Publicité
Publicité
Livret A : moins de retraits en février 2016

Livret A : moins de retraits en février 2016

1

L’historique placement préféré des Français, le livret A, enregistre en février 2016 une nouvelle décollecte, selon les données publiées le 22 mars 2016 par la Caisse des dépôts. Pour rappel, on parle de décollecte quand les épargnants retirent davantage d’argent de leur produit d’épargne qu’ils n’en versent. Plus faibles qu’en janvier 2016, les retraits cumulés s’établissent à 510 millions d’euros en février contre 810 millions d’euros un mois plus tôt.

Livret A vs épargne

De la même manière, 120 millions d’euros ont été retirés du livret de développement durable (LDD) dont le taux est semblable à celui du livret A (0,75 %), contre 320 millions d’euros retirés du placement défiscalisé en janvier 2016.

La collecte négative de 1,13 milliards d’€ enregistrée au mois de janvier 2016 sur les deux livrets est à mettre en perspective des bons résultats du plan épargne logement (PEL) dont le taux a été revu à la baisse en février.

Quel avenir pour le livret A ?

Fin 2015, la décollecte du livret A atteignait 9,29 milliards d’euros, soit le plus mauvais résultat enregistré depuis 1996 (8,35 milliards d’€). Conséquence directe : les épargnants ont préféré laisser leurs avoirs sur leurs comptes courants. Ainsi, pendant que les livrets A et LDD perdaient à eux deux 11,02 milliards d’euros, les comptes de dépôt gagnaient 33,5 milliards d’euros.

Pour expliquer ce phénomène, il faut noter que les taux des livrets A et LDD n’ont jamais été aussi bas : 0,75 % depuis le 1er août 2015. Bien que ce taux ait été maintenu en février 2016, rien n’assure qu’il ne sera pas revu à la baisse mi-juillet.

Alternatives au livret A

Pour beaucoup d’épargnants, le livret A reste le placement le plus sécurisé qui soit. En contrepartie de cette sécurité totale, il faut donc accepter que le placement soit très peu rémunérateur. Les chiffres de la Caisse des dépôts prouvent une nouvelle fois encore que les épargnants n’acceptent pas tout à fait cet état de fait.

Et ils ont raison ! D’abord, il y a les fonds en euros des contrats d’assurance vie. Entièrement sécurisés, ces supports de placement ont servi en 2015 des rendements de l’ordre de 2,30 % en moyenne, soit bien plus que le taux du livret A.

Palmarès assurance vie 2016

A lire aussi

Palmarès des assurances vie 2016

Lire la suite

Ensuite, il y a les livrets bancaires, aussi appelés super livrets. Soumis à l’impôt et aux prélèvements sociaux, les livrets d’épargne proposés par les banques servent en général des taux promo sur des durées limitées.

lupa

Comparer les super livrets

Faites-vous une meilleure idée des gains potentiels que vous pourrez réaliser sur des super livrets en les comparant sur Panorabanques !

Je compare

Concrètement, avec une épargne de 10 000 € à placer sur 12 mois, vos gains potentiels avec des super livrets peuvent atteindre 195 € bruts.

C’est notamment le cas avec le livret Distingo dont le taux est actuellement à 3,60 % sur 3 mois* ! Face aux 75 € promis (et encore !) par le livret A, pourquoi hésiter ?

Où placer 10 000 € ?

A lire aussi

Mars 2016 : où placer mes 10 000 € sur 12 mois ?

Lire la suite

*L’offre de PSA Banque sur le livret Distingo prend fin le 31 mars 2016, dépêchez-vous !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE