Publicité
Publicité
L’ouverture d’un livret ou d’une assurance-vie pour son enfant

L’ouverture d’un livret ou d’une assurance-vie pour son enfant

0
L'ouverture d'un livret ou d'une assurance-vie pour son enfant

Les produits d’épargne qui permettent de construire un capital à vos enfants sont nombreux et complémentaires. La question que vous devez vous poser concerne leur horizon de placement puisque vous pouvez combiner des investissements à moyen et à long terme pour optimiser la transmission de votre patrimoine à vos enfants ou vos petits-enfants.

Quels sont les produits d’épargne destinés aux enfants ?

En matière d’épargne, vous disposez de plusieurs supports permettant de transmettre un capital à votre enfant ou vos petits-enfants :

  • Le livret A
  • Les livrets proposés par les banques
  • L’assurance-vie
  • Le plan d’épargne logement (PEL)
  • Le compte épargne logement (CEL)
  • Le livret jeune

Ces produits sont complémentaires, puisqu’ils permettent de combiner les bénéfices de votre épargne en fonction de leur horizon de placement, c’est-à-dire la durée prévue des versements.

L'épargne bancaire

A lire aussi

Tout savoir sur l’épargne bancaire

Lire la suite

Les supports d’épargne à très long terme

Certains produits d’épargne sont peu rémunérateurs, mais efficaces en « fil rouge », comme les livrets que vous pouvez ouvrir dès la naissance de votre enfant :

  • Le livret A, limité à un livret par personne :
    • Son taux est fixé par l’État (0,75 % en 2015)
    • Le plafond de versement est de 22 950 €
    • L’épargne est garantie, libre de versement et de retrait
    • Ce livret réglementé est totalement défiscalisé
  • Les livrets d’épargne proposés par les banques, sur un principe proche du livret A :
    • Les parents peuvent ouvrir un livret dès la naissance de l’enfant
    • Le taux d’intérêt annuel varie d’une banque à l’autre mais il est généralement supérieur au rendement du livret A
    • L’épargne est garantie, libre de versement et de retrait
    • Livrets fiscalisés soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux
    • Certaines banques proposent le transfert du capital vers un livret jeune à une date déterminée

Comparer livrets reglementes et non reglementes

A lire aussi

Comparer les livrets réglementés et non réglementés

Lire la suite

L’épargne à long terme : l’assurance-vie

Un contrat d’assurance-vie peut être souscrit pour votre enfant dès sa naissance. L’épargne est bloquée jusqu’à sa majorité civile et bénéficie d’une fiscalité avantageuse au-delà de 8 ans de détention.

C’est un produit d’épargne efficace sur le long terme, dont le rendement peut être optimisé par un contrat multisupports qui distribue les versements sur :

  • Des fonds en euros, peu rémunérateurs mais garantis
  • Des supports en unités de compte, à meilleur rendement au prix d’un risque supérieur puisqu’il s’agit d’investir sur des valeurs mobilières dépendantes des variables boursières

Les versements sont considérés comme des dons. Ils sont libres, dans la limite d’un plafond de donation renouvelable tous les 15 ans :

  • 100 000 € par parent donateur
  • 31 865 € pour les grands-parents

L’assurance-vie pour les enfants : comment ça marche ?

A lire aussi

L’assurance-vie pour les enfants : comment ça marche ?

Lire la suite

Les sommes placées sont bloquées jusqu’à la majorité de l’enfant, ou jusqu’à ses 25 ans au plus tard dans le cadre d’un pacte adjoint, rédigé sous seing privé.

Les intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux et doivent être intégrés au barème progressif de l’impôt sur le revenu, ou réglés par prélèvement forfaitaire libératoire (PFL), dont le taux dépend de la durée de détention :

  • 35 % avant 4 ans
  • 15 % entre 4 et 8 ans
  • 7,5 % après 8 ans, après un abattement forfaitaire de :
    • 4 600 € pour une personne seule
    • 9 200 € pour un couple

En 2015, les rendements moyens des contrats d’assurance-vie étaient supérieurs à 2 %.

La signature des parents ou des représentants légaux est nécessaire à l’ouverture d’une assurance-vie pour un enfant. S’il a plus de 12 ans, son accord écrit est également requis.

lupa

Comparer les assurances vie

Avant de souscrire, pensez à comparez les contrats d’assurance vie. En moins de 5 minutes sur Panorabanques, faites-vous une meilleure idée du marché de l’assurance vie et choisissez le contrat qui correspond à votre objectif !

Je compare

L’épargne à long terme : PEL et CEL

Un plan d’épargne logement (PEL) peut permettre la constitution d’un capital destiné à concrétiser un projet immobilier. Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Épargne bloquée jusqu’au terme du contrat
  • Durée minimale d’épargne de 4 ans
  • Montant de versement initial fixé à 225 €
  • Versements annuels minimaux de 540 €
  • Plafond de 61 200 € hors intérêts
  • Épargne rémunérée annuellement à taux fixe (2 % en 2015, hors prime d’État, 1,5 % depuis le 1er février 2016)

Le PEL est assujetti aux prélèvements sociaux, mais les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu pendant 12 ans.

Le PEL peut être associé à un compte épargne logement (CEL), sur le moyen terme ou sur le long terme :

  • Épargne disponible pendant toute la durée du contrat
  • Durée minimale d’épargne de 18 mois
  • Montant de versement initial fixé à 300 €
  • Plafond de 15 300 € hors intérêts
  • Taux révisable fixé par l’État (0,5 % hors prime en 2015)
  • Intérêts soumis aux prélèvements sociaux mais exonérés d’impôt sur le revenu

Epargne logement

A lire aussi

Epargne logement : PEL et CEL

Lire la suite

L’épargne à moyen terme : le livret jeune

Ce produit d’épargne est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans. Il n’est possible d’en détenir qu’un par personne, mais le livret jeune peut être cumulé avec les autres produits d’épargne.

Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • L’autorisation du représentant légal est requise avant 16 ans
  • Les retraits sont autorisés à partir de 16 ans, sauf refus du représentant légal
  • Chaque opération effectuée doit être d’au moins 10 €
  • Taux d’intérêt annuel librement fixé par les banques à partir d’un minimum de 0,75 %
  • Intérêts exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux
logo

Conseil billet de banque

L’assurance-vie est un outil idéal pour l’épargne de votre enfant, puisqu’elle bénéficie de rendements supérieurs aux livrets, du dynamisme et de la variété des supports en unités de compte, et de la souplesse de ses options de gestion.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE