarche qui se démocratise. D’ailleurs, la plupart des banques proposent des livrets spécifiques pour les enfants. Comment fonctionnent-ils ? Sont-ils plus intéressants que les livrets d’épargne classiques ?

Livrets d'épargne pour les enfants

Principe du livret enfant

Un livret enfant c’est mieux qu’une tirelire. Les sommes d’argent versées rapportent des intérêts ! Et vous pouvez commencer à épargner dès la naissance de votre enfant. D’ailleurs, les banques ne manqueront pas de vous contacter pour vous sensibiliser sur l’avenir de votre enfant et l’intérêt de lui constituer une épargne, par exemple pour ses études ou son permis de conduire.

Quelle épargne choisir pour votre enfant ?

A lire aussi

Quelle épargne choisir pour votre enfant ?

Lire la suite

C’est vous, en tant que parent (ou le représentant légal de l’enfant), qui pouvez souscrire ce type de livret. C’est aussi vous qui disposez des fonds de votre enfant jusqu’à sa majorité généralement. Les versements sur ces livrets peuvent venir de vous ou de toute autre personne souhaitant déposer de l’argent pour votre enfant (exemples : pour un anniversaire ou au moment des fêtes de fin d’année).

enfants

A lire aussi

Quels sont les droits des parents sur le compte des enfants ?

Lire la suite

Les livrets spécifiques pour les enfants

Auparavant, toutes les banques ne pouvaient pas proposer le Livret A, seul livret d’épargne accessible aux mineurs. Pour faire face à cette concurrence (déloyale ?), elles ont commencé à créer leurs propres livrets dédiés aux enfants.

Chaque banque a son propre nom de livret enfant : livret Bambino de la BRED, livret Scoopy du Crédit Coopératif ou livret Tiwi du Crédit Agricole. Ce sont des livrets d’épargne classiques (placement sans risque et fonds disponibles) pour les 0-12 ans, mais qui offrent en général une rémunération supérieure (par exemple comparé à un CSL ou un Livret A).

En revanche, ces livrets sont fiscalisés et ont un plafond de versement très limité (aux alentours de 1 600 €). Une fois les 12 ans de votre enfant atteints, son argent peut être transféré sur un Livret Jeune.

Le Livret Jeune est quant à lui dédié aux 12-25 ans. Il fonctionne de la même manière que les livrets enfants (même plafond, disponibilité des fonds et sans risque), à la différence près que le taux de rendement de cette épargne est net d’impôts et de prélèvements sociaux. A sa majorité, votre enfant, devient titulaire à part entière de son livret d’épargne et peut utiliser son argent librement.

L’épargne pour tout le monde

Vous pouvez vous tourner vers d’autres placements, pas uniquement ceux réservés aux enfants mais pouvant être utilisés comme tels. Par exemple, le Livret A est accessible à tout le monde mais est historiquement connu comme le livret de référence de l’épargne pour enfant. C’est un livret d’épargne défiscalisé qui peut être souscrit, depuis 2009, dans toutes les banques.

Le Plan d’Epargne Logement (PEL) et l’assurance vie sont aussi des alternatives intéressantes pour l’épargne de votre enfant. A sa majorité, si vous avez pensé à ouvrir ces contrats assez tôt, plus aucune fiscalité ne leur sera appliquée. Et si vous vous posez la question, un contrat d’assurance vie pour un mineur, oui c’est possible, et dans la plupart des banques d’ailleurs.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE