Publicité
Publicité
Livret A qui stagne, PEL qui baisse, les épargnants qui pleurent

Livret A qui stagne, PEL qui baisse, les épargnants qui pleurent

0
baisse taux du PEL, maintien livret A
baisse taux du PEL, maintien livret A

Au 1er février, le taux d’intérêt du Livret A sera maintenu à 0,75 %, tandis que le rendement du Plan d’Epargne Logement (PEL) sera abaissé à 1,5 %.

Ça y est, c’est officiel, les nouveaux taux du Livret A et du PEL, valable à partir du 1er février 2016, ont été rendus publics. A cette date, le taux du Livret A sera maintenu à 0,75 % – un taux déjà en vigueur depuis le 1er août. Quant aux nouveaux PEL ouverts, ils seront rémunérés à 1,5 %, contre 2 % actuellement.
<

La baisse du PEL ne concernera que les nouveaux contrats ouverts. Ceux qui en possèdent déjà un ne sont pas concernés.

Hier, dans un communiqué, le ministre des Finances, Michel Sapin, a expliqué avoir suivi les recommandations du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, bien que la formule de calcul amenait à baisser le taux du Livret A à 0,50 %.

lupa

Comparez les livrets

Pour obtenir le meilleur rendement possible, prenez le temps de comparer les livrets !

Je compare

« Nous maintenons le rendement du Livret A, qui est le placement de référence des Français et nous avons décidé de baisser le taux des nouveaux PEL qui seront ouverts à compter du 1er février. Un taux plus bas, c’est l’assurance de pouvoir emprunter moins cher », a ajouté le ministre.

En effet, les épargnants les plus philosophes peuvent ranger leur mouchoir. A partir du 1er février, ceux qui emprunteront à l’issue du PEL bénéficieront d’un taux d’intérêt plus faible. En effet, le nouveau taux d’intérêt plafond sera de 2,70 %, contre 3,20 % jusqu’alors.

L’inflation nulle explique la faiblesse des taux du Livret A et du PEL

C’est l’inflation – variation des prix – qui dictent la baisse ou la hausse des taux de l’épargne réglementée. L’Institut national de la statistique et des études économiques (en condensé ça donne l’Insee) a confirmé hier que l’indice des prix n’avait pas bougé d’un pouce en 2015.

En 2014, l’inflation était de seulement 0,5 %. En conséquence, le taux du Livret A avait déjà était revu à la baisse au 1er août de 0,25 point à 1 %.

Doit-on pour autant maudire la baisse des prix et souhaiter de nouveau qu’ils augmentent ?  Pas si sûr, car si l’inflation zéro tend à diminuer le rendement de l’épargne, elle participe aussi à faire pression à la baisse sur les taux d’intérêt de vos crédits. Et ça, on adore !

Pour relancer la croissance des prix – considérée par les économistes comme indice d’une économie active qui produit, consomme et investit – aucun doute qu’en 2016, la Banque centrale européenne va continuer sa politique d’achat d’actifs et injecter des liquidités sur les marchés européens.

Tout cela pour le plus grand bonheur des nouveaux emprunteurs qui vont ainsi continuer à profiter de taux bas. Pour info, le taux moyen des crédits immobiliers (toutes échéances confondues, achat dans le neuf ou l’ancien) était de 2,20 % en décembre, tout comme en novembre d’ailleurs, selon les données du Crédit Logement.

credit immo decembre

A lire aussi

Crédit immobilier : vous avez emprunté à 2,20 % en décembre

Lire la suite

En revanche, pour les personnes qui ont fait un emprunt il y a quelques années, quand l’inflation progressait de 2 % par an, le coût réel de l’emprunt (taux d’intérêt effectif auquel on soustrait le taux d’inflation) augmente lorsque les prix stagnent.

logo

Conseil billet de banque

Si vous vous reconnaissez dans la description ci-dessus, renseignez-vous pour renégocier ou vous faire racheter votre vieux crédit. Vous pourriez avoir une belle surprise !

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE