Publicité
Publicité
Livret A : le sursaut continue !

Livret A : le sursaut continue !

0

Encore plus de dépôts que de retraits sur le livret A en mai 2016, c’est ce que nous apprennent les derniers chiffres publiés par la Caisse des dépôts. Ainsi, 400 millions d’euros ont été injectés au mois de mai 2016 sur ce placement défiscalisé. En parallèle, les retraits sur le livret de développement durable (LDD) ont été supérieurs aux dépôts, celui-ci s’étant allégé de 40 millions d’€. Pour le 3e mois consécutif, le livret A est dans le vert. Faut-il y voir un changement radical de tendance ? Pas sûr. Explications.

Livret A vs épargne

Une faible rémunération acceptée ?

Avec une collecte positive en mai 2016 de 0,36 milliard d’euros, les deux livrets réglementés enregistrent fin mai 2016 une collecte cumulée de -0,62 milliard sur les 5 premiers mois de l’année. En 2015, la décollecte sur les 2 livrets s’élevait à 2,62 milliards d’euros.

En mai 2016, l’encours des 2 livrets d’épargne atteint 356,6 milliards d’euros, décomposés ainsi :

  • 255,6 milliards d’€ pour le livret A
  • 101 milliards d’€ pour le LDD

Pour comprendre ce léger sursaut, il faut considérer, comme le suggère la rédaction des Echos.fr que même si la rémunération du livret A reste faible (0,75 % depuis le 1er aout 2015), elle est aussi nette d’impôt. Autrement dit, c’est mieux que rien…

Par ailleurs, « le Livret A réagit beaucoup au taux, mais après une période de 7 à 8 mois, la réaction épidermique des épargnants commence à s’estomper », estime Robert Marti de Pair Conseil, cité par le journal. En d’autres termes, après un léger coup de gueule des épargnants qui dure 8 mois max, on finit par se faire une raison sur le faible rendement du livret A.

Placements conjuguer sécurité et rendement

A lire aussi

Placements : comment conjuguer sécurité et rendement ?

Lire la suite

L’absence de rendement une fatalité ?

On ne va pas vous redire ici que les placements les moins risqués sont aussi les moins rémunérateurs, on part du principe que vous l’avez compris.

Mais même parmi les placements les moins risqués, certains vous offrent quand même un rendement plus élevé. On parle des super livrets, ces livrets distribués par les banques. Alors certes ils sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux mais croyez-nous, certains restent bien plus avantageux que le livret A et le LDD.

lupa

Comparer les super livrets 

Sur Panorabanques, comparez gratuitement les super livrets afin de connaître votre espérance de gain et trouvez enfin un placement sûr plus rémunérateur que le livret A !

Je compare

La meilleure offre du moment, c’est par exemple le livret Distingo de PSA Banque qui sert un taux à 3,30 % pendant 3 mois. Concrètement, c’est environ 4 fois plus que ce que vous pourrez espérer en plaçant votre épargne sur un livret A. Après les 3 premiers mois ou une fois le plafond de versement de 75 000 € atteint, que se passe-t-il ? Le taux standard à 1,30 % est appliqué, soit près du double du taux du livret A ! Imposition ou pas, le rendement est clairement au rendez-vous ! L’offre se termine le 31 juillet 2016, vous aussi vous pouvez en profiter !

Ouvrir un livret DISTINGO

Sans offre promo, le livret Zesto vous offre de rémunération de 1,40 % brut. Là encore, on est au-dessus du livret A !  

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE